lundi 23 juillet 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • 19EME_MARCHE_DEGUSTATION_VIGNERONS_TERRES_SECRETES.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • OFFRES ETE PLANCHAS COLLET FEILLENS MOBILE.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 9.jpg

Á l’approche de la rentrée, Philippe Lacharnay, Directeur général adjoint de Simire, a ouvert ses portes à macon-infos. Cette société, implantée historiquement à Mâcon, est spécialiste du mobilier de collectivités et réalise plus de deux tiers de son chiffre d’affaires dans le secteur scolaire.

La société a été créée en 1947 par Lucienne et André Benoit. Elle fabriquait à l’origine des postes de radio. En 1953, elle se réoriente dans le mobilier pour les écoles d’abord dans la région, puis sur l’ensemble du territoire hexagonal. Depuis 1996, elle appartient au groupe belge Mécaseat qui a une dimension européenne. Simire est la seule filiale à fabriquer des meubles, les autres se concentrant sur des fournitures pour l’ameublement.

La société mâconnaise s’est diversifiée. Ainsi, elle fabrique du mobilier de collectivité d’une manière globale : « tout pour s’asseoir, dormir et manger » explique Philippe Lacharnay. « Le secteur scolaire reste notre domaine de prédilection. Il correspond à environ 70 % du chiffre d’affaires de l’entreprise qui s’élève à près de 30 millions d’euros par an » poursuit le DGA arrivé dans l’entreprise en 2000.

Une forte saisonnalité

De ce fait, Simire est soumis à une forte saisonnalité avec un pic d’activités les mois précédents la rentrée scolaire. Pour y faire face, « le personnel est soumis à une modulation annuelle (NDLR : semaine de 32 à 40 heures). De plus, nous fabriquons une partie du mobilier en avance sous forme d’hypothèse commerciale (NDLR : stocks d’anticipation). Nous faisons également appel à un volant d’intérimaires conséquent et avons recours aux heures supplémentaires les samedis » explique Philippe Lacharnay.

Simire emploie 170 personnes de façon permanente et jusqu’à 100 intérimaires sur les périodes de pointe. L'usine fait partie des quatre acteurs majeurs du secteur scolaire sur le marché français. Elle vend ses produits dans toute la France (y compris Dom-Tom) et exporte un peu dans les pays francophones proches. Localement, elle est titulaire notamment des contrats avec les Conseils départementaux de l’Ain et de la Saône-et-Loire (équipement des collèges).
Les marchés publics (avec ou sans appel d’offres selon le volume financier) constituent le principal débouché de Simire (deux tiers des ventes). Le reste du chiffre d’affaires se réalise par des intermédiaires (revendeurs).

De fortes capacités de stockage

Le site mâconnais dispose d’une surface totale de 66 000 m2. La moitié est couverte. Le stockage prend 15 000 m2 de surface mais cela n’est pas suffisant. Ainsi, « on mobilise 10 000 m2 à l’extérieur » nous confie Philippe Lacharnay.
L’entreprise était en forte croissance jusqu’en 2008. Depuis, les contraintes financières pesant sur les collectivités publiques ont provoqué quelques difficultés. Le niveau d’activité est maintenant stabilisé. L’usine produit ainsi annuellement 400 000 chaises et 250 000 tables !

Éric Bernet

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 4.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 8.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 1.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 2.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 13.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 12.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 11.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 10.jpg

 

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 7.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 6.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 5.jpg

SIMIRE MACON CHAISES 2017 - 3.jpg

 

CHARNAY : Fabien Petiot, un artiste-peintre de l'ombre et de la lumière

fabien-petiot-peintre-artiste-macon2.jpg
L'artiste-peintre Fabien Petiot est revenu dans sa région d'origine en 2016 après être resté longtemps en région parisienne pour son travail de formateur. Depuis, il vit à Charnay où il a installé son atelier dans sa cave. Macon-infos est allé à sa rencontre.

CLIN D'ŒIL : Soutenez ce passionné de cyclisme qui souhaite faire un voyage en vélo avec sa mère en fauteil roulant

cyclotourisme-handicap-appel-a-soutien-frederic-bouclicaut-macon.jpg
Ferru de cyclotourisme au long cours, le Mâconnais Frédéric Boulicaut voudrait entamer cet été un nouveau voyage en vélo, ensemble avec sa mère Cathy qui est en fauteuil roulant, afin de partager avec elle sa passion du vélo et de la découverte des magnifiques paysages français. Et pour cela, il a besoin de votre soutien !

CHARNAY : Un prodigieux concert du virtuose Trio Lamartine a enchanté le public

concert-trio-lamartine-charnay - 15.jpg
Dans le cadre des « Rendez-vous de l'été », la Ville de Charnay a reçu ce dimanche matin le Trio Lamartine, trois solistes américains de renommée internationale.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

MÂCON : Dans la peau d’un potier gallo-romain

atelier potier gallo-romain (93).JPG
Un nouvel atelier autour de l’archéologie et destiné aux familles a été lancé au Musée des Ursulines à partir de l’exposition temporaire « Portrait(s) de fouille(s) ».

MÂCON - Été frappé : Une drôle de course de radeaux sur la Saône !

course_radeaux_Jce_2018 (35).JPG
Un vent de folie a soufflé ce samedi après-midi au centre Paul Bert à Mâcon où la Jeune Chambre économique du Mâconnais Val de Saône avait organisé diverses animations ludiques dont notamment une course de radeaux bien étranges.

SANCÉ : La supérette est ré-ouverte !

Reouverture_Proxi-Sance (4).JPG
Les époux Rude ont repris ce commerce, dont le local a été rénové par la mairie, le 7 juillet dernier.

SAÔNE-ET-LOIRE : Des travaux d’aménagement à 2x2 voies de la RCEA entre Paray-le-Monial et Montceau-les-Mines

Une nouvelle section sera mise en service sur la RN70 au niveau de Génelard.

LOUHANS : Fermeture temporaire du giratoire de Bram

Concernant les travaux actuels rue de Bram à Louhans sur la D971, l’entreprise EIFFAGE a avancé les réalisations de nuit.

ÉTÉ FRAPPÉ : Un magistral Tartuffe interprété par le « A Vrai Dire Collectif »

Tartuffe_ete_frappe (2).JPG
Cette compagnie a donné ce mardi soir place Saint Pierre une interprétation très originale du Tartuffe de Molière.

SECURITÉ SUR CHALON DANS LA RUE : Ça chauffe sévèrement entre Gilles Platret et le préfet de Saône-et-Loire

Capture d’écran 2017-11-24 à 23.30.06.png
En parlant de désengagement de l'Etat au sujet des forces de l'ordre pour Chalon dans la rue, Gilles Platret a allumé un incendie avec le Préfet Jérôme Gutton qui lui répond. La Député Raphaël Gauvain y va aussi de sa déclaration.

MÂCON : Un fantastique voyage dans le temps et l'espace aux Archives départementales !

archives_departementales_viste180718 (5).JPG
Pour sa 8ème saison, les Archives départementales organisent des visites estivales d'une durée d'une heure trente avec pour thème cette année : "Mémoires du travail".

BAC 2018 : Le lycée René Cassin a honoré « ses » mentions Très Bien et une mention au Concours Général de mathématique

BAC 2018 LYCEE CASSIN MENTIONS TB - 1.jpg
C'est avec un peu de retard que nous saluons ces bacheliers. Deux raisons à cela : la folie foot, qui nous a fait manquer le rendez-vous, et le lycée, qui est centre d'examen pour les oraux de rattrapage et n'a donc pu nous fournir les informations plus tôt. Avec nos excuses. Merci au proviseur Claude Roger pour sa toujours très sympathique coopération.

MACON : Grosse ambiance au bal des pompiers

BAL POMPIERS 2018 MACON AMBIANCE05.jpg
Le reprotage photos de macon-infos

PHOTOS : Pleins feux sur la cérémonie du 14 juillet à Mâcon

DEFILE 14 JUILLET MACON 2018.jpg
Comme il est de tradition, c'est le 13 juillet que les corps d'armée, la police nationale et la protection civile défilent au son de la batterie fanfare de Mâcon sur le quai Lamartine, en présence du préfet de Saône-et-Loire Jérôme Gutton.