samedi 17 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • SEQUANE MACON HABITAT NOV2018.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

THOUY.jpg

ACTUALISÉ : Il a trouvé du travail grâce à son article paru dans macon-infos.

Nous avions publié cet article début septembre à sa demande, sensibles à son histoire. Sébastien Thouy nous informe ce mardi que l'article publié sur macon-infos lui a permis de décrocher un job ce début de mois.

Il a été recruté à temps partiel en CDD jusqu'en août dans un centre de loisirs associatif local. Et peut-être plus après. L'avenir le dira. 

Toute l'équipe de macon-infos est ravie que notre web-journal, qui est avant tout le votre, ait contribué à faciliter la vie de quelqu'un. Notre rôle est bien celui-ci aussi, et nous le revendiquons : informer pour créer du lien social.    

 

L'article du 5 septembre 2017

Sébastien Thouy, 36 ans, Mâconnais, travaillait dans la restauration. Il se découvre une vocation d’animateur et passe le diplôme du BAFA. Aujourd'hui, il cherche du travail pour sortir de la précarité. Il a décidé de raconter sa galère pour mieux dire sa motivation et son attachement à son métier.

 

Depuis 5 ans, il enchaine des contrats précaires. Depuis 5 ans, il postule dans les centre de loisirs : "Je suis rentré une fois au centre de loisirs de Mâcon, sans Bafa, ensuite plus rien. Né a Mâcon, je ne comprends pas, à chaque fois, réponse négative, aucun poste n’est actuellement disponible. Pourtant, la ville recrute 80 personnes, voire plus, pour l’encadrement des jeunes l’été. Peut être que je suis trop vieux ?!" s’interroge-t-il. "Pourtant, je suis passé plusieurs fois par le cabinet de Mr le Maire. J’ai dû poursuivre mon chemin car j’aime mon métier, j’y mets toutes mes compétences et ma conscience professionnelle. Je décide alors de faire les villes et village autour de Mâcon. Je commence à  Bagé la Ville, Replonges, suivi de Charnay. Je vais jusqu’à Sennecé-le-Grand, 90km par jour… En 2016-2017, je travaille avec le Clem de février à avril, à  St-Laurent de juillet à octobre, et à St Martin belle Roche en août.Tous très contents de mon travail."

 

"Depuis 5 ans, je tourne au CEE, contrat d’engagement éducatif, pendant les vacances scolaire, 35 euros brut par jour au maximum, 600 euros pour 4 semaines de 48h. » Le doute s’installe… "pourquoi passer un Bafa alors qu’un stagiaire ne gagne que 2 euros de moins que moi ?

Au delà du plaisir de travailler, j’ai besoin de ce travail pour vivre, tout en ayant conscience qu’il s’agit d’un travail découpé, pour encadrer les enfants uniquement les mercredis et les vacances scolaires. J’essaie donc de cumuler avec d’autres emplois, mais ce n’est pas toujours possible.

Coup de chance, je trouve une annonce sur Pôle emploi en 2014. Je suis éligible au contrat CUI CAE pour 2 ans (contrat unique d’insertion). Je deviens AVS (auxiliaire de vie scolaire) dans une école à Chaintré puis à Mâcon, dans les écoles Paul Eluard et Sonia Delaunay, avec formations pendant 2ans. J’en ressors avec de vraies compétences, saluées par la directrice d’une école."

 

"J’ai toujours accepté mes affectations, sans rien dire, quel que soit le lieu, le niveau, le handicap, la difficulté, ceci pour un salaire de 706,23 par mois à 86h. Mon contrat a pris fin le 2 septembre 2016. Je suis allé travailler 1jour pour la rentrée. Une triste fin, car j’aimais mon métier, ainsi que les enfants donc je m’occupais. Je ressens le mauvais sentiment d’être un pion que l’on peut remplacer rapidement.

En avril 2016, je suis sur liste d’attente pour un poste de AESH. Depuis septembre 2016, j’attends un poste pour exercer cette fonction. J’ai beau écrire pour faire part de motivation, rien ! Pas de poste.

Depuis 5 ans, je suis animateur TAP. J’ai commencé par la communauté des communes du canton de Pont de Veyle et poursuivi  avec  la communauté de communes de Bagé le Chatel à 16 euros brut de l’heure. Je suis à l’école de Feillens les mardis de 15h à 16h30 ou en remplacement les lundis jeudis ou vendredis en fin d’après-midi."

 

"Voilà pour le parcours. 5 années pendant lesquelles j’ai vu défiler beaucoup d’enfants, pendant lesquelles j’ai eu plusieurs contrats précaires, 5 années pendant lesquelles je n’avance pas, je recule.

Aujourd’hui 4 septembre 2017, je suis éligible à nouveau au contrat aidés après un an de chômage, mais le gouvernement a décidé de gelé ces aides. Je devais signé un contrat d’au moins 23h avec le Clem pour assurer des missions de garderire les mercredi et les vacances scolaires, des choses mises en place depuis juillet. Hélas, j’ai appris que le contrat aidé n'était pas validé. On me propose seulement les mercredi de 13h30 à 18h30 pour 37 euros brut.

Je perçois 837 euros par le Pôle emploi. Je monte a 926 euros si je prend des contrats aidés comme à présent. Un seul rendez vous a Pôle emploi en 1 an ! et pour dire quoi ?…"

 

"Si l’on supprime ce système d’emplois aidés, le chômage risque de grimper encore plus haut. Jeunes travailleurs, demandeurs d'emploi de longue durée ou associations... La décision du gouvernement de diminuer l'enveloppe de contrats aidés à 310.000 en 2017, contre 459.000 en 2016, prive des milliers de personnes d'un emploi en réinsertion ou d'entrée dans la vie professionnelle." 

 

SYMPHONIES D'AUTOMNE : La voix suave de Loïs Le Van a enchanté le Crescent

Le Van.jpg
Chanteur-compositeur de jazz, Loïs le Van, Lyonnais d'origine, était en concert, vendredi soir au Crescent, devant une salle comble.

GILETS JAUNES : 5 points de blocage annoncés à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 16NOV - 1.jpg
ACTUALISÉ : Le point de rendez-vous est sur le parking de Auchan. A lire aussi, les consignes du préfet.

MÂCON - Conférence : PMA… Allons-nous franchir la ligne rouge ?

Conference_PMA_151118 (3).JPG
L’association familiale catholique a reçu en conférence–débat, Aude Mirkovic, porte-parole de « Juriste pour l’Enfance » dans une des salles municipales « Le Pavillon ».

L'Armée de Terre recrute : Adressez-vous au CIRFA de Saône-et-Loire

ARMEE DE TERRE RECRUTE CIRFA MACON 2018.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DEPARTEMENT

CENT POUR UN TOIT : De l’urgence du combat pour aider les sans-abri à Mâcon

Collage cent pour un toit.jpg
Une réunion d’information de l’association « Cent pour un toit » se déroulait mercredi soir à la MJC Héritan pour dévoiler au public les dessous de la prise en charge des migrants par les autorités et les problèmes qu'elle pose.

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

MÂCON - Collège Pasteur : Les élèves de 6ème sensibilisés au handicap

collage handisport collège.jpg
Les professeurs d’EPS du collège Pasteur de Mâcon ont organisé, pour la deuxième année, une journée de sensibilisation des élèves aux handicaps et à l'acceptation des différences.

LA VINEUSE SUR FREGANDE : Soulever un menhir et découvrir le passé

MENHIR LAVINEUSE - 21.jpg
Du 5 au 9 novembre 2018, l’Inrap a réalisé une fouille pour le moins inhabituelle et spectaculaire. En cause, un menhir, véritable témoin du passé néolithique de La Vineuse-sur-Frégande qui nécessite d’être déplacé.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.

PHOTOS : La foule des grands jours pour la cérémonie de l’armistice de 1918, à Mâcon (1/2)

cérémonie armistice Mâcon_montage0001.jpg
La Ville de Mâcon et différentes associations, ainsi que des élèves de trois écoles primaires, des gendarmes, soldats et pompiers ont contribué à la réussite de la cérémonie.

MÂCON : Un atelier de programmation de jeux vidéos destiné aux scolaires à la MJC de l'Héritan

Jeu Vidéo.jpg
Lucie Escoffier, passionnée de programmation informatique anime le samedi matin à la MJC de l'Héritan un atelier de programmation de jeux vidéos spécialement conçu pour un jeune public.

CHARNAY-LES-MÂCON : Des conférences et des ateliers pour vivre avec son diabète aujourd’hui à l’espace La Verchère

JournéeVivreAvecSonDiabète_10112018_0016.jpg
En avant-première de la Journée Mondiale du Diabète qui a lieu tous les 14 novembre depuis 1991, l’Association Française des Diabétiques de Saône-et-Loire organise ce samedi jusque 17h30, la journée « Vivre avec son diabète ».

Rudy Reichstadt à la MJC de l'Héritan : "Les jeunes sont largement touchés par les théories complotistes"

UnivPop_Complot_091118 (1).JPG
C’est un des enseignements de l’Université Populaire de jeudi soir, lors de laquelle Rudy Reichstadt, spécialiste de ces théories, est intervenu devant un large auditoire.

MÂCON : Le programme de la cérémonie du 11 Novembre

1418 MACON 100ANS.jpg
Une exposition se tiendra au square de la Paix dès 9h30

MÂCON : Les enfants des PEL vont réaliser une fresque sur les postes de gaz

Convention (4)Av des Saugeraies.jpg
Une 1ere en Bourgogne ! Ceci grâce à un partenariat entre la Ville et GrDF

ARCHEOLOGIE : Pas de trésor dans le sarcophage découvert à Mâcon, mais la connaissance avance

DSC_0208.JPG
Dans le courant de l’été 2018, l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), sur prescription de l’État (DRAC Bourgogne-Franche-Comté »), menait une fouille préventive au cœur de la ville de Mâcon, rue Gambetta.