lundi 6 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

salon Evoluvies Chalon (1).JPG

Le conseil départemental organise une exposition dédiée aux solutions techniques et humaines pour les personnes âgées et/ou handicapées le 27 et 28 octobre à Chalon sur Saône, dont les détails ont été dévoilés dans une conférence de presse ce jeudi 7 septembre. 

Baptisé « Evoluvies », cet évènement a la particularité de réunir sous le même toit des entreprises et des associations qui s’adressent avec leurs produits et services aux deux publics par rapport aux salons similaires. C’est une première qui s’explique par le fait que les conseils départementaux sont les principales structures au niveau local en charge de la protection sociale pour les personnes âgées et/ou handicapées.

Le salon de Chalon aura quatre pôles thématiques : mobilité et culture/loisirs, adaptation des espaces de vie, solutions en matière de santé/télé médicine, accompagnement et information en matière de droits. Il y aura également un stand pour informer sur les droits, dispositifs et les politiques du Conseil départemental de Saône-et-Loire en matière d’aide aux personnes âgées et handicapées.

Cette première édition de l’exposition est organisée en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industries de Saône-et-Loire et la conférence départementale des financeurs dans le domaine de la protection sociale. L’accès sera gratuit et on enregistre déjà 80% de taux de remplissage au niveau de l’espace dédié aux participants. L’accès du public sera gratuit.

Parmi les invités du salon on aura le champion paralympique de tennis en fauteuil roulant Michaël Jérémiasz et le chroniqueur sportif Nelson Montfort.

« La philosophie est de permettre à nos seniors ou à des personnes à mobilité réduite d'avoir finalement la vitrine de tout ce que l’on peut faire et installer chez soi pour améliorer le quotidien. C’est une industrie qui évolue très vite et le grand public n’a pas toujours connaissance des solutions nouvelles. La politique de solidarité engagée dans notre département est prioritaire car la moyenne d’âge augmente plus que dans d’autres départements. On doit donc nous préparer, investir à long terme pour améliorer la vie de ces personnes » a déclaré André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire.

Claude Cannet, vice-présidente du Conseil départemental en charge des questions de protection sociale a souligné la volonté des organisateurs d’offrir une expérience utile aux visiteurs : « Nous avons souhaité que ce salon soit extrêmement pratique avec des stands présentant des solutions innovantes où les usagers puissent tout de suite appréhender différents dispositifs et prestations. Il y aura donc des ateliers pratiques où on pourra tester effectivement les produits. Un appartement sera également aménagé sur place pour un plus grand réalisme des différents aménagements. »

« On mettra aussi l’éthique au centre de ce salon avec un conférencier qui parlera de ce sujet. Parce que lorsqu’on parle de la silver économie, c’est à dire l’économie dédiée aux seniors, le public pense parfois à l’argent fait sur le dos des personnes âgées.»   

Pour les années à venir, les organisateurs se proposent de mettre en place ce salon dans d’autres villes de Saône-et-Loire.

Cristian Todea

salon Evoluvies Chalon (7).JPG

Michel Caradot, directeur de la communication pour la Chambre de Commerce et Industrie de Saône-et-Loire

salon Evoluvies Chalon (11).JPG

Claude Cannet, vice-présidente du Conseil départemental

salon Evoluvies Chalon (12).JPG

salon Evoluvies Chalon (14).JPG

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS : 18 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté à l'hôpital, 31 personnes de plus sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - L'ARS annonce dans son communiqué du jour 341 décès à l’hôpital depuis le 12 mars et 224 en établissements médico-sociaux depuis le 19 mars. C'est deux morts de moins ces dernières 24h en milieu hospitalier.

Coronavirus - Covid-19 : 63 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Actualisé - Ce sont 3 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de décès en 24h est en baisse. 37 patients sont en réanimation.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.