vendredi 23 février 2018

NIEPCE CRBFC.jpg

Communiqué :


Ce jeudi 7 septembre, à l’occasion de la rentrée scolaire des lycéens, Stéphane Guiguet, Vice-président du Conseil régional en charge des lycées, accompagné de Jérôme Durain, Sénateur de Saône-et-Loire et Conseiller régional et Nathalie Leblanc, Conseillère régionale, ont participé à une visite du lycée Niépce. L’occasion de découvrir cet établissement, de faire un point sur les travaux en cours et d’échanger avec la direction ainsi que les professeurs et quelques élèves présents.

Une visite importante pour les élus régionaux qui permet de mieux prendre la mesure des politiques menées par la Région Bourgogne-Franche-Comté en direction des lycées.
En effet, chaque année, le Conseil régional investit environ 100 millions d’euros pour rendre les 131 lycées de notre territoire plus modernes, plus connectés, plus économes en énergie et plus accessibles et consacre cette année environ 2 millions d’euros à un plan de sécurisation des lycées, en lien étroit avec les services de l’Etat et de sécurité. Il faut noter que des travaux sont en cours dans un bâtiment du lycée afin d’accueillir l’IFSI de Chalon-sur-Saône en 2019.

Il convient également de rappeler que le Conseil régional travaille à rendre le lycée et au service public de l’éducation au plus grand nombre. A cet effet et depuis plusieurs années, la région garantit la gratuité de près de 760 000 manuels scolaires pour un montant de 2 millions d’euros. Cela représente environ 100 à 200 euros d’économies par famille. Elle met également à disposition de 18 000 lycéens et apprentis des « caisses à outils ». (0,95 millions d’euros).
Stéphane Guiguet rappelle que la région se tient aux côtés des familles et défend leur pouvoir d’achat en proposant un véritable service public de la restauration collective, qui offre des repas de qualité à un prix en-deça du prix de revient. Pour rendre ce service accessible à toutes les familles, y compris les plus modestes, une tarification sociale dans les services de restauration et d’hébergement est instaurée.

Aussi, à travers une nouvelle gamme tarifaire de Trains Express Régionaux (TER), la collectivité régionale encourage les jeunes à utiliser le train pour rejoindre leur établissement ou leur lieu de stage. Désormais, pour les moins de 26 ans, sur simple présentation d’un justificatif d’âge, la réduction de 50% est appliquée. Enfin, pour les équipes éducatives et les sorties scolaires un « tarif groupe » (à partir de 10 personnes) permet d’utiliser le train avec 75% de réduction. 
Au delà de toutes ces politiques, la majorité régionale tient à réaffirmer sa volonté d’offrir à chaque jeune, un accès plein et entier au service public de l’éducation dans un cadre propice à la réussite et à l’émancipation, de soutenir les lycéens et de défendre le pouvoir d’achat des familles.

 
 
 
 
 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : C'est signé, Orange commercialisera la fibre de cinq départements de la région, dont la Saône-et-Loire, pendant quinze ans

fibre-bourgogne-orange.jpg
Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Yonne, Nièvre et Jura s'étaient réunis au sein d'une Société Publique Locale afin de lancer un appel d'offre commun. Le contrat a été signé ce mardi au ministère de l'Economie à Paris.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : 53,4 millions d’euros d’aides régionales octroyées en commission permanente

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 9 février 2018. Les élus régionaux ont examiné 76 rapports pour un montant global de 53,4 millions d’euros. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture, la fraternité et l’environnement.

Buxtehude-en-Bourgogne « 2017 » : Retour sur une année d’exception.

BUXTHEUDE BOURGOGNE - 1.jpg
L’Assemblée générale qui a réuni les choristes de l’ensemble vocal Buxtehude-en-Bourgogne a été, comme il se doit, l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée.

SAINT-VINCENT TOURNANTE : La vigne et le vin au cœur des attentions des acteurs locaux

SVT2018_28_01_Lot7_0001.jpg
En marge de la manifestation grand public, la salle des sports de Prissé accueillait ce samedi midi le cocktail des officiels. L’occasion pour les représentants des différents échelons territoriaux et de la profession de faire part de leur attachement à la vigne et au vin, mais aussi leur admiration pour le travail des bénévoles.

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (8)

Présentation2.jpg
Les photos du concert des jeunes talents et de Gwendal Peizerat

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (7)

SVT2018_28_01_Lot3_0043.jpg
L’ambiance ensoleillée de la seconde journée.

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (6)

SVT2018_28_01_Lot1_0064.jpg
La deuxième journée démarre sous le soleil !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay a lancé un nouveau service régional de Très haut débit pour les territoires ruraux

THD BFC.jpg
La Bourgogne-Franche-Comté, après autorisation de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), est aujourd’hui la première Région de France à permettre la commercialisation d’un réseau hertzien 4G fixe.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : « Le numérique pour tous » : la Région, territoire d’expérimentation

NUMERIQUE POUR TOUS BFC.jpg
Plus de 100 participants impliqués dans la « médiation et l’inclusion numériques » (fablabs, tiers-lieux, collectivités, syndicats mixtes, associations, réseaux d’accompagnement, services déconcentrés de l’État…) se sont réunis à la Maison Régionale de l’Innovation à l’initiative de l’Agence du numérique, de la Préfecture de Région et du Conseil Régional.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : 214 millions d'euros d'aides régionales

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente ce vendredi. Les élus régionaux ont examiné 94 rapports pour un montant global de 214 millions d’euros. Au cœur des priorités : la culture et la fraternité, l’emploi et la formation, mais aussi l’environnement.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Près de vingt ans après sa mise en place, le Pacs unit 7 % des couples

BLANC.jpg
Le mariage a toujours la côte. Il représente même l'écrasante majorité des unions. La Saône-et-Loire est le département de la région où l'on compte le plus de couples mariés.