lundi 11 décembre 2017

manifestation syndicats loi travail Macron (98).JPG

Ce mardi 12 septembre, plusieurs organisations syndicales de la région mâconnaise ont suivi l’appel à la grève de la CGT pour montrer leur opposition à la reforme du code du travail entamée par le président de la République. Des gens unis par les mêmes certitudes ont fait entendre leur voix à Mâcon. 

« On est contre les ordonnances de Macron, contre cette loi Travail proposée qui est pour le patronat et non pas pour les salarés. La CGT avait fait des propositions d’amélioration du code du travail qui n’ont pas été prises en compte. On est aujourd’hui dans la rue pour montrer notre mécontentement et on espère que le gouvernement étudiera nos propositions, on veut que les ordonnances soient retirées et travailler ensemble à quelque chose de plus intéressant » a déclaré Émilie Quandalle, secrétaire générale Union Locale CGT Mâcon.

Force Ouvrière était l’autre grand syndicat aux côtés de la CGT dans les rues de Mâcon ce mardi 12 septembre. Christian Lacroix, secrétaire de l’Union locale Mâcon FO a laissé entendre la détermination de son organisation à faire front commun contre le projet du président : « Nous exigeons le retrait des ordonnances Macron qui sont ni plus, ni mois dans la lignée de la loi El Khomri et qui amplifie la flexibilité, la précarité des salariés, ajouté au fait que les patrons pourront beaucoup plus facilement licencier. »

Anne Dossier, co-secrétaire départementale FSU, rappelle que la modification du code du travail n’est qu’une des craintes des syndicats : « Ils vont supprimer des postes dans des hôpitaux, dans toutes les fonctions publiques, particulièrement dans la territoriale. Il y aura moins de remplacements pour les départs à la retraite. On assiste à une remise en cause des accords collectifs signés, c’est vraiment marche ou crève. Jamais des ordinateurs pourront remplacer des agents de service public. »

L’adversaire numéro 1 du moment, c’est pour elle aussi, le président :« La méthode utilisée pour la réforme, c’est vraiment scandaleux ! C’est un déni de démocratie, un mépris du parlement. Y compris dans la soi-disant concertation avec les syndicats, qui n’ont pas eu la réalité des textes des ordonnances que fin août. Les syndicats ont fait ce qu’ils ont pu pour faire avancer les choses. Il se prend pour qui ce monsieur Macron !? »

Bailly Bechet, secrétaire SUD Solidaires Schneider Electrics attendait une telle mobilisation dans la rue pour participer avec ses collègues : « C’est la seule manifestation qui était annoncée, on en espère d’autres. Ce qu’on veut c’est d’être massivement dans la rue. C’est la rue qui fera plier ces ordonnances faites pour faire régresser le code du travail et qui n’apportent rien aux salariés. »

Selon lui, les enjeux sont grandes, surtout en ce qui regarde les jeunes : « Il ne faut pas donner raison aux patrons qui ne demandaient que ça pour pouvoir licencier plus facilement. Les salariés n’auront bientôt que de la précarité devant eux. Ceux qui ont un certain âge ne le voient pas mais les jeunes qui sont intérimaires aujourd’hui et demain seront précaires. Ce n’est pas une vie d’être précaire. Peut-être qu’il faut reformer le code du travail, mais pas sur le dos des salariés. »

L’opposition à Mâcon n’était pas uniquement syndicale, car des membres d’associations et de formations politiques ont fait sentir leur présence à la manifestation de Mâcon. A l’exemple de Philippe Fournier, représentant de l’organisation alter mondialiste ATTAC Mâcon : « Macron fait une politique de classe qui se traduit avec la loi du travail, avec la baisse des APL, l’augmentation de la CSG, la baisse des pensions des fonctionnaires, avec la loi fiscale qui va privilégier les classes hyper favorisées, les 0,1%. C’est un scandale, c’est une contre-réforme. L’objectif, c’est que les patrons puissent se débarrasser de leurs salariés aussi vite qu’ils se débarrassent de leurs titres financiers. »

Pour ce militant adversaire farouche de la grande finance, les arguments du président sont contredits par la réalité : « On nous dit que c’est pour rapprocher les salariés des employeurs. Mais les grands groupes concentrent de plus en plus d’entreprises, donc les patrons ne sont plus là, ce sont les actionnaires qui ont un objectif : le profit immédiat. Il faut faire reculer ce gouvernement, Macron a été élu par une minorité qui a voté pour son programme, pour ses idées. En plus, il se permet de traiter les salariés de fainéants, de cyniques et d’extrémistes.  C’est lui l’extrémiste qui a une politique toute pour la finance et pas pour les salariés ! »

La CGT de Mâcon prévoit une nouvelle journée de mobilisation le 21 septembre et, en même temps, lance l’idée d’un grand débat public sur les reformes proposées par l’actuel gouvernement.

Cristian Todea

manifestation syndicats loi travail Macron (24).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (19).JPG

ATTAC Mâcon

manifestation syndicats loi travail Macron (3).JPG

Philippe Fournier

manifestation syndicats loi travail Macron (11).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (9).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (40).JPG

Anne Dossier, co-secrétaire départementale FSU

manifestation syndicats loi travail Macron (13).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (31).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (33).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (23).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (46).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (45).JPG

Émilie Quandalle, secrétaire générale Union Locale CGT Mâcon

manifestation syndicats loi travail Macron (54).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (57).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (58).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (63).JPG

Christian Lacroix, secrétaire de l’Union locale Mâcon FO 

manifestation syndicats loi travail Macron (71).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (72).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (77).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (84).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (91).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (100).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (102).JPG

Bailly Bechet, secrétaire SUD Solidaires et ses collègues

manifestation syndicats loi travail Macron (110).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (113).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (119).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (136).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (139).JPG

MACON : La MJC de Bioux va de l'avant

MJC BIOUX AG2017 MACON - 5.jpg
Réunis en assemblée générale jeudi soir, les adhérents ont pu écouter la présidente faire part de sa satisfaction de voir un retour au bilan positif en 2016. La MJC ce Bioux, c'est aussi des projets en 2018...

LOGEMENT : Encore quelques opportunités locatives au Panorama à Mâcon

PANORAMA MACON HABITAT JUILLET - 1.jpg
Publi-information - Cliquez pour entrer dans le Type 5 et voir les autres opportunités.

MÂCON : Un forum post-bac pour nourrir la réflexion des lycéens

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0004.jpg
La cinquième édition du forum post-bac mâconnais a eu lieu jeudi dernier au parc des expositions. Retour sur cet événement.

SAÔNE-ET-LOIRE : 28 nouveaux sapeurs-pompiers volontaires

Nouvelles_recrues_Pompiers_09_12_2017_0009.jpg
Le lieutenant-colonel Didier Eisendarth, Directeur-adjoint du SDIS 71, a accueilli 28 nouveaux volontaires ce samedi matin au centre départemental de formation d’Hurigny.

MÂCON : 1 780 euros collectés lors d'une soirée mode au profit du Téléthon 2017

défilé Téléthon 2017 Mâcon (293).JPG
Les robes créées lors des ateliers animés par le créateur Laurent Crépeau ont été vendues aux enchères au bénéfice du Téléthon lors d’une soirée « glamour» à l’hôtel de ville de Mâcon.

MÂCONNAIS : Le mois de décembre sera laïque ou… ne sera pas !

AGIR POUR LA LAICITE.jpg
Mâcon Infos a rencontré samedi dernier les membres de l’association « Agir pour la Laïcité » à l’occasion d’une formation. Retour sur leur ADN et le programme de l’anniversaire de la loi de 1905.

TELETHON 2017 - Les entreprises ont du coeur : le défi continue !

LOGOS TELETHON 2017SAM.jpg
macon-infos partenaire de la Ville de Mâcon pour le Téléthon — La Ville a relancé le défi des entreprises. Le but : inciter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades.

TRIBUNAL DE MÂCON - Violences conjugales : Nez cassé, dent cassée, hématomes sur tous les corps ! et 18 mois de calvaire

VIOLENCES CONJUGALES MACON DEC2017.jpg
C’est une affaire assez terrifiante et troublante de violences conjugales qui était jugée mercredi après-midi au tribunal de grande instance de Mâcon.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bientôt 60 nouveaux panneaux touristiques le long des autoroutes du département

IMG_7408.JPG
Les premiers panneaux touristiques seront placés prochainement au bord des autoroutes de Saône-et-Loire. Explications.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le pacte territorial d’insertion est signé

PTI Saône et Loire (44).JPG
Les acteurs institutionnels et associatifs du département ont signé ce document de base pour la politique d’insertion sociale et professionnelle qu’ils doivent mener ensemble dans les années à venir.

MÂCON : Un chien formé à la recherche de stupéfiants et de billets de banque chez les policiers

CHIEN STUP POLICE MACON - 3.jpg
Le capitaine Lhadi, chef des unités de voies publiques, peut désormais compter sur le flair de Lol, un berger belge malinois de 26 mois formé au centre de Toulouse.

MÂCON : Le mois sans tabac s’achève mais il n’est jamais trop tard pour arrêter !

moistabac-macon-Les-différents-services-de-prévention-et-de-suivi-se-sont-associés-au-cours-du-mois-de-novembre.jpg
La médiatisation a été forte au cours du mois de novembre pour inciter les fumeurs à arrêter. Cette mise en avant « éphémère » ne doit pas faire oublier que des structures spécialisées travaillent en ce sens tout au long de l’année !

CHARNAY - Téléthon 2017 : Au Moulin du Gastronome, une journée « verrines » pour les pensionnaires du foyer Korian

1journee-verrines-telethon-2017-moulin-gastronome-charnay---8.jpg
Dans le cadre du Téléthon 2017, le Chef Goineau du Moulin du Gastronome à Charnay a accueilli ce lundi 27 novembre dans sa cuisine quatre pensionnaires du foyer charnaysien Korian.

POLITIQUE RÉGIONALE – Stéphane Guiguet : « Nous travaillons à ce que l'apprentissage devienne un vrai choix »

STEPHANE GUIGUET APPRENTISSAGE - 1.jpg
Le vice-président du Conseil régional en charge des lycées a récupéré en septembre le dossier Apprentissage suite à la démission de Sylvie Laroche. Un dossier qu'il suivait déjà attentivement pour l'éloboration de la carte des formations en Bourgogne-Franche-Comté. Il en dit plus pour macon-infos.