vendredi 23 février 2018

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 6.jpg

 

C'est en 1997 que sont nés les Jardins de cocagne à Mâcon, grâce à la volonté d'une « poignée de précurseurs » convaincus que maraîchage bio pouvait rimer avec insertion. L'histoire leur a donné raison. Vingt ans plus tard, la petite structure du début s'est métamorphosée en véritable entreprise qui cultive toujours la solidarité.

Flash-back

Présent ce samedi matin, Pierre Sarrazin, membre fondateur, a évoqué avec émotion un passé proche : « Dans les quartiers, des responsables sociaux sur place faisaient un travail remarquable. Une réflexion s'est engagée sur une idée de jardins partagés. Au fil des saisons, grâce à un encadrement qui s'améliorait, variété et qualité se développèrent et le cap des deux cents paniers fut atteint. » Aujourd'hui, les Jardins sont devenus « une référence de la culture bio et de l'insertion par le développement économique », a constaté l'ancien élu chargé de l'environnement.
Alain Sève, actuel membre de la gouvernance collégiale, est également un des piliers des premières heures des Jardins. Il a présenté cette aventure humaine comme « une fresque épique, tragique, héroïque, mais unique », mise en scène par de multiples acteurs. Une fresque racontant des hauts et des bas, avec des périodes de turbulences, d'incertitudes, d'inquiétudes et d'espoirs. Et toujours un même objectif : « Etre aux côtés de celles et ceux qui ont été laissés sur le bord du chemin de la société. »
« Ces dernières années des projets ambitieux ont été mis en œuvre », a rappelé le président de la commission Insertion. En 2011, le déménagement de la rue du Beaujolais vers le chemin de l'Aérodrome a apporté un second souffle aux Jardins. Bâtiments neufs, meilleures conditions de travail et d'accueil, extension des surfaces cultivées, serres supplémentaires, plantation d'un verger bio… Mais la grande réussite et la fierté des administrateurs reste le tout nouveau système d'irrigation, inauguré en 2015. Après des mois de forages et d'incertitude, de l'eau provenant d'une source souterraine a soudain jailli. « Les Jardins peuvent enfin sécuriser leur production », ne plus redouter sécheresse ou canicule, et surtout réaliser de substantielles économies en n'utilisant plus l'eau potable du réseau urbain pour l'arrosage des légumes.

Et demain… ?

« Nous sommes devenus une entreprise produisant et commercialisant des légumes bio en circuit court », a repris Alain Sève. « Mais les Jardins ne seront toujours qu'un outil au service de l'humain. Durant vingt ans, des centaines de personnes ont pu trouver une écoute et ont pu se reconstruire à travers un véritable emploi, une véritable mission. Nous avons eu 60 % de sorties positives en 2016. »
L'aventure ne s'arrête pas là. Des projets en gestation vont être réalisés. Alain Sève en a énuméré quelques-uns : « Offrir des conditions de travail satisfaisantes, développer notre capacité de commercialisation, reconduire les démarches de partenariat avec les entreprises, poursuivre nos efforts en termes de formation, ouvrir l'accès à la culture à nos salariés, car c'est par elle que l'on peut se reconstruire. »
« Pour demain, nous ne pouvons qu'espérer que nos partenaires institutionnels, plus particulièrement l'Etat, poursuivent leur soutien et soient encore et toujours à nos côtés », a lancé l'animateur en direction des officiels, élus et représentants de la Ville, du Département et de la Grande Région présents pour cet anniversaire.
« Les jardins de cocagne de Mâcon entament aujourd'hui encore au moins pour une vingtaine d'années de beaux projets pour pouvoir ici même fêter leurs 40 ans en septembre 2037 », a-t-il conclu en ouvrant les festivités.


Un jardin solidaire, un jardin extraordinaire

La traditionnelle journée portes ouvertes a servi de cadre à cet anniversaire. Pour l'occasion une chanson a été composée sur l'air du « Jardin extraordinaire » de Charles Trenet, et un programme riche et joyeux a été mis en place : marché de producteurs bio, exposition photos, exposition des œuvres de l'association Luminaires, vidéo, balade en calèche, concert de jazz manouche avec le groupe La Roulotte. La visite des jardins, conduite par Jean-François, chef de culture, a réservé bien des surprises, avec la complicité des Trieurs de sons, des Poly-sons, des Bibliambules et des Buissonneurs. Le public, nombreux, a apprécié.

R. A.

 20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 1.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 5.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 4.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 3.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 2.jpg

 

 

CIRQUE MEDRANO A MACON : 30 places pour 2 personnes à gagner

CIRQUE MEDRANO A MACON FEV2018.jpg
macon-infos partenaire du cirque Médrano

FLEURVILLE : Vers une reconstruction du pont et un début des travaux en 2020

PONT FLEURVILLE - 1.jpg
Sandrine Castellano, Vice-présidente du Département de l’Ain chargée des routes, et Sébastien Martin, Vice-président du Département de Saône-et-Loire chargé de l’aménagement du territoire, des infrastructures et des routes, ont réuni le 20 février les élus locaux afin de leur présenter le projet.

CARNET DE VOYAGE - avec le Rotary club de Mâcon : Des nouvelles de nos jeunes rotariens en Inde et au Mexique

ROTARY MACON INDE ET MEXIQUE.jpg
Contenu sponsorisé - Clara découvre le Mexique ; Yann s'est marié en Inde !...

CONSEIL MUNICIPAL DE MACON : Pour le budget 2018, objectif centre-ville, et un montant d’investissements de plus de 39M d'€

BUDGET ROB MACON.jpg
Le conseil s’est réuni ce lundi soir pour faire état du budget de la ville et débattre des orientations 2018.

VIDEO : Une marche silencieuse d'une grande dignité pour Rachid et sa famille

MARCHE POUR RACHID APRES ASSASSINAT MACON.jpg
Chacun souhaitait que l'enquête aboutisse vite sur ce crime abominable qui a boulverversé la famille Ananouche. "Une famille d'une grande honorabilité" a dit Nourredine Omar, un proche, porte-voix de cette famille accablée par la douleur. Une prière sera dite jeudi.

PHOTOS : Le nouvel an chinois célébré à Mâcon

nouvel an chinois Mâcon 2018 (25).JPG
Pour la troisième année, la Ville de Mâcon a invité une troupe lyonnaise de danse traditionnelle chinoise pour une déambulation en centre-ville.

MEURTRE A MACON : Une marche silencieuse pour Rachid

RACHID MACON.jpg
Quelque 400 personnes se sont rassemblées ce samedi sur l'esplanade pour exprimer leur douleur et leur solidarité envers la famille suite au meurtre de Rachid Aananouche le 8 février.

TÉLÉTHON : Les Mâconnais ont collecté un total de 30 000 euros fin 2017

remise chèque Téléthon 2017 (39).JPG
Le maire Jean Patrick Courtois et son adjointe Caroline Théveniaud ont remis le chèque de l’argent récolté à Mâcon au Président de l’AFM Téléthon de Saône-et-Loire.

MÂCON : Une soirée consacrée aux jeux éducatifs

CANOPE ET SI ON JOUAIT (7).JPG
À l’invitation de la médiathèque de Mâcon, la 4ème édition des soirées « Et si on jouait ? », organisée par le centre de ressources Canopé, s’est tenue ce vendredi soir.

SANCÉ : Des vacances au top avec le CLEM !

VACANCES HIVER CLEM SANCE (2).jpg
Pour ces vacances d'hiver 2018 au centre de loisirs de Sancé, l'équipe d'animation du CLEM dirigée par Maeva Gonzalez, a choisi de revisiter diverses traditions entourant l'hiver.

CHARNAY : Les gendarmes continuent de payer cher l’exercice de leur métier

cérémonie hommage gendarmes morts Mâcon (58).JPG
Ce vendredi, une cérémonie en mémoire des gendarmes morts dans l'exercice de leurs fonctions en 2017 et début de 2018 a eu lieu au groupement départemental de gendarmerie à Charnay.

MÂCON : Quand le théâtre nous dévoile ses secrets ...

derriere-coulisses-scene-nationale-macon - 9.jpg
Mercredi après-midi, un groupe d’une trentaine de Mâconnais s'est aventuré dans les coulisses du théâtre, guidé par Alain, régisseur de plateau.

HÔPITAL DE MÂCON : La CGT inquiète de l’organisation du travail dans le futur centre ambulatoire

CGT hopital Mâcon (14).JPG
Les représentants CGT appellent les agents de l’hôpital à la mobilisation pour empêcher la mise en place des décisions de la direction de l’hôpital pour la nouvelle structure.

CHARNAY : Treize jeunes se sont formés au baby-sitting grâce au stage annuel proposé par la Ville

formation-babysitting-charnay - 3.jpg
Proposée par le Pôle enfance, jeunesse et sports de Charnay, la formation annuelle de baby-sitting s'est déroulée du lundi 12 au mercredi 14 février à la salle de la Verchère.

ÉDUCATION - Fabien Ben : « Le taux d’encadrement à l’école primaire augmentera mécaniquement à la rentrée 2018 »

FABIEN BEN DASEN 71.JPG
En pleine réflexion sur la rentrée 2018, le Directeur académique des services de l’Éducation Nationale (Dasen) de Saône-et-Loire a accordé une interview exclusive à Mâcon Infos.

MÂCON : Des aménagements pour la protection des piétons au carrefour de l’Europe

carrefour Europe Mâcon (3).JPG
La Ville teste le rétrécissement d’une voie de circulation au niveau de l’un des passages cloutés du carrefour de l’Europe, réputé pour sa dangerosité pour les piétons.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : C'est signé, Orange commercialisera la fibre de cinq départements de la région, dont la Saône-et-Loire, pendant quinze ans

fibre-bourgogne-orange.jpg
Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Yonne, Nièvre et Jura s'étaient réunis au sein d'une Société Publique Locale afin de lancer un appel d'offre commun. Le contrat a été signé ce mardi au ministère de l'Economie à Paris.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’état des routes à 7h30

ACTUALISÉ : La prudence est toujours de mise sur le réseau secondaire.