lundi 25 juin 2018
  • TRANSFO_NUMERIQUE_ENTREPRISE_A_CLUNY_JUIN.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • MACON_COEUR_DE_VIE_JUIN2018.jpg
  • 3EME MARCHE NOCTURNE VIGNERONS TERRES SECRETES PRISSE22 - 1.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 6.jpg

 

C'est en 1997 que sont nés les Jardins de cocagne à Mâcon, grâce à la volonté d'une « poignée de précurseurs » convaincus que maraîchage bio pouvait rimer avec insertion. L'histoire leur a donné raison. Vingt ans plus tard, la petite structure du début s'est métamorphosée en véritable entreprise qui cultive toujours la solidarité.

Flash-back

Présent ce samedi matin, Pierre Sarrazin, membre fondateur, a évoqué avec émotion un passé proche : « Dans les quartiers, des responsables sociaux sur place faisaient un travail remarquable. Une réflexion s'est engagée sur une idée de jardins partagés. Au fil des saisons, grâce à un encadrement qui s'améliorait, variété et qualité se développèrent et le cap des deux cents paniers fut atteint. » Aujourd'hui, les Jardins sont devenus « une référence de la culture bio et de l'insertion par le développement économique », a constaté l'ancien élu chargé de l'environnement.
Alain Sève, actuel membre de la gouvernance collégiale, est également un des piliers des premières heures des Jardins. Il a présenté cette aventure humaine comme « une fresque épique, tragique, héroïque, mais unique », mise en scène par de multiples acteurs. Une fresque racontant des hauts et des bas, avec des périodes de turbulences, d'incertitudes, d'inquiétudes et d'espoirs. Et toujours un même objectif : « Etre aux côtés de celles et ceux qui ont été laissés sur le bord du chemin de la société. »
« Ces dernières années des projets ambitieux ont été mis en œuvre », a rappelé le président de la commission Insertion. En 2011, le déménagement de la rue du Beaujolais vers le chemin de l'Aérodrome a apporté un second souffle aux Jardins. Bâtiments neufs, meilleures conditions de travail et d'accueil, extension des surfaces cultivées, serres supplémentaires, plantation d'un verger bio… Mais la grande réussite et la fierté des administrateurs reste le tout nouveau système d'irrigation, inauguré en 2015. Après des mois de forages et d'incertitude, de l'eau provenant d'une source souterraine a soudain jailli. « Les Jardins peuvent enfin sécuriser leur production », ne plus redouter sécheresse ou canicule, et surtout réaliser de substantielles économies en n'utilisant plus l'eau potable du réseau urbain pour l'arrosage des légumes.

Et demain… ?

« Nous sommes devenus une entreprise produisant et commercialisant des légumes bio en circuit court », a repris Alain Sève. « Mais les Jardins ne seront toujours qu'un outil au service de l'humain. Durant vingt ans, des centaines de personnes ont pu trouver une écoute et ont pu se reconstruire à travers un véritable emploi, une véritable mission. Nous avons eu 60 % de sorties positives en 2016. »
L'aventure ne s'arrête pas là. Des projets en gestation vont être réalisés. Alain Sève en a énuméré quelques-uns : « Offrir des conditions de travail satisfaisantes, développer notre capacité de commercialisation, reconduire les démarches de partenariat avec les entreprises, poursuivre nos efforts en termes de formation, ouvrir l'accès à la culture à nos salariés, car c'est par elle que l'on peut se reconstruire. »
« Pour demain, nous ne pouvons qu'espérer que nos partenaires institutionnels, plus particulièrement l'Etat, poursuivent leur soutien et soient encore et toujours à nos côtés », a lancé l'animateur en direction des officiels, élus et représentants de la Ville, du Département et de la Grande Région présents pour cet anniversaire.
« Les jardins de cocagne de Mâcon entament aujourd'hui encore au moins pour une vingtaine d'années de beaux projets pour pouvoir ici même fêter leurs 40 ans en septembre 2037 », a-t-il conclu en ouvrant les festivités.


Un jardin solidaire, un jardin extraordinaire

La traditionnelle journée portes ouvertes a servi de cadre à cet anniversaire. Pour l'occasion une chanson a été composée sur l'air du « Jardin extraordinaire » de Charles Trenet, et un programme riche et joyeux a été mis en place : marché de producteurs bio, exposition photos, exposition des œuvres de l'association Luminaires, vidéo, balade en calèche, concert de jazz manouche avec le groupe La Roulotte. La visite des jardins, conduite par Jean-François, chef de culture, a réservé bien des surprises, avec la complicité des Trieurs de sons, des Poly-sons, des Bibliambules et des Buissonneurs. Le public, nombreux, a apprécié.

R. A.

 20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 1.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 5.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 4.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 3.jpg

20 ANS JARDINS DE COCAGNE - 2.jpg

 

 

TOURISME : Téléchargez l'application Voie Verte 71 et laissez-vous guider !

VOIE VERTE MACON CHALON JUIN UNE.jpg
Publi-information Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

ST-LAURENT : Les Joutes sont revenues, 30 ans après !

JOUTES STLAURENT 24JUIN112.jpg
Notre reportage photo "ça chavire à St-Lau"

PHOTOS - Conservatoire Edgar Varèse : Les élèves en démonstration devant leurs proches

portes ouvertes danse conservatoire.jpg
C'était à l’occasion de la fête du conservatoire de la MBA ce samedi.

MÂCON : Des solutions mâconnaises pour une ville allemande ?

comité pilotage Neustadt (2).JPG
Des conseillers municipaux de Neustadt, ville allemande jumelée avec Mâcon, sont venus à la recherche d’idées en matière d’administration qu’ils pourraient mettre en place chez eux.

FÊTE DE LA MUSIQUE - PHOTOS : On a dansé et chanté dans les rues de Mâcon !

fête musique Mâcon2018.jpg
Vendredi soir, c’était la deuxième soirée de la « Fête de la musique » dans les bars, restaurants et cafés du centre-ville avec de la musique pour tous les goûts.

TRIBUNAL DE MÂCON : « J’étais un enfant de la rue »

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Quand la vie ne fait pas de cadeau, s’en sortir relève du combat quotidien. C’est le cas pour ce jeune homme de 25 ans, A.K., qui comparaissait ce vendredi devant le tribunal de Mâcon pour des faits de vols, rébellion, et consommation de cannabis, le tout en récidive.

ASSOCIATION VALENTIN HAÜY : Des déficients visuels reçus en mairie de Mâcon

reception Valentin Hauï mairie Mâcon (103).JPG
Les adhérents de l’association Valentin Haüy et leurs accompagnateurs, qui viennent de terminer un séjour dans le Mâconnais, étaient ce matin en mairie de Mâcon pour une réception et une visite du bâtiment.

VOIE VERTE - Entre Mâcon et Chalon, découvrez un itinéraire mythique : la grande boucle de Bourgogne du Sud !

VOIE VERTE MACON CHALON JUIN UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

LYCÉE LAMARTINE : De beaux résultats aux Jeux Internationaux de la Jeunesse

jeux-internationales-jeunesse-2018-vesoul-lycee-lamartine-macon - 37.jpg
Du 12 au 16 juin, des élèves du lycée Lamartine ont participé aux Jeux Internationaux de la Jeunesse qui se sont déroulés à Vesoul.

ÉTÉ FRAPPÉ : Les premiers concerts de l'été ont animé l'esplanade Lamartine

ete-frappe-2018-macon-awa-ill-river---34.jpg
Ce jeudi soir, la mairie de Mâcon a organisé deux concerts pour fêter le solstice d’été. Ils marquent ainsi le début de la 18ème saison de l'Été frappé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Prado poursuit sa restructuration

AG-Prado-macon2.jpg
L'assemblée générale de l'association Prado Bourgogne s'est tenue mercredi dans la salle Ballard à Charnay.

ECOLE MARCEL PAGNOL : Elèves et étudiants de l’ENSAM Cluny, bâtisseurs de ponts

main à la pâte école Pagnol (22).JPG
La classe de CM2 a reçu des mains des étudiants l’Ecole des Arts et des Métiers de Cluny la maquette réalisée dans le cadre d’un projet pédagogique avec le Centre Pilote "La Main à la Pâte".

SAÔNE-ET-LOIRE : Pour résoudre les aléas financiers de la vie, l'on peut frapper à la porte de l'UDAF

matinale UDAF 71.jpg
L’Union Départementale des Associations Familiales de Saône-et-Loire (UDAF 71) a organisé ce 21 juin, sa deuxième « matinale » autour de la précarité financière et de l’accompagnement budgétaire.

EXPO : « Portraits de fouilles », c’est tout l’été au musée des Ursulines

ARCHEOLOGIE URSULINES (1).JPG
L'exposition « portraits de fouilles, images de l'archéologie d'aujourd'hui » a été inaugurée récemment par Hervé Reynaud, adjoint à la culture.

SAÔNE-ET-LOIRE : 10 000 personnes en difficultés ont été accompagnées par « le Pont » l'année dernière

AG LE PONT 2018 (1).JPG
L'association « le Pont » a tenu son assemblée générale ce mercredi après-midi dans la salle des Saugeraies.

PRESSE : C'est l'été, devenez correspondant local pour Mâcon-Infos

LOGO_MI.jpg
Devenez reporter en Mâconnais, Beaujolais ou Clunisois cet été. REJOIGNEZ L'EQUIPE DE MACON-INFOS.

MÂCON : 40 000 habitants à l'horizon 2030 ?

PLU MACON JUIN - 1.jpg
C’est en tout cas un des objectifs affichés du le Projet d’aménagement et de développement durables (Padd), seconde étape de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) mâconnais.

CHARNAY : Une soirée pour célébrer les 40 ans des échanges scolaires avec Brackenheim (Allemagne)

40 ANS ECHANGES SCOLAIRES CHARNAY (8).JPG
Au fil du temps, des échanges entre les villes de Charnay et Brackenheim ont créé de véritables liens d'amitié dont la concrétisation fut le jumelage entre ces deux villes, il y a 40 ans, anniversaire qui sera célébré officiellement l'année prochaine.

BACCALAUREAT 2018 : A Mâcon, des sentiments partagés après les épreuves du matin

BAC PHILO 2018 JUIN221.jpg
Les réactions à la sortie des lycées Lamartine et René Cassin après les 1eres épreuves

CHARNAY : Plein succès pour le festival « Luciol in the sky »

FESTIVAL LUCIOL IN THE SKY 2018 (28).jpg
Il s’est déroulé vendredi et samedi soirs au domaine de Champgrenon.