Nous avions signalé ces faits devant le lycée Dumaine dès mardi soir. L'enquête de police a apporté des éléments.

 

Mardi 19 septembre, un véhicule signalé vers les lycées pour conduite dangereuse ayant presque causé un accident avec un piéton, a entrainé une course poursuite dans les rues de Mâcon.

Les trois individus ont ensuite abandonné le véhicule au rond point de la Madonne, à Sancé, pour s'enfuir à pied le long des lignes de chemin de fer.

Ces individus, un mineur et deux majeurs, n'ayant pas le permis et étant sous l'emprise de stupéfiants et d’alcool, ont finalement été interpellés pour être mis en garde à vue.
L’enquête a permis d'identifié l'un des majeurs comme étant le conducteur.

Le propriétaire du véhicule, localisé à Digoin, a raconté qu'il avait vendu son véhicule pour 350 euros à des jeunes. Il a reconnu un des individus interpellés, ayant payé en espèces et n'ayant effectué aucune formalité auprès de la préfecture pour le changement de propriété.

L’individu en garde à vue prolongée nie ces faits et dit « avoir emprunté le véhicule au “quartier”».

S'ajoute à cela l'intrusion dans le lycée René Cassin ayant causé des troubles à l'ordre public, et deux affaires de vols de scooters, son ADN ayant été identifié sur les véhicules.

L'individu sera convoqué devant le tribunal le 8 décembre comme primo délinquant, ses autres délits ayant été commis alors qu'il était encore mineur (refus d'obtempérer, conduite sans permis et sous l'effet de stupéfiant et d'alcool).

L'histoire aurait pu être tragique, heureusement aucune victime n'est a déplorer.