lundi 6 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

CONSEIL MUNICIPAL CHARNAY SEPT 2017 - 1.jpg

Un programme de 40 logements en perspective ; les parents consultés sur les rythmes scolaires ; un fond de garantie pour le CBBS ; la baisse des dotations de l'Etat etc.

Le conseil a débuté par quatre questions d'administration générale : modification des effectifs, versement de la prime de fin d'année, nouveau régime indemnitaire des agents et dérogation aux travaux réglementés pour les mineurs. Ces quatre points n'ont pas occasionné de questions de la part du conseil mais Laurent Voisin en a profité pour demander si la ville de Charnay avait des contrats aidés.

Le maire Jean-Louis Andrès a informé que la municipalité n'avait pas de contrats aidés et privilégiait les contrats d'apprentissage. Il a souhaité que le gouvernement clarifie sa position sur ces contrats.

Sur les finances, ce sont des décisions modificatives au budget qui étaient en discussion.

Immeuble Genetier : l'avancement du calendrier des travaux demande qu'une somme de 155 000€ soit inscrite en 2017 au lieu de 2018. Le groupe Bien vivre à Charnay s'est abstenu.

Achat de 2 000€ supplémentaire par rapport au budget pour un serveur et des tablettes pour la classe ULIS

Soutien au CBBS par la constitution d'un fonds de garantie. La ville de Charnay a accepté d'abonder ce fonds à hauteur de 15 000€, le conseil départemental et le conseil régionale ont également participé. Patrick Buhot a demandé quels étaient les engagements du club vis à vis de cette nouvelle subvention. Rester en LF2 a répondu le maire.

C'est sur des arriérés de paiement de 2012 à 2016 vis-à-vis du SYDESL de 45 300€ que les conseillers de la liste Bien vivre à Charnay se sont aussi abstenus. Jean-Louis Andrès répondant à une question de Gael Tremeau, a rappelé que ce n'était pas la première fois que cette charge n'était pas comptabilisée à temps et qu'il ferait le nécessaire pour mettre en place un système permettant de ne pas l'oublier.

La mairie a également demandé l'accord du conseil pour le versement d'une aide aux iles de Saint Martin et Saint Barthélémy.

Sur le foncier, environnement et urbanisme, une enquête publique sera ouverte après accord du conseil pour la mise en 2x2 voies A406-RN79 au titre de la loi sur l'eau et de dérogation à l'interdiction d'atteinte aux espèces et habitats protégés.

Un programme de 40 logements va être construit dans le cadre de l'opération les jardins d'Avicenne. La MBA a participé au montage financier et est réservataire de 4 logements, et ces réservations locatives vont profiter à la commune d'implantation des locaux : la commune de Charnay sera réservataire de 4 logements : 3 appartements T3 et 1 pavillon T4.

La présentation du rapport d'activités 2016 de l'agence Rhône Méditerranée Corse et le rapport annuel sur le prix et la qualité du service assainissement ont été présentés en conclusion des questions de ce conseil.

En questions diverses ont été abordés les rythmes scolaires et la dotation de l'état aux communes.

Sur les rythmes scolaires, la ville de Charnay est restée sur 4 jours et demi pour cette année. Une consultation va être lancée auprès des parents, des enseignants et du conseil municipal pour définir le rythme pour l'année prochaine, mais une harmonisation avec les communes environnantes devra bien sûr être envisagée.

Jean-Louis Andrès a ensuite abordé la dotation globale de fonctionnement versée par l'état. Pour la ville de Charnay, elle a baissé de 300 000€ en 3 ans passant de 945 000 à 624 000 pour 2017. Pour 2018, la dotation sera maintenue à condition que 1,2% d'économies soit faite sur le budget de fonctionnement. Depuis 2014, 10% d'économies ont été réalisées et j'ai demandé encore 2% d'économie pour 2018, dit le maire.

Pour la suite, l'état va demander que les communes aient un programme d'investissements, et c'est au vu de ce programme que les dotations seront versées. "Il nous faudra avoir une vision à long terme", conclut Jean-Louis Andres, "avec un programme d'investissements et un programme de financement par l'impôt ou l'emprunt."

Danièle Vadot

Coronavirus - Covid-19 : 65 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

CARTE COVID.jpg
Actualisé - C'est 2 de plus en 24h. Le point complet de la jounrée du 05 avril avec le communiqué de l'ARS. A voir aussi, les cartes qui permettent de comparer la situation en Saône-et-Loire par rapport au reste de la France.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS : 18 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté à l'hôpital, 31 personnes de plus sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - L'ARS annonce dans son communiqué du jour 341 décès à l’hôpital depuis le 12 mars et 224 en établissements médico-sociaux depuis le 19 mars. C'est deux morts de moins ces dernières 24h en milieu hospitalier.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.