premier spectacle saison scène nationale Mâcon (2).JPG

Vendredi soir, la grande salle de spectacle du théâtre de Mâcon était pleine à craquer pour le show de danse « Rock it daddy » de Mikaël Le Mer et la cie S’Poart.

Une représentation explosive de hip hop sur de la musique rock qui a enthousiasmé le public. Des élèves de 4 collèges et 3 lycées ont assisté à ce spectacle. A la fin, l’impression générale du public était positive : « C’était très intéressant, les danseurs sont très souples, très bonne chorégraphie »  a déclaré Monique qui assistait pour la première fois à un spectacle de danse hip hop au théâtre. 

Pour Sophie, « C'était très chouette l'idée de mélanger le rock et le hip hop. En fait, ça se marie très bien. » ; « On a aimé les musiques parce que ça nous rappelle notre jeunesse, c’était d’un dynamisme exceptionnel, on avait envie de danser » ont confié enthousiasmées Edwige et Sylvette.

Pour Vincent le spectacle était bien, sauf quelques détails : « C’est vraiment génial, ils sont super forts, mais ça manque de contraste. Il y en a tout le temps, trop. C’est pour ça que j’ai beaucoup aimé les moments du spectacle avec les ensembles rock très simples. »

« C’était formidable, très entraînant et on a tapé les mains durant tout le spectacle ! » a déclaré Caroline, institutrice qui était accompagnée ce soir là de ses deux petits enfants, mais qui reviendra avec sa classe sur d’autres spectacles pour le jeune public.

Pour Laurence Terk, directrice de la Scène Nationale de Mâcon, « Rock it, daddy », c'était une façon idéale de lancer la saison en réunissant les générations : « Il s’agit d’un spectacle intergénérationnel, rock et hip hop. Rock pour les plus âgés, hip hop pour les jeunes et, du coup, très fédérateur. J’ai vu ce soir beaucoup de familles. Et puis la danse pour commencer une saison, c’est toujours enthousiasmant. Mikaël Le Mer est un chorégraphe qui fait beaucoup d'autres choses. C'est la première fois qu’on l’accueillait, c’était donc une manière de le présenter au public en espérant qu’il reviendra avec d’autres créations. »

Mikaël Le Mer a longuement échangé avec le public ce soir-là : « Ce spectacle est différent de ce que j’ai l’habitude de créer, c'est-à-dire de la danse contemporaine. Rock it daddy c’est plus pour moi un show hip hop. Je l’ai  crée il y a 4 ans en me proposant de revenir aux fondamentaux de la danse hip hop, dans la confrontation, dans l’illustration, la touche humoristique, sans se prendre trop au sérieux. On ne doit pas toujours être dans l’émotion, même si c’est ce qui m’intéresse le plus dans mes créations. C’est un pari, et en même temps un clin d’œil à mon père qui était un rockeur avec un esprit contestataire qu’on retrouve dans la culture hip hop », a confié le chorégraphe.

Le prochain spectacle à la Scène Nationale de Mâcon sera le 4 octobre, du théâtre grand public : La vérité sur Pinocchio, de Didier Galas.

Cristian Todea