Les deux auteurs, qui comparassaient ce mercredi, ont également été condamnés ce mercredi à rembouser entièrement les dommages causés.

Ces messieurs, 23 et 24 ans, intérimaires, sans diplôme, comparaissaient cet après-midi, sans avocat, devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour des faits remontant au 12 septembre : dégradation du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes. En effet, c'est par le feu que Y.B. Et R.D. ont détruits deux conterneurs à déchets appartenant au SICTOM (pôle environnement) de la Mâconnais Beaujolais agglomération, sur l'avenue Edouard Herriot à 22h10.

« On se faisait chier » avaient déclaré ces messieurs en garde à vue. Hélas pour eux, un témoin de la scène avait signalé les faits à la police, qui avait pu les interpeller. « C'est con ! on n'a pas réfléchi » ajoutaient les deux hommes. « Vous n'êtes quand même pas des enfants ! » soulignaient le juge Dominique Santourian.

Le premier contener avait été incendié par des mouchoirs enflammés jetés dedans ; l'autre au moyen d'un morceau de carton enflammé avec un briquet, carton jeté également dedans.

Les deux hommes ayant reconnu les faits, la substitut du procureure requérant 210 heures de travaux d'intérêt général, la MBA s'étant constituée partie civile, le juge a tranché : 2 mois de prison avec sursis, et suivi par le SPIP pendant 18 mois. Ils devront également s'acquitter des dommages causés, à savoir payer la somme de 7 468,80€ à la MBA, et justifier d'une recherche active d'emploi. Enfin, réaliser 140 heures de travaux d'intérêt général.

R.B.