lundi 6 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

EXPO ALAIN BAR - 2.jpg

Considéré par ses pairs et par les spécialistes comme l'un des plus grands de France, le graveur Alain Bar expose quelques-unes de ses œuvres réalisées à différentes périodes de sa carrière.

Au terme « artiste » Alain Bar préfère celui d'« artisan ». « Je suis un homme de la terre, je suis né en pleine montagne, dans une famille d'agriculteurs. Consciemment ou inconsciemment, je me suis dirigé vers une discipline manuelle où l'artisanat est plus important que l'art. Je me sens beaucoup plus près de l'ancienne tradition des Compagnons du tour de France, qui représente pour moi le meilleur enseignement », explique celui qui, sorti à 20 ans de l'Ecole normale, ne voulait pas être instituteur... « J'ai joué à pile ou face : soit j'allais au CREPS pour être professeur de gym, soit j'allais au Beaux-Arts. C'est tombé sur les Beaux-Arts. J'ai compensé en travaillant sur le sport », résume le sportif qui a pratiqué au plus haut niveau le cyclisme, le ski, les arts martiaux.

Inscrit à l'Ecole des Beaux-Arts de Valence, il s'initie à la gravure sur cuivre et croise sur son chemin le graveur imprimeur éditeur Marc Pessin. Rencontre décisive. Il publie chez ce dernier ses premiers livres d'artiste, ses premières estampes, gravures et illustrations de textes d'auteurs et de musiciens de jazz, puis crée sa propre maison d'édition, Parole gravée.

« J'aime tout ce qui touche le manuel », souligne Alain Bar. « J'aime la gravure parce que c'est une discipline de la machine, de la matière. On travaille avec des outils, un burin, qu'il faut savoir affûter. » A l'en croire, lui-même ne serait que simple besogneux armé d'une infinie patience : « Il y a un rapport intime entre la pensée, la parole et l'action, il faut que ça mûrisse, il faut qu'il y ait une harmonie qui passe par le bras vers l'outil, qui se transmette dans la matière. C'est très laborieux. Si on est pressé, on ne choisit pas la gravure comme métier. »
Une écriture du corps

« Calligraphie du mouvement, écriture du corps », ainsi a-t-on qualifié les œuvres d'Alain Bar. Une écriture cursive jouant avec les pleins et les déliés, les traits effilés, les courbes aériennes et les lignes essentielles.
Au fil des ans, raconte Alain Bar, son travail s'est épuré. « Mes dernières gravures partent toujours du corps humain qui évolue dans l'espace, qui va vers l'avant, vers le haut, le corps qu'on retrouve dans des mouvements circulaires, la force centrifuge : le lancer du disque, du poids, du marteau, le patinage artistique, le hockey sur glace. Ce qui m'intéresse, c'est l'énergie, c'est la force intérieure, ce qui jaillit. »

Et c'est ce qu'il exprime avec génie, maîtrisant à la perfection toutes les techniques de l'art de la gravure, que ce soit l'eau-forte, la pointe-sèche, le burin. Interceptant le geste à la volée, les corps en action concentrés sur l'effort, le mouvement parfait à effectuer, Alain Bar réussit à les saisir en déplacement vif pour les fixer dans l'instantanéité. Une pure performance.
« Tous ces gestes, nous les retrouvons tels que nous devons les faire, les enseigner, les pratiquer », témoigne Bernard Ponceblanc, président du Comité départemental olympique et sportif 71, présent lors du vernissage. « Alain nous a soutenus pendant les Jeux de Saône-et-Loire. Je veux l'associer au développement du sport à Mâcon et je le remercie pour son travail pédagogique avec les écoles. »

Aujourd'hui, Alain Bar est revenu à ses premières occupations : l'enseignement. Dans l'école de gravure et de typographie qu'il a fondée à Conflans, quartier médiéval d'Albertville, il se consacre à la transmission de son savoir-faire.

R. A.

Les gravures d'Alain Bar sont à voir et à revoir jusqu'au 11 novembre à la galerie Mary-Ann. Ouverture du mardi au samedi de 10 à 12 h et de 14 à 19 h. Entrée libre.

EXPO ALAIN BAR - 1.jpg

 

EXPO ALAIN BAR - 6.jpg

EXPO ALAIN BAR - 5.jpg

EXPO ALAIN BAR - 4.jpg

EXPO ALAIN BAR - 3.jpg

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNISOIS : Que faire ce week end ? L'embarras du choix...

SORTIR_MACONNAIS_BEAUJOLAIS.jpg
Rassemblement de voitures anciennes, projection en avant-première, concerts, expositions, sauts d'obstacles, ateliers et visites en forêt en famille, carnaval à Cluny, football, basket, cinéma,…

MÂCON : Rendez-vous pour la Nuit des idées jeudi soir à la MJC de l'Héritan

Et deux autres rendez-vous cette semaine à la MJC.

ART DE VIVRE : Le Salon Essentiel se tient tout le week end à Bourg-en-Bresse

SALON ESSENTIEL BOURG 20201 - 1.jpg
Publi-information - Tout le programme de ces trois jours à découvrir

GALERIE MARY ANN : Vernissage en musique pour le mosaïste bois Jean-Luc Mérigot

Jean-Luc Mérigot.jpg
Jean-Luc Mérigot expose pour la première fois à Mâcon. C’est la galerie Mary Ann qui accueille ses œuvres, des mosaïques faites avec des découpes de bois de bout.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNISOIS : Que faire ce week end ? L'embarras du choix...

SORTIR_MACONNAIS_BEAUJOLAIS.jpg
Contes et légendes à l'abbaye de Cluny, expos, visites et ateliers en famille, patinoire à Mâcon, dernier jour de Tables en fêtes et du village de Noël, spectacles, salon du disque et de la BD, marché aux puces...

CLIN D’ŒIL : Un Noël musical avec Holy Holly

holy Holly quatuor mâconnais (9).JPG
Nelly Meyer, Marie Clop et Lionel Reboux offrent ce weekend des concerts de rue dans le centre-ville de Mâcon.

MACON - Semaine humanitaire : Des rencontres et des ventes solidaires à la MJC de l'Héritan

Semaine solidaire 2019 Macon.jpg
Le Collectif des solidarités a inauguré lundi soir la Semaine Humanitaire.

MÂCON : Révolutions, le concert magistral de retour le 30 novembre

Revolutions (2).JPG
Le Concert Révolutions présenté en clôture des commémorations du 150ème anniversaire de la mort de Lamartine en juin dernier sera joué une seconde fois samedi 30 novembre.

EXPO : La 2e édition de Natur’Varennis est lancée !

NATUR'VARENNIS _ FESTIVAL PHOTO_17.JPG
Vernissage, ce vendredi soir, de la 2e édition du festival de photographie nature organisé par le club photo de Varennes-lès-Mâcon. A découvrir tout le week-end à la salle communale.

MÂCON : Le Musée des Ursulines à la conquête des sommets

vernissage alpin musée ursulines.jpg
Ce sont les sommets alpins vus par des artistes français, suisses et italiens qui composent la nouvelle exposition présentée au Musée des Ursulines.

LUGNY : La cave coopérative vous ouvre ses portes ce week end

CAVE LUGNY PO2019.jpg
Publi-information - Mise en route de la chaîne de dégorgement ; découverte du nouvelle crémant de Bourgogne Sainchargny Ice Flow