vendredi 14 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

TGI_MACON.jpg

Les prévenus étaient deux à se présenter sous escorte dans le box des accusés ce mercredi soir au tribunal de Mâcon, avec la mine du regret. Deux hommes de 24 et 36 ans ayant braqué un bureau de tabac au petit matin le 22 août dernier à Tournus. ACTUALISÉ : Les messieurs sont en prison.

Les deux individus, cagoulés, étaient entrés dans le bureau de tabac à un moment où il n’y avait pas de client. Le plus jeune était porteur d’une arme. Par chance, pour lui comme pour la buraliste, la menace avec arme n’a pas été retenue dans la qualification des faits, leur évitant à tous les deux la cour d’Assise. Il s’agissait en effet d’une vieille « arme rouillée » comme l’expliqua le prévenu détenteur, « achetée 10€ dans une brocante à un vieil homme ». Par ailleurs, l’arme n’était pas chargée, et est restée à hauteur du bassin du porteur, canon vers le bas.

 

Procès aux Assises évité donc pour ces deux toxicomanes, en quête de repentance pour l’un, le plus vieux, en CDI, qui commençait à se sortir de l’addiction à la drogue grâce à la prise de méthadone ; paniqué pour l’autre, accablé et menacé par un dealer pour une dette de 9 500€. « Oui, c’est moi qui ait eu l’idée du braquage » avoue-t-il au juge. Forcément, avec une épée de Damoclès pareille sur le tête et une addiction à la coke à 24 ans (et déjà trois condamnations), il fallait trouver une… « solution »… et mettre un de ses potes de shoot dans le coup par dessus le marché, pote qui ne devait au départ que conduire la voiture qui le mènerait à proximité du bureau de tabac et se tirer à Mâcon. Le Pote entrera finalement aussi dans le bureau de tabac.

Ces messieurs étaient visiblement pleins de regrets devant la victime, présente à l’audience.

 

Quoi qu’il en soit, Assises évitées, mais pas la Correctionnelle. Le vol est caractérisé et la gérante, effrayée et traumatisée, a bénéficié de 10 jours d’ITT (interruption totale de travail). « J’ai déjà été braquée, c’est très difficile à vivre. » 

Cette fois-ci, elle a déclenché un fumigène dans son bureau de tabac pour tenter de faire fuir les malfaiteurs, qui sont finalement partis avec une dizaine de cartouches de cigarettes, du tabac et un peu d’argent, 40€. Maigre butin pour faire face à la dette du fils de son amie.

 

Bien sûr, la grande question qui s’est posée est celle-ci : la buraliste a-t-elle reconnu le plus jeune des braqueurs, fils de son amie ? « Non, il m’a fait pensé à lui pendant quelques secondes, mais je ne l’ai pas reconnu. Tout cela me désole, je ne comprends pas comment il a pu faire une chose pareil, sachant que j’ai dîné récemment avec sa mère. »

« Il n’était pas question de lui faire du mal » se défendront-ils tous les deux. Encore heureux !… Pour autant, le mal a été fait.

 

Quelque peu incrédule, comme tout le monde, le juge les provoquera avec une ironie interrogative : « Mais alors vous êtes quoi ? Les pieds nickelés ou de vrais malfaiteurs ? Oui, non, on le fait, on le fait pas ?… Mais on achète quand même une arme. Tout cela était prémédité, mais en seulement en 48h… Ce que vous avez fait est grave messieurs. En avez-vous pleinement conscience ? »

Le plus âgé, perquisitionné et interpellé chez lui par les gendarmes, reconnaîtra immédiatement les faits. Le plus jeune, pris de panique, la peur de la prison au ventre, ne reconnaîtra les faits qu’à la 3ème audition des gendarmes, quand il comprendra que son acolyte a tout avoué.

 

Tous les deux ont souhaité être jugés ce mercredi. Ils étaient présentés au tribunal en comparution immédiate et n'ont pas demandé de renvoi. Le plus jeune, Nicolas, a pris 5 ans de prison dont 2 ans de sursis mise à l'épreuve ; le second, Alexandre, a pris 3 ans dont 2 ans de sursis mise à l'épreuve. Un mandat de dépôt a été délivré pour ces deux messieurs. 

Le parquet a fait appel de la décision du tribunal pour Alexandre.   

 

Rodolphe BRETIN

 

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre une moto et une voiture rue du stade

ACC CRECHES STADE.jpg
Actualisé : On en sait plus sur les circonstances précises de cet accident.

MÂCON : Deux dealers attrapés au début du confinement

Se faire contrôler en plein confinement sans pouvoir justifier d’une sortie pour motif impérieux, en possession de produits stupéfiants… c’est ce qu’on peut appeler la double peine… et c’est ce qui est arrivé à deux jeunes de La Chapelle-de-Guinchay au mois de mars.

BERZÉ-LA-VILLE - SOLOGNY : 4 blessés dont 2 graves dans une violente collision sur la RD 17

ACCIDENT BERZE LA VILLE 07062020 ACC4 - 1.jpg
L'accident s'est produit ce matin vers 8h30. Une des victimes a été transportée par hélicoptère à l'hôpital de Lyon. Son état était jugé très sérieux à la suite de sa désincarcération. ACTUALISÉ : Le jeune homme transporté à Lyon est décédé des suites de ses blessures en arrivant à l'hôpital (info gendarmerie).

TRIBUNAL DE MÂCON - Crêches-sur-Saône : En l'absence de drogue, la transaction tourne mal...

VOL VIOLENCE CRECHES - 1.jpg
Il est des choses qu'il vaut mieux ne pas toucher. F... en a fait l'amère expérience cette fin d'après-midi du 12 mai sur un parking de Crêches-sur-Saône.

RCEA-RN79 : À 160km/h entre Cluny et Mâcon

CONTROLES GENDARMES RCEA CHARNAY 3005 - 12.jpg
Le gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière étaient postés sur la RCEA ce samedi après-midi, dans le sens Cluny-Mâcon, pour des contrôles de vitesse. Bilan de deux heures d'opération.