jeudi 29 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

IMG_5152.JPG

La fusion imminente des trois structures en charge de l’insertion professionnelle des personnes en difficulté dans le Mâconnais (la MLJM, le CLLAJ et le PLIE) provoque des remous chez les personnels. Les président(e)s des trois structures ont immédiatement apporté des précisions, sur place et par communiqué de presse.

Ce sont les salariés de la Mission Locale Jeunes du Mâconnais qui ont décrété le 14 novembre jour de grève. Christophe Lamote, délégué du personnel dit n’avoir rien contre la fusion, mais accuse « le manque de dialogue de la part de la direction. Cela fait un an et demie que cette fusion est préparée et à plusieurs reprises les délégués du personnel ont demandé aux élus de nous informer sur les différentes étapes, de nous associer à cette fusion, en vain. Aujourd’hui, on manifeste parce que il y a quelques mois, on a remis en cause certains de nos usages qui étaient plus favorables que la convention collective. Il s’agit du retour aux jours de carence par rapport aux arrêts maladie, la perte d’un jour de congé, le fait que deux collègues qui partent ne soient pas remplacés. »

« Il n'y a pas eu un dialogue social, mais plutôt un monologue social. On nous informait des décisions prises par les membres du bureau. On a toujours été mis devant le fait accompli. Ils nous ont dit qu’ils dénonçaient nos usages, nos acquis, sans négociation » explique Thierry Duplessis, suppléant du délégué du personnel de la Mission Locale.

Quant à Virginie de Battista, présidente de la Mission Locale Jeunes du Mâconnais, présente sur le piquet de grève, celle-ci dément les propos des grévistes : « Il y a eu plusieurs réunions qui ont été conduites avec les délégués du personnel. Tout ce qui est imposé par la loi a été respecté. J’ai également fait des réunions avec l’ensemble du personnel. En ce qui concerne les craintes sur les effets de cette fusion sur le personnel, il n’est pas prévu de suppressions d’emplois, on l’a toujours dit. Les gens qui sont là, resteront là. »

Une réunion d’information aura lieu au niveau des salariés des trois structures le 22 novembre prochain. "Trop tard !" pour les grévistes.

La Mission Locale Jeunes du Mâconnais fusionnera avec le Plan local d’insertion dans l'emploi (PLIE) de Mâcon et avec l’association Espace logement jeunes (CLLAJ) de Mâcon à partir de 2018.

Cristian Todea

 

Communiqué des présidents des trois structures en réponse aux grévistes

Contrairement à ce qui a pu être indiqué seule une partie du personnel de la mission locale jeunes du mâconnais a fait grève uniquement l’après-midi du 14 novembre 2017.

Cette grève n’a donc concerné ni le personnel du CLLAJ ni celui du PLIE.

 

S’agissant de la fusion dénoncée il est important de rappeler que les trois structures actuelles exercent des activités complémentaires en matière d’emploi, de logement et de mobilité qui ont une finalité commune : l’aide à l’insertion professionnelle.

La finalité première de la fusion réside dans la volonté de mettre en place une offre de services centralisée au sein d’une même structure, l’AILE SUD BOURGOGNE, ce qui permettra ainsi d’assurer une plus grande visibilité et disponibilité vis-à-vis des publics cibles.

Dans un contexte général de réduction de la dépense publique cette opération témoigne également de notre vigilance particulière quant à la meilleure utilisation des subventions.

 

La réalisation de cette opération, mûrie de longue date, s’est opérée dans les conditions suivantes :

  1. parfaite transparence vis-à-vis du personnel : en témoigne l’organisation de différentes réunions collectives, la prochaine étant prévue le 22 novembre prochain

  2. recherche de l’environnement social le plus favorable pour l’ensemble du personnel de la nouvelle structure : il a notamment été choisi de faire bénéficier de la convention collective des missions locales les salariés du CLLAJ et du PLIE qui n’étaient jusqu’ici couverts par aucune convention.

  3. Renforcement de l’organisation opérationnelle générale : la composition des équipes actuelles est confortée voire renforcée, chaque pôle opérationnel (PLIE, CLLAJ, MILO) conservant en outre son identité et la spécificité de son action dans la nouvelle organisation.

  4. Aucune remise en cause « d’acquis sociaux » n’est envisagée, la convention collective des missions locales sera appliquée. Concernant le personnel MISSION LOCALE on en revient donc après divers compromis, et de manière échelonnée, aux dispositions conventionnelles largement plus favorables que le Code du travail.

 

Enfin il est important de signaler que les trois structures fusionnées présentent à ce jour des situations financières saines.

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, nous ne pouvons qu’espérer que le personnel concerné s’inscrive dans la démarche engagée qui ne sera constructive et profitable qu’avec l’adhésion de tous.

 

Christine ROBIN, Présidente PLIE, Présidente de L’AILE ; Virginie DE BATTISTA, Présidente MISSION LOCALE ; Mansour ZOBERI, Président CLLAJ

 

IMG_5156.JPG

 

IMG_5153.JPG

Christophe Lamote, délégué du personnel

IMG_5154.JPG

Thierry Duplessis, suppléant du délégué du personnel 

IMG_5157.JPG

Virginie de Battista, présidente de la Mission Locale Jeunes du Mâconnais, sur place

CRISE SANITAIRE : Le confinement national de retour dès vendredi !

COVID19_71.jpg
Il débutera dans la nuit de jeudi à vendredi et se prolongera a minima jusqu'au 1er décembre ! Le détail des mesures…

MÂCON - Chez IXON, des savoir-faire d'exception : vivez une expérience digitale et technologique unique !

GANTS CHAUFFANTS IXON MACON7 - 1.jpg
Article sponsorisé - Ixon, en partenariat avec Clim 8*, vous propose une gamme innovante de gants chauffants intelligents et connectés qui savent quand et comment vous maintenir au chaud. À VOIR AUSSI : IXON RECRUTE - Découvrez les postes à pourvoir.

SAÔNE-ET-LOIRE : +71 personnes hospitalisées pour covid en 4 jours dans le département

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
On déplore également 11 décès pour covid en 4 jours en milieu hospitalier. « Comme au niveau national, la situation sanitaire demeure très préoccupante en Saône-et-Loire » indique le communiqué préfectoral du jour, chiffres à l'appui.

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.