Mâconnais

HACKER DEC.jpg

Bonjour à tous,

 

Mercredi matin très tôt, nous avons été victime d’une intrusion malveillante de hacker. Comme vous avez pu le constater, macon-infos a donc complètement disparu des écrans.

Notre webmaster s’est évidemment mis tout de suite à la tâche pour rétablir le site. Le parcours a été semé d’embûches à cause d’interlocuteurs, que je ne citerai pas, mais qui ont pêché par le manque de précisions fournies en temps et en heure (ce fut un peu comme lorsque l’on a les services clients de certains opérateurs de téléphonie…) pour nous aider à faire vite. Il aura donc fallu attendre ce vendredi midi pour voir macon-infos réapparaître.

 

Ce que vous voyez aujourd’hui est une sauvegarde qui date d’une semaine. D’où le manque de fraîcheur des informations qui apparaissent en ce moment. Il nous était malheureusement impossible de mettre une sauvegarde plus récente, au risque de faire durer encore la disparition de macon-infos. Nous avons donc privilégié la rapidité du retour sur les écrans à la fraîcheur des informations, pour laquelle nous allons immédiatement nous remettre à la tâche.

 

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont envoyées un message de soutien. Cela fait toujours du bien quand on est accablé de cette façon, fatigué par le stress et le manque de sommeil.

Remerciements particuliers à Bruno, notre webmaster, qui ne lâche jamais l’affaire, quitte à y passer la nuit (les nuits en l'occurence). Merci également à toute l’équipe dévouée qui se démène sur le terrain pour réaliser les reportages, et qui commençait, bien légitimement, à se faire du souci. 

 

C’est la 1ere fois depuis sa naissance que macon-infos est attaqué de la sorte. Signe de reconnaissance des sites les plus consultés, disent les gendarmes, auprès desquels j’ai porté plainte. Un signe dont on se passerait bien sûr volontiers. C’est au moins la preuve (nous n'en doutions pas), que macon-infos compte pour beaucoup d’entre vous, qu’il s’est imposé au fil du temps comme une référence. Cela nous fait très plaisir car, comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, nous concevons l’information comme un service public et comme un lien social entre nous tous. Cela ne peut-être entamé par un quelconque bandit de la toile. A que nous aimons notre métier ! Salut l’artiste au passage, cher Johnny Halliday, à qui je m’apprêtais mercredi à rendre hommage.   

 

Merci de votre fidélité, de votre confiance, et à très vite pour de l’info et des images toutes fraîches.

 

Rodolphe Bretin

Directeur de la publication