lundi 19 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • encart-maconinfos-270x410.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

FERMETURE LUTILEA.JPG

Au grand désarroi de ses 160 apprenants et de sa quarantaine de bénévoles, cette structure de lutte contre l’illettrisme fermera ses portes au 31 décembre faute de financements suffisants.

Lutilea est un dispositif de lutte contre l’illettrisme qui comprend sept plateformes en Saône-et-Loire. Il fonctionne grâce à des subventions départementales, régionales et européennes. Il a pour objectif d'aider un public en grandes difficultés à accéder à un niveau suffisant en langue française. L'équipe comprend deux salariées (1,25 ETP : une coordinatrice à 50 % pour évaluer les compétences linguistiques des arrivants et élaborer un parcours d’apprentissage et 75 % de secrétariat) et 44 bénévoles sur Mâcon mais aussi Tournus et Cluny. 164 personnes ont été accompagnées en 2016 en individuel et pendant de longues durées.

Gilles Vullin, Directeur Général de l'association «  Le Pont » porteuse de Lutilea à Mâcon, a récemment convié la presse à une conférence. « L'heure est grave, Lutilea Mâcon fermera ses portes en fin d'année civile » explique-t-il.


Non retenu à un appel à projets régional

« Le budget de Lutilea est de l'ordre de 60 000 euros par an. Nous avons déjà connu des baisses importantes de financements ces dernières années. Cette année, le Conseil Régional a lancé un appel à projets qui comprenait deux lots : l'un lié à l'évaluation et l'autre à la formation linguistique. Nous nous sommes positionnés sur le premier lot mais nous n'avons pas été retenu. Avec le Fonds Social Européen (FSE) lié, cela représente une perte de près de la moitié de notre budget » explique amèrement Gilles Vullin.

« La Région a souhaité uniformiser l'offre de formation et le financement de l'illettrisme. Leur cahier des charges comprenait uniquement de l'accompagnement collectif. Or nos apprenants, très éloignés de la langue française, ont besoin de suivis individuels sur de longues durées. Les bénévoles de Lutilea sont prêts à poursuivre mais ils ont besoin d’être encadrés par des professionnels » poursuit le Directeur Général du Pont.

Que va devenir Lutilea ? Quid de ses apprenants ?

La question est dans toutes les bouches. Une rencontre a eu lieu la semaine dernière entre les bénévoles de Lutilea et les organismes de formation retenus par la Région. Une association pourrait se créer. Selon Gilles Vullin, « le Conseil d'Administration du Pont est prêt à mettre disposition des locaux pour les bénévoles mais pas une équipe salariée. » De l'avis de tous, le recrutement et la formation de nouveaux bénévoles sera le point crucial.

La déception prime chez les bénévoles. « C'est difficile de laisser nos apprenants sur le bord de la route. Ceux qui ont le plus besoin d’accompagnement sont touchés une nouvelle fois » déplore Monique, bénévole à Cluny depuis 15 ans.

Une autre bénévole explique que « nos résultats ne sont pas chiffrables par des séries statistiques. On s’adresse à toutes les familles pour notamment limiter les dégâts en termes de citoyenneté et aller vers l’intégration. On touche les plus défavorisés,on aide administrativement. Les assistantes sociales n’ont pas le temps de gérer tout ça … »

Aprrendre à lire une ordonnance, gérer un rendez-vous avec une enseignante, savoir lire son contrat de travail : Lutilea propose toutes sortes d’accompagnement. « La langue française, c’est la clé de beaucoup de choses : permis de conduire, reconnaissance familiale, ... » explique une bénévole.

Cette annonce a provoqué des larmes chez les apprenants et des espoirs en berne. « Les autres organismes proposent des formations trop denses pour être assimilées par nos apprenants. C’est décourageant. Nous, on s’adapte à leurs besoins et à leurs disponibilités » explique les différents bénévoles qui envisagent un appel à la solidarité.

Marie-Claire, une autre bénévole, conclut par des propos de mobilisation : « on ne peut s’arrêter pas, on trouvera une solution pour continuer , on se doit de continuer pour nos apprenants et leur intégration. »

 

Éric Bernet


Photo d'accueil : les bénévoles de Lutilea avec Gilles Vullin, Directeur-général du Pont.

 

ÉLECTIONS MÂCON HABITAT : La CGT veut renforcer sa présence dans le conseil d’administration du bailleur social

Collage CGT Mâcon Habitat.jpg
Pour la première fois, des candidats de l’association de défense des consommateurs salariés de la CGT (INDECOSA CGT) se lancent dans la lutte pour les 4 places réservées aux représentants des locataires au sein du conseil d’administration de Mâcon Habitat.

CLIN D’ŒIL : Les yamakasis sautent sur Mâcon !

Yamakasi_Mâcon_1711208_0005.jpg
Rencontre avec Max et Hugo, deux lycéens de 15 ans adeptes du yamakasi, ou l’art du déplacement.

FORMATION : Les apprentis du CFA Auto de Mâcon félicités pour leurs résultats

Collage CFA.jpg
Le Centre de formation automobile de la Chambre de commerce et d'industrie de Mâcon a réuni vendredi après-midi les apprentis méritants pour les récompenser et mettre en valeur leur parcours.

PHOTOS ET VIDEO : Les Gilets jaunes, ça continue à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 18NOV2018.jpg
Ils sont partis ce dimanche matin du restaurant Flunch à Mâcon-Nord pour une opération escargot.

SNCF : La tour de contrôle ferroviaire en déploiement ce week end à Mâcon

SNCF MACON MODERNISATION22.jpg
Ce week-end du 17 et 18 novembre, la tour de contrôle ferroviaire de Dijon, appelée Commande centralisée du Réseau, connaît une nouvelle phase de déploiement sur le secteur de Mâcon.

MÂCON - Logement : Aux Séquanes, on mise sur le lien social

Collage residence senior.jpg
La nouvelle résidence de MÂCONhabitat, située rue de Paris, ouvrait ses portes vendredi, 5 mois après l'inauguration.

GILETS JAUNES : Encore 5 points de blocage à 22h en Saône-et-Loire

Le préfet inquiet de la tournure des événements

SYMPHONIES D'AUTOMNE : La voix suave de Loïs Le Van a enchanté le Crescent

Le Van.jpg
Chanteur-compositeur de jazz, Loïs le Van, Lyonnais d'origine, était en concert, vendredi soir au Crescent, devant une salle comble.

MÂCON - Conférence : PMA… Allons-nous franchir la ligne rouge ?

Conference_PMA_151118 (3).JPG
L’association familiale catholique a reçu en conférence–débat, Aude Mirkovic, porte-parole de « Juriste pour l’Enfance » dans une des salles municipales « Le Pavillon ».

L'Armée de Terre recrute : Adressez-vous au CIRFA de Saône-et-Loire

ARMEE DE TERRE RECRUTE CIRFA MACON 2018.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DEPARTEMENT

CENT POUR UN TOIT : De l’urgence du combat pour aider les sans-abri à Mâcon

Collage cent pour un toit.jpg
Une réunion d’information de l’association « Cent pour un toit » se déroulait mercredi soir à la MJC Héritan pour dévoiler au public les dessous de la prise en charge des migrants par les autorités et les problèmes qu'elle pose.

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

MÂCON - Collège Pasteur : Les élèves de 6ème sensibilisés au handicap

collage handisport collège.jpg
Les professeurs d’EPS du collège Pasteur de Mâcon ont organisé, pour la deuxième année, une journée de sensibilisation des élèves aux handicaps et à l'acceptation des différences.