samedi 20 janvier 2018

VIFCD71 (1).jpg

Le Département de Saône-et-Loire est impliqué depuis plusieurs années aux côtés de l’Etat dans cette cause par le biais d’un protocole Justice/Département/Forces de l’ordre, un plan départemental de prévention et de lutte contre la délinquance, et un protocole Département/Forces de l’orde sur l’accompagnement des victimes avec implication systématique dans chaque réseau VIF.

En 2018, le Département souhaite renforcer son action avec les groupes Epicéa (groupe départemental intervenant sur des actions de prévention auprès des jeunes) et de la Maison des ados.

Par ailleurs, un appel à projet spécifique auprès des collèges sera lancé sur les questions d’égalité femmes/hommes, de respect et de lutte contre les préjugés.

Le déploiement des réseaux VIF sur les zones non couvertes sera accéléré ; le nombre de formations pluridisciplinaires sur la question des violences faites aux femmes pour les travailleurs sociaux sera augmenté ; les permanences de l’association AMAVIP seront renforcées, notamment en zone rurale, avec soutien financier du Département.

 

En France, 225 000 femmes par an sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur partenaire. En 2016, 123 femmes et 34 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire. 25 enfants sont décédés, tués par leurs parents dans un contexte de violence au sein du couple. Le nombre de femmes qui au cours d’une année sont victimes de viol ou de tentative de viol est estimé à 84 000 femmes. Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 45% des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

En Saône-et-Loire, un important travail a déjà été effectué sous l’impulsion de Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

 

« Prendre à bras le corps cette problématique ! »

Telle est la volonté exprimée par le président André Accary. Une volonté qui s’est traduite ce vendredi par l’invitation de deux personnalités très investies dans la lutte contre les violences intra-familiales : Nathalie Bonnet, déléguée des services de l’Etat sur le département de Saône-et-Loire, en charge de ce sujet, et Michèle Berthy, membre du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, vice-présidente du Conseil départemental du Val d’Oise.

« On n’est plus au XIXème siècle. Les VIF étaient un tabou, il a été levé grâce à l’actualité. Maintenant, il faut oser dire les choses. Nous avons besoin de nous engagés sur cette cause, c’est indispensable ! » a-t-elle lancée devant l’assemblée départementale. « Le Département du Val d’Oise a sauvé des vies, grâce au TGD notamment, le téléphone grand danger, que nous avons mis en place en 2012. Notre Département en finance dix. Nous finançons beaucoup d’associations qui font de la prévention et de l’accompagnement de victimes, de l’information, comme le CIDFF. Nous formons aussi nos personnels à ressentir quand il y a souffrance. »

Autre clef du succès dans cette action menées contre ces violences intra-familiale : le travail avec la Justice. « C’est par des ordonnances de protection que nous avançons. Oui, le travail avec la Justice est primordial. Par ailleurs, Depuis 2006, nous avons des travailleurs sociaux dans les commissariats. »

Côté Saône-et-Loire, Nathalie Bonnet a expliqué son action quotidienne : la mise en place et le développement des réseaux VIF. Territoire précurseur le 71, le secteur du Creusot-Montceau et Aucun. Le maillage du territoire se poursuit, avec des villes comme Cluny et Charolles qui vont signer en 2018. En 2018, c’est une 1ere formation qui aura lieu sur le secteur d’aucun. « Nous savons que la formation est un élément essentiel pour agir. Elle doit avoir un caractère pluridisciplinaire. Nous avons un référent VIF depuis 2005, mais ce n’est pas suffisant compte tenu de la configuration du département. Je voudrais aussi que la ville de Mâcon s’engage. » Un propos qui aura fait mouche, notamment auprès des conseillers départementaux du Mâconnais.

 

En finir avec les « blagounettes » messieurs !

Michèle Berthy fut une des trois femmes à siéger au Conseil général du Val d’Oise à l’arrivée de sa majorité aux affaires. Trois femmes seulement ! Et, forcément, des petites blagues sexistes arrivaient à ses oreilles un peu trop régulièrement. « J’ai mis en place une boite à blagounettes pour mettre ces messieurs à l’amende en cas de blagues sexistes. Elle s’est vite remplie. Mais depuis l’instauration des binômes mixte, la boite à blagounettes à quasiment disparue. Un progrès évidemment. Dîtes-vous bien messieurs que, si vous chercher dans vos inconscients, vous trouverez certainement une blagounette. Il faut en finir avec ça. J’ai de l’humour, croyez-moi, et j’ai de l’affection pour la gente masculine. Mais nous n’avons aucune raison, nous femmes, d’accepter ce sexisme ordinaire. » A bon entendeur.

 

Dès le 1er trimestre 2018, un groupe de travail intégrant les différents partenaires va se mettre en place pour définir des priorités d'action et aboutir, au printemps, à un plan d'action départemental.

Rodolphe Bretin

 

VIF CD71 - 3.jpg

VIF CD71 - 1.jpg

VIF CD71 - 8.jpg

VIF CD71 - 4.jpg

VIF CD71 - 2.jpg

VIF CD71 - 7.jpg

Mâcon : Les syndicats dénoncent l'épuisement du personnel des EHPAD de Mâcon

personnel EHPAD Mâcon (7).JPG
Les représentantes syndicales CGT on fait part à la population ce samedi au marché sur l’espalande Lamartine de la situation difficile des aide-soignant(e)s des résidences de séniors de l’hôpital de Mâcon.

TRIBUNAL DE MACON : Dealer à La Chanaye pour rembourser une dette qui va lui coûter encore plus cher

Cocaine.jpg
Deux hommes comparaissaient ce vendredi après-midi devant le tribunal de grande instance pour détention, cession, transport et usage de produits stupéfiants (cocaïne et cannabis) en Saône-et-Loire et dans l’Ain. Interpellés le 13 décembre, ces messieurs avaient demandé un renvoi pour préparer leur défense.

TRIBUNAL DE MACON - Violence conjugale : « Ma femme est parfaite »… pourtant il l’a frappée !

VIOLENCES CONJUGALES MACON DEC2017.jpg
Le 16 janvier, la police de Mâcon est appelée au secours d’une femme et ses deux enfants réfugiés chez un fleuriste.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : 214 millions d'euros d'aides régionales

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente ce vendredi. Les élus régionaux ont examiné 94 rapports pour un montant global de 214 millions d’euros. Au cœur des priorités : la culture et la fraternité, l’emploi et la formation, mais aussi l’environnement.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : De bons voeux et des médailles

VOEUX 2018 MBA - 14.jpg
La cérémonie des voeux du président Jean-Patrick Courtois s’est déroulée ce jeudi soir à la salle des fêtes de Sancé. 8 personnes ont reçu la médaille du travail honorant leur ancienneté ; un départ à la retraite a été salué.

SAÔNE-ET-LOIRE : 2018, l’année des grands chantiers pour le syndicat départemental de l'énergie

voeux SYDESL 71 (27).JPG
Fabien Genet, Président du SYDESL 71, a fait part de projets ambitieux pour l’année à venir lors des vœux aux collaborateurs et partenaires.

MÂCON ET SA REGION : Un nouveau Président de la Jeune Chambre Économique du Mâconnais-Val de Saône

JCE NOUVEAU PRESIDENT (2).jpg
Antoine Drumain a été élu pour succéder à Emmanuel Nonain lors de l’assemblée générale qui s’est tenue récemment à la CCI.

MÂCON : Une ressourcerie pour donner une seconde vie aux objets

RESSOURCERIE LE PONT (12).JPG
Mâcon Infos est allé à la rencontre d’Aude Léveillé, cheffe de service « Insertion par l’activité économique » (IAE) au sein de l’association « Le Pont » afin qu’elle nous présente ce pôle et plus particulièrement la ressourcerie.

HOPITAL DE MACON : Les bons voeux du directeur de l'hôpital

VOEUX HOPITAL MACON.jpg
La cérémonies des voeux s'est déroulée lundi soir en présence du maire de Mâcon, président du Conseil de surveillance. 20 personnes ont été honorées pour leur ancienneté en recevant la médaille du travail. Les extraits du discours du directeur Laurent Flot-Arnould, et la liste des médaillés.

MACON : Les bons voeux du maire au personnel municipal

VOEUX PERSONNEL MUNICIPAL MACON 20186.jpg
La cérémonie s'est déroulée vendredi soir au Parc des expositions et a vu 43 agents honorés pour leur ancienneté. Les extraits du discours du maire et la liste des médaillés.

MACON : La police en opération de contrôle du niveau sonore des deux roues

CONTROLES POLICE MACON4.jpg
Postés rue des Epinoches cet après-midi, les policers ont arrêté plusieurs personnes. L'opération faisait suite à des appels téléphoniques nombreux des résidents du cours Moreau dérangés trop souvent par le bruit des moteurs débridés. ACTUALISÉ

MACON - Appel à candidature : Halles Saint-Pierre cherche boulanger

La Ville de Mâcon recherche pour les halles alimentaires situées dans l’ancienne chapelle place Saint-Pierre un boulanger pour occuper un stand de 12m².

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Près de vingt ans après sa mise en place, le Pacs unit 7 % des couples

BLANC.jpg
Le mariage a toujours la côte. Il représente même l'écrasante majorité des unions. La Saône-et-Loire est le département de la région où l'on compte le plus de couples mariés.

MÂCON : Des locaux modernisés pour la direction départementale de l'Education Nationale, après 40 ans !

inauguration locaux DSDEN Mâcon (14).JPG
Une cérémonie d’inauguration a célébré la fin aux travaux de réaménagement du siège de la direction de l’Education Nationale en Saône-et-Loire.

LYCÉE LAMARTINE : Les élèves de seconde apprennent à gérer leur identité numérique pendant deux jours

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-1.jpg
De nombreuses questions liées aux usages numériques sont soulevées lors des deux demi-journées de prévention, débats et ateliers portant sur la cybercitoyenneté et la cybercriminalité ce lundi et mardi au lycée Lamartine.