mardi 21 janvier 2020
  • JPO2020 LYCEE LAMARTINE MACON.jpg
  • COLLECTE SAPINS 2020 MBA 225 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg

Communiqué

Deux mois après l’arrivée retentissante d’un opérateur télécom dans le secteur bancaire et près d’un an depuis l’inauguration du mandat de mobilité censé raviver la concurrence, l’UFC-Que Choisir dévoile son enquête exclusive sur les tarifs bancaires 2018. Alors que pour la sixième année consécutive les frais ont progressé à un rythme supérieur à celui de l’inflation – le coût moyen d’un compte bancaire atteint 211 euros, en hausse de 2,2 % sur l’année – l’association invite les consommateurs, qui reçoivent actuellement leur récapitulatif de frais 2017, à jouer pleinement leur rôle d’arbitre du marché. Pour les aider à y voir plus clair sur ce secteur nébuleux, l’UFC-Que Choisir met en libre accès pour dix jours son comparateur bancaire indépendant.

 

 

Frais bancaires : 9 % d’augmentation depuis 2013

 

Atteignant 211 euros au 1er janvier 2018, en hausse de 2,2 % sur l’année, le coût moyen d’un compte bancaire a progressé depuis 2013 trois fois plus rapidement que l’inflation (9 % contre 3 %). Cette année notre étude des brochures tarifaires de 22 établissements bancaires représentatifs1 montre que ce phénomène concerne aussi bien les consommateurs équipés de packages, dont le prix de l’offre classique a bondi de 2,5 % en 2018, que les prestations facturées au détail. Pour ces dernières, les hausses de tarifs sont encore plus significatives puisque le coût des cartes internationales à débit immédiat a progressé de 2 % alors que celui des services réalisés en agence a littéralement flambé (17 % pour l’initialisation d’un virement, 11 % pour la remise d’un chéquier). A ce rythme et au regard du coup d’accélérateur porté sur les fermetures d’agences, les banques traditionnelles ressembleront bientôt à leurs concurrentes en ligne, les tarifs en plus !

 

 

 

 

Changer de banque : jusqu’à 400 euros d’économies possibles pour les habitués du découvert

 

Parmi l’ensemble des profils analysés par notre étude, les écarts de tarifs entre les banques sont considérables. Ils varient de 1 à 6 pour le profil haut de gamme / senior, de 1 à 17 pour un actif / utilisation standard du compte et de 1 à 10 pour un usage intensif, notamment en cas de dépassement du découvert autorisé. En moyenne, un senior peut ainsi réaliser 153 euros d’économies, un actif 168 euros et un familier du dépassement de découvert pas moins de 236 euros en quittant sa banque pour un établissement moins vorace.

 

Alors que plus de la moitié des consommateurs, tous revenus confondus, dépassent au moins une fois dans l’année leur autorisation de découvert2, les plus coutumiers de cette pratique pourraient économiser jusqu’à 400 euros en optant pour une banque en ligne. En effet, les commissions d’intervention ainsi que les agios, qui représentent pour eux les deux tiers du coût du compte bancaire, y sont plus de 6 fois moins chers que chez les établissements de réseau. Pour les consommateurs qui souhaitent disposer d’une agence physique ou qui ne remplissent pas les conditions exigées par certaines banques en ligne pour ouvrir un compte, faire jouer la concurrence peut également rapporter jusqu’à 200 euros de gains de pouvoir d’achat.

 

 

Dépassement du découvert autorisé, les bons réflexes pour réaliser de concrètes économies

 

Plusieurs solutions permettent aux consommateurs fréquemment en dépassement de découvert autorisé de réaliser de substantielles économies. Dans un premier temps, négocier le montant de cette facilité de caisse constitue la méthode la plus rapide et efficace. Elle permet, avec l’accord de sa banque, d’économiser, en moyenne, 17 % du montant de ces frais, soit environ 70 euros par an. Dans un second temps, les consommateurs peuvent également solliciter une remise totale ou partielle de leurs frais bancaires notamment lorsque leur situation financière s’est dégradée durant l’année. A ce titre, les établissements bancaires se sont engagés à examiner dans les meilleurs délais et de façon personnalisée ces sollicitations.

 

Enfin, les consommateurs qui subissent de façon répétée des irrégularités de fonctionnement sur leur compte peuvent bénéficier de l’« offre spécifique ». Peu mise en avant par les établissements bancaires, seulement 10 % des consommateurs visés par ce dispositif en bénéficient3, cette dernière est facturée à un prix maximum de 36 euros par an et prévoit un plafonnement réduit des commissions d’interventions (4 euros par opération dans la limite de 20 euros par mois). Moins chères que certaines néo-banques qui ciblent les publics fragiles, cette solution offre une gamme de services plus riche qui inclut notamment la disposition de deux chèques de banque tous les mois.

 

Convaincue que ces nouveaux excès tarifaires sont rendus possibles par les entraves mises par les établissements à la mobilité bancaire, l’UFC-Que Choisir, soucieuse de garantir aux consommateurs une information pertinente et une réelle concurrence sur le secteur bancaire :

  • Encourage les consommateurs à consulter leur récapitulatif annuel de frais bancaires 2017 pour connaître le montant des frais qu’ils ont réellement payés l’an dernier ;

  • Invite les consommateurs à utiliser son comparateur bancaire indépendant, en accès libre pendant 10 jours, afin de prendre conscience des gains de pouvoir d’achat qu’ils peuvent réaliser ;

  • Demande aux pouvoirs publics :

        • La gratuité du transfert des comptes d’épargne réglementés (CEL, PEL) et le plafonnement des frais de transferts des PEA ;

        • L’interdiction de l’obligation de domiciliation des revenus dans le cadre du crédit immobilier ;

        • D’avancer sans délai vers un système de portabilité du compte bancaire.

     

 

1 Etude des brochures tarifaires des établissements bancaires jugés « particulièrement représentatifs de la diversité des offres et de la concentration du marché » par le CCSF notamment parce qu’ils disposent de 53 % de parts de marché sur le secteur.

2 Etude Panorabanque, Les Français et le découvert bancaire, 2017.

REFORME DES RETRAITES : La mobilisation continue à Mâcon

L'intersyndicale CGT, FSU, Solidaires 71, FO, ainsi que les Gilets jaunes et la CNT appellent à des rassemblements et des actions mardi, jeudi et vendredi.

MÂCON : Destockage et garantie exceptionnels chez FJA Motors - Fiat

FIAT MACON GARANTIE 10ANS - 1.jpg
Publi-information - Vous avez reçu un texto... DESTOCKAGE EXCEPTIONNEL...

MÂCON - 4ème édition de la Nuit de la lecture : « Cocooning lecture » au CDI du lycée Lamartine

NUIT LECTURE _ LYCEE LAMARTINE1.JPG
Lancée en 2017 à l’initiative du ministère de la Culture, la Nuit de la lecture a pour objectif de célébrer la lecture sous toutes ses formes.

MÂCON : Le rassemblement de voitures anciennes monte en puissance

VOITURES ANCIENNES _ RASSEMBLEMENT_05.JPG
Un nouveau rassemblement de voitures anciennes s'est tenu ce dimanche matin près de l'Esplanade Lamartine, avec une soixantaine de véhicules de toutes les marques, années et origines.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : C'est parti pour la collecte des sapins de Noël !

Sapin.jpg
Publi-information - 8 points de collecte sont en place jusqu'au 25 janvier Rendez-vous le 29 janvier pour le broyat gratuit.

MÂCON  : Une soirée à la Médiathèque pour célébrer la deuxième nuit de la lecture

NuitMediatQ.jpg
Toute l'équipe de la médiathèque s'était mobilisée ce samedi pour présenter une nuit de la lecture chaleureuse et inhabituelle.

CHARNAY : L’émotion était palpable lors des derniers vœux de Jean-Louis Andrès

voeux 2020Charnay maire.jpg
Beaucoup de monde ce vendredi à la salle de la Verchère à l’occasion des derniers vœux de Jean-Louis Andrès en tant que maire de Charnay.

MÂCON : La salle familiale Champlevert, une gestion à part confiée à la fédération "Les St. Clémentines"

StClementine (1).JPG
La Fédération a tenu son assemblée générale vendredi soir dans cette même salle. Le bilan 2019 est bon et 2020 s'annonce également très bien.

MJC HÉRITAN : Le festival Scènes Pop de retour à Mâcon à partir du 5 février !

SCENES POP.JPG
La 7ème édition des Scènes Pop se déroulera du 5 au 9 février à la MJC.

CHARNAY : Une formation du Greta en bâtiment à l'E.R.E.A.

BatErea (1).JPG
Sept jeunes et adultes sont actuellement en formation pendant un mois au sein de l'EREA, avec une probabilité d'embauche à la clé.

MÂCON - Voeux du maire aux entreprises : "Ensemble, réinventons la ville de demain !" a souhaité Jean-Patrick-Courtois

VOEUX AUX ENTREPRISES _ MAIRE DE MACON1.jpg
Le maire et ses élus ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des voeux, ce jeudi au Parc des expositions.

Prissé : Les Vignerons des Terres Secrètes affirment leur démarche de développement durable

couverts vegetaux en viticulture Prissé (6).JPG
Une journée de formation était organisée ce mardi par les Vignerons des Terres Secrètes, afin de sensibiliser les viticulteurs au couvert végétal.

JUSTICE : Le nombre de nouvelles affaires en baisse au Conseil des Prud’hommes de Mâcon

rentrée conseil prud'hommes Macon 2020.jpg
Lors de l’ouverture de la nouvelle année judiciaire, Corinne Vermeil, présidente sortante de la Cour des Prud’hommes de Mâcon et nouvelle vice-présidente de la part du collège salariés, a présenté le bilan d’activité en 2019.

MÂCON : Réservez votre essai gratuit du nouveau SUV Peugeot 2008

2008 PEUGEOT MACON ESSAI.jpg
Publi-information - PORTES OUVERTES CE WEEK END À LA CONCESSION PEUGEOT NOMBLOT MÂCON

JUSTICE : le Tribunal de Mâcon à l'heure du bilan 2019 et des perspectives 2020

TGI MACON AUDIENCE RENTREE2020 - 1.jpg
C'était la rentrée de la justice ce jeudi avec, entre autres, l'audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance.

MUNICIPALES 2020 : Une liste de gauche et écologiste dans la bataille à Charnay

Charnay_Autrement_2020.jpg
Les représentants de l’association « Charnay agit avec vous » ont présenté les grandes lignes de leur projet politique pour les élections municipales du mois de mars lors d’une conférence de presse.

RÉFORME DES RETRAITES : La CFDT Métallurgie 71 appelle aussi à la grève le 9 janvier

Actualisé : "Pas de retrait, pas de cours" lance Sud Education Bourgogne

Réforme des retraites : « Macron parle d’apaisement et pousse à l’affrontement ! »

La CGT, Solidaires 71, FO, FSU, les Gilets jaunes et la CNT appellent au rassemblement à Mâcon les 9 et 11 janvier

MÂCON - Collège Schuman : Ils auraient aimé que la rectrice voit cette banderole...

RETRAITES COLLEGE SCHUMAN MACON - 1.jpg
Un enseignant du collège Schuman a transmis à macon-infos cette photo accompagnée d'un petit mot de désappointement.

SAONE-ET-LOIRE : En avant pour 2020 avec André Accary et Jérôme Gutton

voeux 2020 préfet Saone-et-Loire Accary  (36).JPG
Comme il le fait maintenant depuis 5 ans, André Accary, président du Conseil départemental, a présenté ses voeux aux coprs constitués aux côtés du préfet de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton, ce mardi soir à Mâcon, à l'espace Duhesme du Conseil départemental, et ce devant plus de 500 invités.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une pause déjeuner à Mâcon, au lycée Dumaine, pour la rectrice Nathalie Albert-Moretti

Rectrice.jpg
En déplacement en Saône-et-Loire, Madame Nathalie Albert-Moretti est passée par Mâcon ce mardi. Elle a bien voulu nous accorder quelques mots avant de déjeuner avec le préfet Jérôme Gutton et le directeur académique de l'Education nationale Fabien Ben au lycée hôtelier Alexandre Dumaine.