mercredi 25 avril 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

RIVASI MJC HERITAN21.jpg

La députée Michèle Rivasi donnait une conférence jeudi soir à la MJC Héritan sur ce qu'elle dénonce dans son livre : le racket des laboratoires pharmaceutiques. La conférence a rencontré un gros succès.

 

« Le racket des laboratoires pharmaceutiques - et comment en sortir » est un livre coécrit par Michèle Rivasi, Serge Rader et Marie-Odile Bertella-Geffroy. Le thème interpelle et passionne le grand public, venu en masse (plus de 150 personnes) écouter Michèle Rivasi, invitée par la MJC Héritan. A ses côtés, deux « témoins » locaux : Stéphanie Meysson, pharmacienne à Mâcon, et Philippe Murat, médecin à Tournus.

 

Femme politique, conseillère municipale de Valence, députée européenne, membre d'Europe Ecologie Les Verts, cofondatrice de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), cofondatrice de l'Ovale (Observatoire de vigilance et d'alerte écologique), Michèle Rivasi maîtrise le sujet et en parle sans langue de bois.

« Dans les années 1960-1980, l'industrie pharmaceutique a apporté énormément de valeur ajoutée », reconnaît l'élue. Découverte de nouveaux médicaments, de molécules de synthèse, d'antibiotiques… les innovations étaient nombreuses et bénéfiques. Ces temps sont bel et bien révolus. Les soins ne sont plus le souci majeur des laboratoires, désormais guidés par la rentabilité et le profit. « Les intérêts économiques prennent le pas sur les intérêts sanitaires », déplore la spécialiste des questions de santé environnementales au Parlement européen. Et celle-ci d'évoquer les fameux « me too », des médicaments annoncés comme plus performants alors que ce ne sont en réalité que des copies d'anciens auxquels on a ajouté quelques adjuvants neutres, donné une nouvelle appellation, augmenté le prix. Pourquoi de telles pratiques ? Pour éviter que lesdits produits tombent dans le domaine public et puissent être fabriqués en tant que génériques, moins chers pour les patients et la Sécurité sociale mais sans bénéfices pour les laboratoires.

 

Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), sur les 700 nouveaux médicaments mis sur le marché entre 2001 et 2011, seulement 28 présentent un intérêt réel. D'autres sont jugés « occasionnellement » utiles ou carrément inefficaces. Les scandales sanitaires qui se succèdent, Mediator, Distilbène, Depakine, récemment Levothyrox, montrent la nocivité de certains.

Plus que les industries pétrochimique, agroalimentaire, de l'armement, du luxe, « l'industrie pharmaceutique est une pieuvre immensément riche. Elle a tellement d'argent qu'elle achète tout le monde », déclare Michèle Rivasi qui dénonce les liaisons dangereuses entre sphère publique et sphère privée, quand les ministres, notamment ceux de la Santé, sont issus de firmes pharmaceutiques et y retournent bien à l'abri « pour services rendus ». « Je vous l'assure, il y a une épidémie de conflits d'intérêts. Le système de santé français est complètement gangrené », assène la députée, chiffres en main.

 

L'industrie pharmaceutique finance 98 % de la formation des médecins, 90 % des publications médicales. Le différentiel entre prix de revient et prix de vente des médicaments explose. En France, les tarifs sont fixés par le CEPS (Comité économique des produits de la santé) et les laboratoires dans une opacité totale. Un patient français doit débourser 30 % de plus que ses voisins européens pour obtenir un générique. En trente ans, le coût de la médicamentation s'est envolé de 5 à 37 milliards d'euros.

 

Pour mettre un terme à toutes ces dérives, une réforme en profondeur de la politique du médicament s'impose. La députée propose des solutions. Avant tout, Michèle Rivasi demande à la Haute Autorité sur la transparence et la vie publique un contrôle strict sur les fonctionnaires et leurs conflits d'intérêts. Et aussi la création d'un comité d'experts indépendants pour évaluer les médicaments, la réorientation de la recherche vers les besoins réels thérapeutiques et non vers le profit exclusif, la licence obligatoire des laboratoires pharmaceutiques pour la fabrication des médicaments onéreux, le renforcement des cellules de pharmacovigilance, le versement de 0,1 centime par boîte de médicaments à un organisme d'études cliniques…

 

Calculs à l'appui, « il est possible de faire 10 milliards d'euros d'économies par an sans brader la qualité des soins et l'accès égal de tous aux traitements. Seule une réappropriation citoyenne de ce bien commun qu'est la santé permettra de susciter une véritable volonté politique de transformer le système ». Il y a urgence car il y a péril en la demeure.

R.A.

 

RIVASI MJC HERITAN3.jpg

RIVASI MJC HERITAN1.jpg

RIVASI MJC HERITAN4.jpg

RIVASI MJC HERITAN2.jpg

RIVASI MJC HERITAN7.jpg

RIVASI MJC HERITAN6.jpg

RIVASI MJC HERITAN5.jpg

VISITE MINISTERIELLE : Laura Flessel, ministre des Sports, à Mâcon jeudi prochain

FLESSEL AMACON CFA.jpg
ACTUALISÉ : Comme nous l'avions annoncé dès le 20 avril, la visite de la ministre ce jeudi à Mâcon est confirmée. Elle se rendra dans un collège en début d'après-midi. Longtemps (trop !) qu'un(e) ministre ne s'était rendu(e) dans la ville préfecture, cité lamartinienne et capitale de la Bourgogne du Sud...

CHARNAY : Le budget 2018 expliqué aux habitants par le maire Jean-Louis Andrès

CHARNAY BUDGET JL ANDRES1.jpg
Jean-Louis Andrès a proposé une réunion publique aux habitants de sa commune pour leur présenter les grandes orientations du budget 2018. La réunion a eu lieu mardi soir dans la salle Ballard.

DOMINIQUE BUSSEREAU : "Je soutiens la réforme de la SNCF"

BUSSEREAU A MACON.jpg
L’ancien ministre sera ce mercredi à Mâcon pour une visite d’expertise. Interview.

LEYNES : Pendant tout un week-end, la Biojoleynes a célébré le vin et la bio

bioleynes-2018-bio-vin-beaujolais - 10.jpg
La 9e Biojoleynes, la fête du vin et de la bio, a connu un beau succès ce week-end.

MÂCON : La 7e édition du festival de la Manufacture d'idées a été lancée en présence de l'anthropologue Grégory Delaplace

PICT0030.JPG
Ce fut une avant-première, un préambule à la 7e édition de la Manufacture d'idées qui se déroulera du 9 au 13 mai à Hurigny.

AGRICULTURE : Mobilisation pour garder le statut de « zones défavorisées simples » pour 8 communes du Clunisois

fermiers clunysois (4).JPG
Une lettre signée par des élus de Saône-et-Loire sera envoyée au ministère de l’agriculture, expliquant pourquoi, enlever l’aide financière liée au relief difficile des exploitations agricoles, serait une erreur économique.

MUSCULATION : Après 8 mois d'entraînement intensif, le bodybuilder Olivier Zylka emporte de nouveau plusieurs prix

Olivier-Zylka-bodybuildeur-bage-le-chatel - 7.jpg
Un an après avoir remporté le Grand Prix des Titans 2017 de Lyon, le bodybuilder Olivier Zylka de Bâgé le Châtel a renouvelé son expérience en terminant deux fois sur le podium lors de trois compétitions.

CRÊCHES : En ce 23 avril, la commune fête la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur

journee-mondiale-livre-creches-2018-6.jpg
En cette Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, la commune de Crêches accueille dans la salle Joug Dieu l'association L'académie de minuit pour un événement dédié à la lecture et la jeunesse.

SALON DES VINS A MÂCON : Toute la journée pour en profiter

SALON VINS MACON 2018 - 21.jpg
Présence d'un domaine allemand et de l'office du tourisme, pour présenter le nouveau vitipass.

MACON : Une « manif’estive » pour les demandeurs d’asile et les citoyens qui les aident

fête collectif monnier (57).JPG
Les membres du « collectif Monnier », créé pour aider les migrants des Balkans arrivés à Mâcon, ont organisé une fête ce vendredi pour marquer un an de mobilisation autour de cette cause humanitaire.

CONCOURS DES VINS DE MÂCON : Plus de 8 500 échantillons dégustés cette année !

PATRICK CHENE CONCOURS VINS MACON.jpg
Il avait lieu ce matin au Parc des expositions. Une grosse machine parfaitement huilée, et le parrainage cette année de Patrick Chêne, ancien journaliste à France 2, et lui-même viticulteur. Notre reportage photos.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Bientôt un outil stratégique d’aménagement du territoire

LANCEMENT SRADET (3).jpg
La Région Bourgogne-Franche-Comté, encore très récente, doit se doter d’un outil pour mettre en œuvre une stratégie d’aménagement du territoire : le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).

LA ROCHE VINEUSE : « Femme Avenir » en visite au Château de la Greffière

FEMME D-AVENIR 200418 (7).jpg
Sur invitation de Christelle Charles, Présidente de l'association « Femme Avenir », une réunion récréative était dispensée au Château de la Greffière, à la Roche Vineuse et ce à l'initiative de Paule Penillard, Présidente d'honneur.

MÂCON : Un nouveau départ pour l’accueil de jour

nouvel accueil jour Mâcon (10).JPG
Pour mieux accompagner les personnes sans domicile fixe (SDF) qui seront accueillies, à partir du mois de mai prochain, dans le nouvel accueil de jour de Mâcon, un appel à bénévoles est lancé par l’association Le Pont.

MÂCON : Oser l'éloquence, un défi que les étudiants des lycées mâconnais se sont donnés

CONCOURS_ELOQUENCE_ROTARY_MACON_-_34.jpg
La deuxième édition du Concours d’Eloquence organisée par le Rotary Club de Mâcon se prépare.

MÂCON-TOURNUS : Quand une sexologue explique son métier

CLAUDETTE VEYSSEYRE (2).jpg
macon-infos est allé à la rencontre de Claudette Veysseyre, une des seules thérapeutes spécialisées dans ce domaine en Saône-et-Loire.

PRISSÉ : Un accrochage entre deux véhicules mardi soir

ACTUALISÉ : Un seul blessé léger est à déplorer. Des analyses (recherche d’alcool et/ou de stupéfiants) sont en cours.

MÂCON : Une opération « contrôle d’identité » a eu lieu cet après-midi

Les forces de l’ordre ont sillonné les rues piétonnes du centre-ville et l’esplanade Lamartine.

MÂCON : Un motard dans un état grave suite à un accident avec une voiture

ACTUALISÉ : La gravité des blessures du motard est moindre que pronostiquée initialement.

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : La Municipalité fourmille de projets socioculturels !

PROJETS SOCIOCULTURELS ST LAU (1).JPG
Ces projets se structurent autour de deux axes et viennent en complément de l’accueil de loisirs déjà existant. Ils sont montés et/ou réfléchis en partenariat avec le Centre de loisirs en Mâconnais (CLEM).

SAÔNE-ET-LOIRE : Une nouvelle direction pour relancer l'ADIL

AG ADIL 71 (1).JPG
L'ADIL (Association Départementale d'Information sur le Logement) de Saône et Loire était réuni aujourd'hui dans les bureaux de la fédération du bâtiment pour y tenir son conseil d'administration et son assemblée générale.

MÂCON : Une enquête judiciaire est en cours pour les dégradations sur le pont de Saint Laurent

20180416_183907.jpg
Les nombreuses fissures apparues dans les dalles du trottoir récemment restauré sur le pont de Saint Laurent auraient été réalisées par un poids lourd à l’été 2017.