samedi 18 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-1.jpg

De nombreuses questions liées aux usages numériques sont soulevées lors des deux demi-journées de prévention, débats et ateliers portant sur la cybercitoyenneté et la cybercriminalité ce lundi et mardi au lycée Lamartine.

 

En effet, en ces temps numériques où nombre de jeunes n'hésitent pas à divulger des informations personnelles sur internet, ce projet initié par les deux professeurs-documentalistes Djamila Drideche et Zohra Yahiaoui vise à sensibiliser les élèves de seconde aux risques rencontrés sur internet.

 

Ateliers de réflexion, jeux de mise en situation ou familiarisation avec le vocabulaire « web » - de nombreuses interventions sont proposées aux jeunes internautes en partenariat avec la Police Nationale et le réseau Canopé qui, placé sous la tutelle du ministère de l’Éducation nationale, édite des ressources pédagogiques transmédias.

 

« Tapez votre nom et prénom sur Google, puis sur Webmii et notez les résultats » incite Djamila Drideche devant une classe afin de faire prendre conscience des traces que chacun laisse sur internet dès lors qu'il publie des informations sur lui-même. Les élèves jouent volontiers le jeu et les résultats ne se font pas attendre.

 

Quelques salles plus loins, Aurélie Nou, professeur-documentaliste détachée à Canopé tente de sensibiliser les jeunes aux enjeux des données personnelles, transmis notamment par la géolocalisation, les renseignements de formulaires ou encore des cookies. « Essayez d'en donner le moins possible » conseille-t-elle aux élèves, car nombre de sociétés revendent ces données. « Avec ces journées de sensibilisation, on veut changer leur comportement et éveiller un esprit critique » explique-t-elle.

 

D'autres classes traitent des sujets tels que le phishing, le piratage, le hacking ou le doxing. Le champ des pratiques frauduleuses semble quasiment infini et les jeunes sont une cible intéressante, surtout quand ils ne connaissent pas leurs droits.

Si cette initiative est une première au lycée, ce n'est peut être pas la dernière puisqu'elle s'inscrit dans l'action du Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté. Un enseignement très important pour les élèves puisque les sujets touchent des problématiques auxquelles tous les internautes font face tous les jours.

 

Delphine Noelke 

 

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-4.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-3.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-2.jpg

 Les élèves effectuent une recherche sur internet concernant

leur propre personne, supervisés par Djamila Drideche

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-5.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-6.jpg

 Aurélie Nou de Canopé tente à sensibiliser les jeunes aux enjeux des données personnelles

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-7.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-8.jpg

À travers le jeu Média Sphères édité par Canopé ces élèves sont confrontés

à des questionnements quotidiens liés aux usages numériques

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-11.jpg

journees-cybercityennete-lycee-lamartine-macon-9.jpg

L'Armée de Terre recrute : Adressez-vous au CIRFA de Saône-et-Loire

ARMEE DE TERRE RECRUTE CIRFA MACON 2018.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DEPARTEMENT

CHARNAY : 158 200€ de travaux d'aménagement à l'aire d'accueil des gens du voyage des Belouses

AIRE ACCUEIL GENS VOYAGE BELOUSES1.jpg
L'aire d'accueil a fermé ses portes pour quelques semaines, le temps de réaliser des travaux d'aménagement d'envergure.

PHOTOS : Pleins feux sur le travail des artificiers à Reyssouze

feu-d-artifice-reyssouze-2018- - 28.jpg
Ce mardi soir, la commune a tiré son feu d'artifice.

FUISSÉ : Véritable bibliothèque du vin, l'œnothèque Georges Burrier permet de découvrir le vin au fil des millésimes

oenotheque-fuisse - 4.jpg
Depuis 14 ans, l'œnothèque Georges Burrier à Fuissé fait découvrir les grands vins de Bourgogne du Sud, du Mâconnais et du Beaujolais issus des domaines viticoles (43 ha) de la famille Burrier.

SANCÉ : Un éblouissant spectacle son et lumière au château Lapalus a émerveillé le public

SANCE SON ET LUMIERE LAPALUS2018.jpg
Soirée très conviviale et ambiance chaleureuse au château Lapalus en ce mardi 14 août pour célébrer la traditionnelle fête du château, qui perdure depuis bientôt six ans comme l'explique Roger Moreau, maire de Sancé et membre fondateur des Amis du château...

SAÔNE-ET-LOIRE : La sécheresse se renforce

Un nouvel arrêté préfectoral pour limiter la consommation d'eau vient d'être pris.

TELE : "Bienvenue à Marly-Gomont" en tête des audiences

"Bienvenue à Marly-Gomont" est l'histoire d'un médecin noir s'installant dans une village français dans les années 70. Le film parle de ses difficultés à se faire accepter et être reconnu en tant que médecin.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

VITICULTURE - Dephy tour 2018 : Des engrais vraiment verts, c'est possible

ENGRAIS BIO 71.jpg
En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % de phytosanitaires malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre.

VINZELLES-LOCHÉ : Les vignerons font de la pédagogie

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg
A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.