mercredi 26 juin 2019

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 6.jpg

Élu en juin dernier Député de la première circonscription de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx a présenté ses vœux jeudi soir à l’Hôtel Senecé, siège de l’Académie de Mâcon.

Une large assistance, composée d’élus locaux, de partenaires et de militants était présente. Parmi celle-ci, notamment Christine Robin, présidente du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) Mâconnais Sud Bourgogne, Jean-François Farenc, maire de Blanot et président de l’Association des Maires Ruraux de Saône-et-Loire (AMR 71), Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et-Loire, de Karine Malara, procureure de la République, ainsi que des représentants d'associations culturelles et viticoles (CAVB, UPVM, ACTM etc.)

 

Jean-Michel Dulin, Président de l’Académie de Mâcon, a introduit la soirée en tant qu’hôte. Il a rappelé son souhait de réformer son institution en la rendant plus proche des problématiques de la population.

Benjamin Dirx a ensuite pris la parole : « 2017 est une année de révolution. Révolution avec l’élection d’Emmanuel Macron, puis avec la majorité qui lui a été donnée lors des législatives qui ont suivi. Mais aussi révolution avec le nombre de nouveaux députés (Ndlr : 450 sur tous les groupes) et leur profil, issus pour nombre d’entre eux de la société civile. Des élus portés, de l’avis de chacun, par l’envie de bien faire, de servir l’intérêt général. C’est ainsi que jamais autant de lois n’ont été votées en aussi peu de temps. Alors, je vous rassure, Madame la Procureure, il ne s’agit pas de légiférer pour le plaisir mais bien de transformer notre pays, de redonner du pouvoir d’achat aux français, de relancer l’économie et de redonner confiance en notre démocratie. »

 

Le nouveau Député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire se lança alors dans des explications pédagogiques afin de mieux faire comprendre à l’auditoire les différentes lois votées au cours du second semestre 2017. Tour à tour, il détailla la loi de confiance en la vie politique, les mesures anti-terroristes, les ordonnances liées à la loi « Travail » ou encore la loi « Orientation et réussite des étudiants ».

Il s’exprima ensuite sur le Projet de Loi de Finances (PLF) et sur celui spécifique à la Sécurité Sociale (PLFSS). « Nous avons déterminé le budget et les moyens permettant de mettre en œuvre la politique voulue, en l’occurrence celle pour laquelle nous avons été élus. Mettre en place les mesures pour lesquelles nous avons été élus, il s’agit d’une autre révolution !

Dans ce travail budgétaire de fin d’année, nous avons ainsi voté la diminution des cotisations salariales (en deux fois sur l’année), la suppression de la taxe d’habitation progressivement sur trois ans, l’augmentation de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’augmentation du minimum vieillesse.

Toutes les mesures phares des campagnes présidentielle et législative relatives au pouvoir d’achat ont été votées. Nous avons dit ce que nous ferions, nous faisons ce que nous avons dit. »

 

Pour conclure, le Député Dirx a demandé à son auditoire d’avoir un regard optimiste sur l’avenir. « Pour être me rendre de temps en temps à l’international, je peux vous dire que la France est regardée comme un pays qui avance en s’ouvrant sur le monde et pas en se repliant sur lui-même, comme un pays où l’on veut investir et comme un pays défenseur de la démocratie. Donc nous pouvons le dire « France is back ». »

Éric Bernet

 

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 5.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 4.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 3.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 7.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 2.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 1.jpg

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.