SVT2018_28_01_Lot7_0001.jpg

En marge de la manifestation grand public, la salle des sports de Prissé accueillait ce samedi midi le cocktail des officiels. L’occasion pour les représentants des différents échelons territoriaux et de la profession de faire part de leur attachement à la vigne et au vin, mais aussi leur admiration pour le travail des bénévoles.

 

 

Ils ont dit...

SVT2018_28_01_Lot8_0001.jpg

Michel Daventure, maire de Prissé : « Viticulteur retraité, j’ai le plaisir de vous accueillir dans ma commune pour cette grande fête du Saint-Véran. (…) je veux remercier toutes celles et tous ceux qui se sont impliqués (…) pour cette Saint-Vincent tournante qui restera dans les annales de la Grande Bourgogne. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0002.jpg

Kévin Tessieux, président du comité d’organisation de la Saint-Vincent tournante 2018 : « Le plus intéressant dans cette aventure [l’organisation de la Saint-Vincent tournante, ndlr] c’est l’histoire collective qui s’est créée. Nous avons réussi à rassembler les clochers ! »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0003.jpg

François Labet, président du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) : « Le projet de Cité des Vins à Mâcon est un chantier majeur pour l’avenir du vignoble et de l’appellation Mâcon. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0004.jpg

Jérôme Chevalier, président de l’Union des Producteurs de Vins Mâcon (UPVM) : « Mâcon a besoin d’avoir la Cité des Vins. C’est pourquoi la profession se mobilise pour ce projet. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0005.jpg

Jean-Patrick Courtois, Président de Mâconnais Beaujolais Agglomération (MBA) : « La spéculation viticole est très importante avec les retombées économiques qui permettent, avec toutes les activités qui s’y rattachent, à l’agglomération mâconnaise de connaître une expansion économique et des succès dans divers domaines. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0006.jpg

Claude Cannet, Vice-présidente du Conseil départemental de la Saône-et-Loire : « La viticulture est un facteur d’attractivité et de renommée nationale et internationale pour le département. C’est pourquoi le Conseil dépatemental souhaite développer l’oenotourisme en créant une nouvelle route des vins qui permettra de découvrir le vignoble et l’ensemble de notre patrimoine. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0007.jpg

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne – France-Comté : « Le vin est le meilleur ambassadeur de notre région. C’est grâce au travail des viticulteurs que la marque Bourgogne est connue dans le monde entier. C’est pourquoi nous voulons faire de cette région la première région d’oenotourisme de France. Nous voulons faire de la Bourgogne la première destination des touristes chinois après la région Ile-de-France. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0008.jpg

Benjamin Dirx, Député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire : « Le vin ce n’est pas qu’une boisson. Le vin chez nous c’est une institution, c’est notre patrimoine, notre territoire, notre histoire. Le vin c’est l’or de notre terre et cet or n’existerait pas sans orfèvres. » « A l’image de cette Saint-Vincent tournante, les états généraux de la vigne et du vin que j’ai initiés permettent la cohésion des acteurs de la filière sur tout le territoire. »

 

SVT2018_28_01_Lot8_0009.jpg

Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et-Loire : « Il n’y a qu’en Bourgogne qu’on puisse recevoir des dizaines de milliers de personnes pour faire la fête en plein mois de janvier ! ». « La viticulture et le travail des viticulteurs contribuent à améliorer la balance commerciale de la France. Et cela parce que les vins français sont les meilleurs du monde. Et les vins de Bourgogne sont les meilleurs de France. »

Recueillis par David D.

 

SVT2018_28_01_Lot7_0001.jpg

SVT2018_28_01_Lot7_0002.jpg

SVT2018_28_01_Lot7_0003.jpg