Mâconnais

Les affaires de violence conjugale sont légion ces temps-ci. Les victimes sont-elles plus nombreuses, ou bien est-ce la parole qui se libère, les victimes n'hésitant plus à balancer leur sale con de mari ? Nul n'a la réponse. Quoi qu'il en soit, le constat est partagé par les forces de l'ordre, avec une affaire encore, le 27 janvier, à Charnay-les-Mâcon : un homme alcoolisé se dispute avec sa femme et sa fille (17 ans) et profère des menaces de mort.

Alors qu'elles sont au restaurant, il crève les pneus de la voiture de sa femme. Il ira plus loin en la giflant de retour chez elle. L'épouse chute alors dans l'escalier. Elle aura droit à trois jours d'ITT (Interruption Temporaire de Travail). 

Placé en garde à vue, il a été présenté devant le juge ce lundi et a frôlé la comparution immédiate. Il devra finalement répondre de ses actes devant le tribunal le 21 février.

R.B.