mardi 23 octobre 2018

Nos mamies et nos papis valent bien plus que leurs profits !

 

Aujourd'hui, partout en France, les salariéEs des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) étaient en grève et ont manifesté à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de la Santé.

Ce mouvement est l’aboutissement d’une vague de fond qui traverse ces établissements. Au cours des derniers mois, des dizaines de grèves ont eu lieu dans les EHPAD publics et privés, sur tout le territoire. 

 

Ces grèves menées dans des conditions difficiles ont révélé à la fois les conditions de travail insupportables des personnels mais aussi la maltraitance que produisent les coupes budgétaires, la course à la rentabilité et, dans le secteur commercial, la course aux profits.

Elles ont mis en lumière la précarité des personnels, la maltraitance, le manque d’effectifs : repas donnés à la hâte, toilettes rapides, manque d’activités, qui font des EHPAD des mouroirs. Une « maltraitance institutionnelle » que les personnels ne supportent plus alors que, dans le même temps, l’exploitation de « l’or gris » est devenu un business très rentable pour les fonds d'investissements qui ont jeté leur dévolu sur des groupes privés qui gèrent les EHPAD comme des entreprises du cac 40.

 

Quant aux résidentEs et leurs familles, ils et elles doivent payer de leur poche, souvent 2 000 euros par mois voire plus, ce qui est bien au-dessus du niveau des pensions à l’heure où une nouvelle « réforme » va encore s’attaquer aux retraites.

La lutte des salariéEs des EHPAD et leurs revendications, à commencer par l’exigence de la présence d’unE professionnelle pour unE résidentE, doivent être soutenues. Elles posent une question politique essentielle : celle de la place que la société donne à toutes celles et  à tous ceux qui en raison de leur âge, de leur handicap, ou pour toute autre cause, ne sont pas en état de produire.

Sont-ils/elles des êtres « en trop » que l’on tolère en leur permettant de survivre ? Ou ont-ils/elles le droit de vivre, dans les meilleures conditions possibles au sein d’une société accueillante pour touTEs ?

 

Jean-Guy Trintignac NPA 71

 

POLITIQUE : Huit Français sur 10 prêts à se battre pour l'Europe... Les Marcheurs avec eux

En_Marche_Europe.jpg
Les citoyens désirant faire acte de candidature pour les élections européennes ont jusqu'au 15 novembre.

POLITIQUE : Une rentrée avec une ministre pour les Marcheurs de Saône-et-Loire, pour booster la foi

DIRX VIDAL LAREM71.jpg
Invitée à Tournus par LaREM à l’occasion de la rentrée départementale du parti, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est venue transmettre son enthousiasme.

RENTREE POLITIQUE DE LaREM 71 - Francois Patriat : « France is back !… et on fait ce qu’on a dit ! »

LAREM71 PATRIAT5 - 1.jpg
L’ex-président de la Région Bourgogne, aujourd’hui président du groupe LaREM au Sénat et des députés LaREM de Saône-et-Loire, a conclu la matinée de travail et d’échanges avec les Marcheurs de Saône-et-Loire réunis à Tournus. Extraits de son intervention.

DEMISSION DE NICOLAS HULOT – Benjamin Dirx : « Il se trompe sur son bilan »

BENJAMIN DIRX HULOT.jpg
Le député de la 1ere circonscription a réagit pour macon-infos à la suite de la démission du ministre de la Transition écologique.

DÉMISSION DE NICOLAS HULOT : "Nous ne voulons plus nous mentir" réagissent les écologistes d'EELV BFC

A lire aussi, les réactions de la CAPEN 71 et des Jeunes Avec Macron.