jeudi 17 janvier 2019

Nos mamies et nos papis valent bien plus que leurs profits !

 

Aujourd'hui, partout en France, les salariéEs des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) étaient en grève et ont manifesté à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de la Santé.

Ce mouvement est l’aboutissement d’une vague de fond qui traverse ces établissements. Au cours des derniers mois, des dizaines de grèves ont eu lieu dans les EHPAD publics et privés, sur tout le territoire. 

 

Ces grèves menées dans des conditions difficiles ont révélé à la fois les conditions de travail insupportables des personnels mais aussi la maltraitance que produisent les coupes budgétaires, la course à la rentabilité et, dans le secteur commercial, la course aux profits.

Elles ont mis en lumière la précarité des personnels, la maltraitance, le manque d’effectifs : repas donnés à la hâte, toilettes rapides, manque d’activités, qui font des EHPAD des mouroirs. Une « maltraitance institutionnelle » que les personnels ne supportent plus alors que, dans le même temps, l’exploitation de « l’or gris » est devenu un business très rentable pour les fonds d'investissements qui ont jeté leur dévolu sur des groupes privés qui gèrent les EHPAD comme des entreprises du cac 40.

 

Quant aux résidentEs et leurs familles, ils et elles doivent payer de leur poche, souvent 2 000 euros par mois voire plus, ce qui est bien au-dessus du niveau des pensions à l’heure où une nouvelle « réforme » va encore s’attaquer aux retraites.

La lutte des salariéEs des EHPAD et leurs revendications, à commencer par l’exigence de la présence d’unE professionnelle pour unE résidentE, doivent être soutenues. Elles posent une question politique essentielle : celle de la place que la société donne à toutes celles et  à tous ceux qui en raison de leur âge, de leur handicap, ou pour toute autre cause, ne sont pas en état de produire.

Sont-ils/elles des êtres « en trop » que l’on tolère en leur permettant de survivre ? Ou ont-ils/elles le droit de vivre, dans les meilleures conditions possibles au sein d’une société accueillante pour touTEs ?

 

Jean-Guy Trintignac NPA 71

 

EXPRESSION CITOYENNE : "La Pologne pleure… Une démocratie en danger !"

POLOGNE CHARNAY - 2.jpg
Un Charnaysien, également Polonais, réagit après l'assassinat de Pawel Adamowicz.

EXPRESSION CITOYENNE - Gare de Mâcon-Ville : "Non, à Mâcon, nous ne sommes pas en train !"

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville réagit aux annonces de SNCF Réseau.

EXPRESSION CITOYENNE : "Non, monsieur le Président des grandes fortunes, vous n'avez pas compris"...

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Les gilets jaunes de Crêches-sur-Saône s'adressent à Emmanuel Macron. Ils ont bien voulu en donner la primeure à macon-infos. La lettre des "premiers de corvée" au "premier de cordée" en intégralité.

CONSEIL REGIONAL : L'opposition demande l'annulation de la hausse des tarifs du TER et la baisse du prix des cartes grises

CR OPPOSITION.jpg
Le président du groupe de la droite et du centre, François Sauvadet, n'y est pas allé de main morte ce mardi en conférence de presse d'avant session...

GILETS JAUNES - Intervention du chef de l'Etat : Pour les Socialistes de Saône-et-Loire, le compte n’y est pas !

Les socialistes de Saône-et-Loire, réunis ce lundi 10 décembre en Conseil fédéral à Chalon-sur-Saône, ont adopté à l’unanimité la résolution suivante...

EXPRESSION POLITIQUE : Quelles réponses donner aux gilets jaunes ? Et si l’on prenait exemple sur les élus ruraux...

Communiqué de presse de l’Union des Maires des Communes Rurales de Saône-et-Loire

POLITIQUE - Marie-Noëlle Liennemann à Mâcon : Ils veulent recomposer la gauche !

Conf_Causes_communes_061218 (2) (Copier).JPG
Marie-Noëlle Lienneman, Sénatrice ex Parti Socialiste (PS), et Bastien Faudot, Porte-parole du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), étaient à Mâcon ce mercredi soir pour présenter leur projet de parti politique qui fédérerait l’actuel MRC et le mouvement « Après ».

EXPRESSION CITOYENNE : Les Foulards rouge demandent "le rétablissement de l'ordre public et des libertés individuelles"

Le mouvement des foulards rouge est né en réaction au mouvement des Gilets jaunes. Ils s'expriment par communiqué transmis à macon-infos.

POLITIQUE : Marie-Noëlle Lienemann à Mâcon ce mercredi soir

MNLienneman_CausesCommunes.jpg
ACTUALISÉ : Le congrès fondateur est annoncé en Saône-et-Loire

CONSO - Garantie légale: "L’effectivité du droit français est en danger" selon un collectif d'associations

Les ministres des 28 Etats membres se prononceront ce jeudi 6 décembre sur le sort qui sera réservé à la garantie légale de conformité.