samedi 26 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

Communiqué

 

Toujours avec une volonté de défendre le personnel et dans un état d’esprit de négociateur, Force Ouvrière a répondu à la convocation au CTE et au CHSCT de ce 8 février dernier.

Désillusion immédiate avant même l’ouverture de ces instances. En effet, les réponses du directeur aux interrogations et aux inquiétudes du personnel présent ne laissaient aucune place à une possible négociation sereine et constructive !

 

Conséquence : Force Ouvrière claque la porte de la réunion.

L’ordre du jour de ces deux instances concernait l’ouverture du Centre Ambulatoire et surtout l’organisation du travail au sein de cette nouvelle structure.

Devant un semblant de démocratie sociale, Force Ouvrière a refusé de participer à une mascarade lourde de conséquences pour les conditions et l’organisation du temps de travail au Centre Hospitalier de Mâcon... une situation qui risque à moyen terme de remettre en question le temps de repas sur l’ensemble de l’établissement, notamment le 1⁄4 d’heure institutionnel négocié par Force Ouvrière dans l’accord local de la RTT !

 

En effet, cette séance a débuté par une discussion abracadabrantesque et surtout sortie du cadre statutaire au bon fonctionnement des instances hospitalières, permettant ainsi à la direction de s’échapper et de ne laisser aucune trace écrite qui pourrait avoir valeur juridique.

Nous pouvons craindre, que sous une illusion de dialogue social qui a d’ailleurs piégé toutes les autres organisations syndicales de l’établissement (mais l’erreur est humaine) par leur présence et leur caution à une consultation fictive, nous assistions dans la continuité des choses à un démantèlement de l’accord RTT et des conditions de travail des agents au nom de l’économie !

 

Bien des signes avant-coureurs avaient alimenté nos craintes. Jamais la direction n’avait consulté préalablement notre syndicat avec des propositions précises et concrètes. Nous avions jusqu’alors simplement accepté la proposition de la direction de réunir les deux instances dans le cadre d’une réunion commune avec un point unique à l’ordre du jour, pour mémoire l’ouverture du Centre Ambulatoire.

 

Si la documentation afférente à cette réunion était extrêmement dense, pour autant elle était bien incomplète.

Par ailleurs, lors de nos différentes rencontres avec les personnels, nous avons pu relever des discordances entre les informations reçues et celles que la direction nous communiquait.

 

Force Ouvrière avait donc fait la démarche de rencontrer la Direction des Ressources Humaines afin d’évoquer des points manquants ou nécessitant des améliorations :

  • Non prise en compte d’un ratio d’absentéisme pour les absences de courte durée : une condition incontournable pour l’amélioration des conditions de travail

  • Manque de personnel intégrant la nouvelle structure (ex : Unité de Médecine Ambulatoire : actuellement 9 lits pour 6.5 ETP IDE, demain 22 lits pour 10.55 ETP au lieu d’une augmentation proportionnelle de 15.88 ETP nécessaires)

  • Meilleure application du droit relatif à l’organisation du temps de travail (temps d’habillage/déshabillage)

  • Maintien du 1⁄4 d’heure d’octroi institutionnel pour la pause repas dans un souci d’équité pour l’ensemble des soignants travaillant sous la même entité juridique (Centre Hospitalier de Mâcon)

 

Aujourd’hui, pour éviter une sortie de route imminente du VIRAGE ambulatoire, Force Ouvrière reste en attente d’une vraie NÉGOCIATION. Comme c’est l’espoir qui nous anime dans notre rôle de militant, nous pensons que cela est encore possible avant même l’ouverture de cette nouvelle activité qui nous semble mériter mieux.

 

Emmanuel Barbe à Mâcon : « Sauver jusqu'à 300 à 400 vies par an sur les routes de France grâce à la nouvelle loi »

EMMANUEL BARBE A MACON SECURITE ROURIERE2.jpg
Le délégué interministériel à la Sécurité routière était présent ce matin à Mâcon, en préfecture, pour porter la parole de l'Etat et faire oeuvre de pédagogie en matière de Sécurité routière. Il va dans tous les départements, 40 entre mars et juin. Un travail de conviction.

Saône-et-Loire : Les fraudes au travail, de plus en plus sophistiquées

inspection travail  (3).JPG
Les inspecteurs du travail constatent que les entreprises qui ne respectent pas la législation changent de stratégie : la dissimulation des heures de travail remplace le travail au noir.

MÂCON : Des enfants sensibilisés aux handicaps

SENSIBILISATION CLSH (3).jpg
Un après-midi à thème était proposé aux 6-10 ans du point enfants des Blanchettes, afin de les sensibiliser au handicap.

MÂCON : L’Association culturelle et touristique du Mâconnais (ACTM) est en plein essor !

AG ATCM 1.JPG
L'assemblée générale de l'ACTM s'est tenue ce jeudi après-midi dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

MÂCON : La « marée populaire » promet de déferler dans les rues ce samedi

PREPA MAREE SOCIALE.jpg
Á Mâcon, comme partout en France, les forces sociales, syndicales, associatives et politiques se mobilisent pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

MÂCON : 10 nouveaux baby-sitters assermentés par le PIJ

REMISE DIPLOME BS PIJ 2018.JPG
Stéphanie Grivot, animatrice du Point Information Jeunesse (PIJ), leur a remis ce mercredi après-midi les attestations de formation ainsi que les diplômes PSC1 (secourisme).

MÂCON : 42 mains courantes déposées contre elle au commissariat en 13 mois !

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate.

SAONE-ET-LOIRE : Journée de colère à Mâcon pour les fonctionnaires, la CFDT en 1ere ligne

manifestation fonction publique Mâcon mai 2018 (46).JPG
Plusieurs organisations syndicales des agents des services publics étaient dans la rue à Mâcon cet après-midi pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique.

NECROLOGIE : Ranya est décédée

AMI RANYA.jpg
L'AMi 71 propose une collecte pour venir en aide à sa petite fille de 6 ans

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

LUGNY : Les collégiens de « La Source » récompensés à un concours régional

LUGNY COLLEGE CONCOURS REGIONAL (2).jpg
Le concours régional annuel des mini-entreprises de Bourgogne s’est tenu ce 16 mai à Chalon-sur-Saône. Comme traditionnellement depuis 2013, le collège privé « La Source » de Lugny présentait son équipe de mini-entrepreneurs.

CHARNAY : Une soirée partenaires du Rallye des Vins de Mâcon à la cave coopérative

soiree-partenaires-rallye-des-vins-macon-2018- - 1.jpg
Vendredi soir, la cave coopérative de Charnay-lès-Mâcon a accueilli les organisateurs et partenaires du prochain Rallye des Vins de Mâcon qui se tiendra du 15 au 17 Juin 2018.

LYCÉE DUMAINE : Lors du projet féderateur annuel, les élèves approchent l'art sous toutes ses formes

projetfederateur-2018-lycee-dumaine-macon - 1.jpg
Le lycée Alexandre Dumaine a organisé pour la cinquième année de suite un projet fédérateur qui tourne cette année autour de la thématique « L’année des Arts ».

CHARNAY : Sandrine Martinet-Aurières, championne paralympique de judo, a rendu visite aux écoliers

MARTINET AURIERES CHAMPGRENON CHARNAY.jpg
Le Conseil communal des enfants de Charnay-les-Mâcon a sollicité la venue de Sandrine Martinet-Aurières, médaillée d’or aux jeux paralympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro dans la catégorie des moins de 52 kg, face à l’Allemande Ramona Brussig, afin de sensibiliser les élèves sur le handicap et le sport.

LOGEMENT À MÂCON : L'Atelier 186 et la Faïencerie sur les rails

SEMA MACON PLAZA IMMO03.jpg
Monsieur le Maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont symboliquement posé la première pierre de deux projets de rénovation dans la ZAC Monnier, concession de la SEMA 71.