jeudi 22 novembre 2018

Communiqué

 

Toujours avec une volonté de défendre le personnel et dans un état d’esprit de négociateur, Force Ouvrière a répondu à la convocation au CTE et au CHSCT de ce 8 février dernier.

Désillusion immédiate avant même l’ouverture de ces instances. En effet, les réponses du directeur aux interrogations et aux inquiétudes du personnel présent ne laissaient aucune place à une possible négociation sereine et constructive !

 

Conséquence : Force Ouvrière claque la porte de la réunion.

L’ordre du jour de ces deux instances concernait l’ouverture du Centre Ambulatoire et surtout l’organisation du travail au sein de cette nouvelle structure.

Devant un semblant de démocratie sociale, Force Ouvrière a refusé de participer à une mascarade lourde de conséquences pour les conditions et l’organisation du temps de travail au Centre Hospitalier de Mâcon... une situation qui risque à moyen terme de remettre en question le temps de repas sur l’ensemble de l’établissement, notamment le 1⁄4 d’heure institutionnel négocié par Force Ouvrière dans l’accord local de la RTT !

 

En effet, cette séance a débuté par une discussion abracadabrantesque et surtout sortie du cadre statutaire au bon fonctionnement des instances hospitalières, permettant ainsi à la direction de s’échapper et de ne laisser aucune trace écrite qui pourrait avoir valeur juridique.

Nous pouvons craindre, que sous une illusion de dialogue social qui a d’ailleurs piégé toutes les autres organisations syndicales de l’établissement (mais l’erreur est humaine) par leur présence et leur caution à une consultation fictive, nous assistions dans la continuité des choses à un démantèlement de l’accord RTT et des conditions de travail des agents au nom de l’économie !

 

Bien des signes avant-coureurs avaient alimenté nos craintes. Jamais la direction n’avait consulté préalablement notre syndicat avec des propositions précises et concrètes. Nous avions jusqu’alors simplement accepté la proposition de la direction de réunir les deux instances dans le cadre d’une réunion commune avec un point unique à l’ordre du jour, pour mémoire l’ouverture du Centre Ambulatoire.

 

Si la documentation afférente à cette réunion était extrêmement dense, pour autant elle était bien incomplète.

Par ailleurs, lors de nos différentes rencontres avec les personnels, nous avons pu relever des discordances entre les informations reçues et celles que la direction nous communiquait.

 

Force Ouvrière avait donc fait la démarche de rencontrer la Direction des Ressources Humaines afin d’évoquer des points manquants ou nécessitant des améliorations :

  • Non prise en compte d’un ratio d’absentéisme pour les absences de courte durée : une condition incontournable pour l’amélioration des conditions de travail

  • Manque de personnel intégrant la nouvelle structure (ex : Unité de Médecine Ambulatoire : actuellement 9 lits pour 6.5 ETP IDE, demain 22 lits pour 10.55 ETP au lieu d’une augmentation proportionnelle de 15.88 ETP nécessaires)

  • Meilleure application du droit relatif à l’organisation du temps de travail (temps d’habillage/déshabillage)

  • Maintien du 1⁄4 d’heure d’octroi institutionnel pour la pause repas dans un souci d’équité pour l’ensemble des soignants travaillant sous la même entité juridique (Centre Hospitalier de Mâcon)

 

Aujourd’hui, pour éviter une sortie de route imminente du VIRAGE ambulatoire, Force Ouvrière reste en attente d’une vraie NÉGOCIATION. Comme c’est l’espoir qui nous anime dans notre rôle de militant, nous pensons que cela est encore possible avant même l’ouverture de cette nouvelle activité qui nous semble mériter mieux.

 

MÂCON : « Les Arts en Cuisine », une boutique relookée et connectée pour fêter ses 5 ans

Artable (2).JPG
Nadine Louret, responsable-gérante de la boutique « Les Arts en Cuisine- Cuisine plaisir », située au 98 rue Carnot a inauguré, mardi soir, sa nouvelle boutique réagencée et connectée depuis début octobre.

SANTÉ : Le burn-out parental, ça existe !

Collage burnout parental.jpg
C'est dans la salle de conférence de la médiathèque, à Mâcon, que les institutions concernées par le problème de l'épuisement parental avaient donné rendez-vous ce mardi aux familles ou personnes prêtes à mieux comprendre ce phénomène encore tabou. A voir aussi, les liens utiles pour s'informer et chercher de l'aide.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les représentants s'associations se forment à la gestion et à la stratégie

Collage DLA.jpg
Une dizaine d'entre eux ayant des salariés s'est réunie pour une dernière séance de formation collective à l’Académie de Mâcon, ce mardi 20 novembre dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA).

GILETS JAUNES : 10 personnes interpellées depuis le 17 novembre en Saône-et-Loire

Le préfet revient sur la journée de mardi dans un communiqué

CCAS MÂCON : Réveillon de la solidarité, au château !

reveillon solidarités.JPG
Le Centre communal d’action sociale de la Ville de Mâcon remet le couvert et organise pour la 8ème édition, un réveillon de la solidarité sur le thème des marins à destination des personnes isolées.

MÂCON : La gaufrette, une institution en terre mâconnaise

Gaufrettes_maconnaises_201118 (27).jpg
Lundi matin, les habitués étaient au rendez-vous du marché des plaisirs gourmands pour le traditionnel concours de gaufrettes mâconnaises.

LYCÉE LAMARTINE : Journée de rencontres entre professionnels et élèves de terminales

LAM (1).JPG
Dans le cadre de la semaine école-entreprise, portée par l'académie de Dijon, Madame Buirey, coordinatrice du niveau STMG au lycée Lamartine a reçu ce mardi matin, l'association BGE, et Severine Geoffroy, Coach professionnel.

BOURGOGNE : Découvrez le palmarès 2018 du Label Villes et villages fleuris

Palmares_villes_fleuries.jpeg
La cité lamartinienne conserve ses quatre fleurs.

CHARNAY : Un dimanche pour faire des bonnes affaires

Collage vide grenier CBBS.jpg
En ce week-end de mi-novembre, le club des supporters du CBBS (Charnay Basket Bourgogne Sud) organisait son traditionnel vide-grenier automnal, au boulodrome de la Bâtie.

GILETS JAUNES : De nombreuses infractions commises depuis le 17 novembre indique le préfet de Saône-et-Loire

Dans un communiqué, il dresse un bilan des trois jours de mobilisations

CLIN D’ŒIL : Les yamakasis sautent sur Mâcon !

Yamakasi_Mâcon_1711208_0005.jpg
Rencontre avec Max et Hugo, deux lycéens de 15 ans adeptes du yamakasi, ou l’art du déplacement.

FORMATION : Les apprentis du CFA Auto de Mâcon félicités pour leurs résultats

Collage CFA.jpg
Le Centre de formation automobile de la Chambre de commerce et d'industrie de Mâcon a réuni vendredi après-midi les apprentis méritants pour les récompenser et mettre en valeur leur parcours.

PHOTOS ET VIDEO : Les Gilets jaunes, ça continue à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 18NOV2018.jpg
Ils sont partis ce dimanche matin du restaurant Flunch à Mâcon-Nord pour une opération escargot.

SNCF : La tour de contrôle ferroviaire en déploiement ce week end à Mâcon

SNCF MACON MODERNISATION22.jpg
Ce week-end du 17 et 18 novembre, la tour de contrôle ferroviaire de Dijon, appelée Commande centralisée du Réseau, connaît une nouvelle phase de déploiement sur le secteur de Mâcon.

MÂCON - Logement : Aux Séquanes, on mise sur le lien social

Collage residence senior.jpg
La nouvelle résidence de MÂCONhabitat, située rue de Paris, ouvrait ses portes vendredi, 5 mois après l'inauguration.

GILETS JAUNES : Encore 5 points de blocage à 22h en Saône-et-Loire

Le préfet inquiet de la tournure des événements