jeudi 22 novembre 2018

révue sécurité Danjean (18).JPG

Le député européen de Saône-et-Loire, Arnaud Danjean, a présenté à Mâcon le nouveau livre blanc de la Défense nationale, dont il a présidé le comité de rédaction, sur proposition du président Macron.

Il s’agit d’une conférence d’exception pour la ville de Mâcon, organisée dans les locaux de l’ancienne caserne Duhesme, en présence de Gilles Lillo, général de zone de défense et de sécurité Est, de nombreux officiers, dirigeants et élus locaux, à l’invitation d’André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire et sous le patronage du préfet Jérôme Gutton.

Ce livre blanc appelé « revue stratégique de défense et de sécurité nationale » a été commandé en 2017 par le président de la République pour fixer le cadre stratégique de la nouvelle Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025. Une loi qui doit aboutir à l’allocation des 2% du PIB pour la défense de la France, à l'horizon 2025.

Pour élaborer la revue, Arnaud Danjean a coordonné une équipe formée de chefs d’armées, de diplomates, de services de renseignements et d'experts de la défense. Ils ont dressé l’état des lieux des conflits militaires et des intérêts de la France dans le monde et ont essayé de présenter ce qu’il va se passer dans les années à venir.

L'état des lieux présenté dans la revue est sombre, avec des grandes puissances et des petits acteurs de la scène internationale qui agissent et continueront d’agir de manière de plus en plus imprévisible, non conventionnelle, suivant leurs intérêts et contournant les accords internationaux. Selon les prévisions du document, pour les 10 années à venir, les conflits armés seront plus durs, avec des adversaires mieux armés d’où le besoin continu d’innover pour garder l’avantage technologique de l’armée française.

Arnaud Danjean (qui avait déjà travaillé comme fonctionnaire civil au ministère de la Défense, à la Direction Générale de la Sécurité Externe) déclare avoir accepté la mission proposée par le président Macron car on lui avait garanti son indépendance : « Les réunions de travail étaient secret défense donc j’ai participé à des discussions passionnantes, très consistantes où tout était mis sur la table. Une grande ligne de convergence a existé presque dès le début parmi les membres du comité de rédaction et cela aussi grâce au général de Villiers (ancien chef d’état-major des armées, ndlr). J’ai eu ensuite à peu près 130 entretiens avec des responsables militaires et civils, diplomatiques, industriels, de renseignement, en France et à l’étranger, chez tous nos principaux alliés. Par rapport au dernier livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, élaboré en 2013, ce document n’a pas été rédigé au niveau interministériel, mais par le ministère des armées et pour le ministère des armées. »

La revue est ainsi un plaidoyer pour l’augmentation des moyens de l’armée et un argument pour la stratégie financière annoncée par le président Macron, pour l’armée pour les années à venir.

Dans sa prise de parole, le général Gilles Lillo (officier général de zone de défense et de sécurité Est, ancien responsable du budget de l’armée de terre et de la programmation du budget de la Défense) a parlé d’une urgence en terme de financement supérieur pour l’armée dans les années à venir, afin de renouveler l’équipement trop usé et de renforcer la logistique imposée par les opérations actuelles des militaires français : « Les militaires avaient une confiance quasiment aveugle dans les gens qui les soldaient, mais, depuis 7 ans, ils sont dans l’incertitude financière permanente, du soldat au général. Au nom des économies, beaucoup de renouvellement de matériel a été annulé. Donc aujourd’hui, y compris sur les fonctions stratégiques nous sommes au-delà du raisonnable en terme de vétusté de matériel qu’il s’agisse des trois quarts des bateaux de guerre, beaucoup d’avions, des véhicules blindés de transport de troupes. On a tiré l’élastique au maximum et il est temps maintenant de le détendre. »

La revue peut être consultée sur le site du Ministère des armées. 

Cristian Todea

 

 

révue sécurité Danjean (1).JPG

André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire

révue sécurité Danjean (4).JPG

révue sécurité Danjean (28).JPG

Arnaud Danjean 

révue sécurité Danjean (7).JPG

révue sécurité Danjean (10).JPG

Gilles Lillo, général de zone de défense et de sécurité Est

révue sécurité Danjean (15).JPG

révue sécurité Danjean (21).JPG

 

MÂCON : « Les Arts en Cuisine », une boutique relookée et connectée pour fêter ses 5 ans

Artable (2).JPG
Nadine Louret, responsable-gérante de la boutique « Les Arts en Cuisine- Cuisine plaisir », située au 98 rue Carnot a inauguré, mardi soir, sa nouvelle boutique réagencée et connectée depuis début octobre.

SANTÉ : Le burn-out parental, ça existe !

Collage burnout parental.jpg
C'est dans la salle de conférence de la médiathèque, à Mâcon, que les institutions concernées par le problème de l'épuisement parental avaient donné rendez-vous ce mardi aux familles ou personnes prêtes à mieux comprendre ce phénomène encore tabou. A voir aussi, les liens utiles pour s'informer et chercher de l'aide.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les représentants s'associations se forment à la gestion et à la stratégie

Collage DLA.jpg
Une dizaine d'entre eux ayant des salariés s'est réunie pour une dernière séance de formation collective à l’Académie de Mâcon, ce mardi 20 novembre dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA).

GILETS JAUNES : 10 personnes interpellées depuis le 17 novembre en Saône-et-Loire

Le préfet revient sur la journée de mardi dans un communiqué

CCAS MÂCON : Réveillon de la solidarité, au château !

reveillon solidarités.JPG
Le Centre communal d’action sociale de la Ville de Mâcon remet le couvert et organise pour la 8ème édition, un réveillon de la solidarité sur le thème des marins à destination des personnes isolées.

MÂCON : La gaufrette, une institution en terre mâconnaise

Gaufrettes_maconnaises_201118 (27).jpg
Lundi matin, les habitués étaient au rendez-vous du marché des plaisirs gourmands pour le traditionnel concours de gaufrettes mâconnaises.

LYCÉE LAMARTINE : Journée de rencontres entre professionnels et élèves de terminales

LAM (1).JPG
Dans le cadre de la semaine école-entreprise, portée par l'académie de Dijon, Madame Buirey, coordinatrice du niveau STMG au lycée Lamartine a reçu ce mardi matin, l'association BGE, et Severine Geoffroy, Coach professionnel.

BOURGOGNE : Découvrez le palmarès 2018 du Label Villes et villages fleuris

Palmares_villes_fleuries.jpeg
La cité lamartinienne conserve ses quatre fleurs.

CHARNAY : Un dimanche pour faire des bonnes affaires

Collage vide grenier CBBS.jpg
En ce week-end de mi-novembre, le club des supporters du CBBS (Charnay Basket Bourgogne Sud) organisait son traditionnel vide-grenier automnal, au boulodrome de la Bâtie.

GILETS JAUNES : De nombreuses infractions commises depuis le 17 novembre indique le préfet de Saône-et-Loire

Dans un communiqué, il dresse un bilan des trois jours de mobilisations

CLIN D’ŒIL : Les yamakasis sautent sur Mâcon !

Yamakasi_Mâcon_1711208_0005.jpg
Rencontre avec Max et Hugo, deux lycéens de 15 ans adeptes du yamakasi, ou l’art du déplacement.

FORMATION : Les apprentis du CFA Auto de Mâcon félicités pour leurs résultats

Collage CFA.jpg
Le Centre de formation automobile de la Chambre de commerce et d'industrie de Mâcon a réuni vendredi après-midi les apprentis méritants pour les récompenser et mettre en valeur leur parcours.

PHOTOS ET VIDEO : Les Gilets jaunes, ça continue à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 18NOV2018.jpg
Ils sont partis ce dimanche matin du restaurant Flunch à Mâcon-Nord pour une opération escargot.

SNCF : La tour de contrôle ferroviaire en déploiement ce week end à Mâcon

SNCF MACON MODERNISATION22.jpg
Ce week-end du 17 et 18 novembre, la tour de contrôle ferroviaire de Dijon, appelée Commande centralisée du Réseau, connaît une nouvelle phase de déploiement sur le secteur de Mâcon.

MÂCON - Logement : Aux Séquanes, on mise sur le lien social

Collage residence senior.jpg
La nouvelle résidence de MÂCONhabitat, située rue de Paris, ouvrait ses portes vendredi, 5 mois après l'inauguration.

GILETS JAUNES : Encore 5 points de blocage à 22h en Saône-et-Loire

Le préfet inquiet de la tournure des événements