samedi 26 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

LYCEE LAMARTINE ECRIVAINE SEMAINE CULTURELLE.jpg

Jeudi dernier, le lycée Lamartine a accueilli l'écrivaine Sève-Laurent Fajal dans le cadre de la semaine culturelle. Auteur, metteur en scène et chanteuse, elle a présenté son dernier roman "Les valises" devant deux classes en première L et seconde.

Après avoir projeté plusieurs petites vidéos animées qui ont été réalisées par les élèves ayant lu le livre afin de préparer la venue de l'auteur, Sève-Laurent Fajal a pris la parole pour présenter son premier roman « Les valises » qui concourt au prix littéraire des Incorruptibles. Publié aux éditions Gallimard, ce livre parle de la quête d'identité. Sarah, 15 ans, vit seule avec sa mère. Au cours d'un voyage scolaire à Auschwitz, elle ressent une étrange sensation en voyant un nom écrit sur une valise, elle commence alors à s'interroger sur ses racines.



Initialement formée au conservatoire de Rennes puis créatrice de spectacles de rue et musicienne, Sève-Laurent Fajal a démontré par son parcours atypique qu'elle a bien plus qu'une corde à son arc. « J'ai commencé à écrire vers 10 ou 11 ans mais je n'ai jamais eu le projet de devenir écrivaine » se confie-t-elle aux élèves qui ont profité de l'occasion pour en savoir plus sur son parcours. En effet, son premier livre « Garde-robe », un recueil de neuf nouvelles, est édité qu'en 2013 par une petite maison d'édition bretonne. Commence alors une « double vie » de créatrice de spectacles et d'écrivaine.

Encouragée par son premier « succès », elle aura très vite comme projet d'écrire un roman. Un projet de longue haleine puisque l'inspiration pour « Les Valises » lui était venue il y a déjà une dizaine d'années lors d'une visite du camp de concentration d'Auschwitz qui l'a profondément boulversée.

Pendant près de quatre ans, elle travaillera sur son projet, majoritairement sur des parkings pendant que sa fille est au centre équestre. Encouragée une fois de plus par ses proches, elle envoie son manuscrit achevé à plusieurs maisons d’éditions… et vit alors une déception : personne n'est intéressé, certains prononcent même des critiques très dures à son égard. Mais heureusement, la vie nous préserve souvent des rebondissements inattendus : après avoir tenté sa chance auprès de maisons d'édition de jeunesse, elle est acceptée par Gallimard Jeunesse. Pour Sève-Laurent Fajal commence alors « un conte de fée ».



Curieux d'en savoir plus sur son travail, les lycéens ont posé de nombreuses questions à l'invitée. Quels avantages voit-elle dans le métier d'écrivain, l'écriture prend-elle une place centrale dans sa vie ou encore quels genres de livres lit-elle ? Sève-Laurent Fajal a pris le temps de répondre à chacune des questions. A celle de savoir ce qu'elle conseille à des jeunes qui souhaitent se lancer dans une carrière artistique, Sève-Laurent Fajal a souligné l'importance de la persévérance : « En tant qu'artiste, on peut vivre des moments très intenses et d'un coup avoir l'impression que ça ne marchera jamais. Il faut accepter ces moments de doute et ne pas se laisser décourager ».

Une belle leçon de vie, sans doute précieuse pour ces lycéens qui ont encore tout leur avenir professionnel devant eux.


Il semble que pour Sève-Laurent Fajal, « le conte de fée » continue. Actuellement, un projet d'adaptation de son roman au cinéma est en cours, ce sera « un nouveau coup de baguette dans mon conte de fée » avoue-t-elle aux lycéens. En attendant, elle s'est déjà lancée dans un nouveau projet : elle profite des nombreuses heures de train lors de ses déplacements pour travailler sur un scénario de film qu'elle adaptera ensuite en livre.



Delphine Noelke

 

 

Emmanuel Barbe à Mâcon : « Sauver jusqu'à 300 à 400 vies par an sur les routes de France grâce à la nouvelle loi »

EMMANUEL BARBE A MACON SECURITE ROURIERE2.jpg
Le délégué interministériel à la Sécurité routière était présent ce matin à Mâcon, en préfecture, pour porter la parole de l'Etat et faire oeuvre de pédagogie en matière de Sécurité routière. Il va dans tous les départements, 40 entre mars et juin. Un travail de conviction.

Saône-et-Loire : Les fraudes au travail, de plus en plus sophistiquées

inspection travail  (3).JPG
Les inspecteurs du travail constatent que les entreprises qui ne respectent pas la législation changent de stratégie : la dissimulation des heures de travail remplace le travail au noir.

MÂCON : Des enfants sensibilisés aux handicaps

SENSIBILISATION CLSH (3).jpg
Un après-midi à thème était proposé aux 6-10 ans du point enfants des Blanchettes, afin de les sensibiliser au handicap.

MÂCON : L’Association culturelle et touristique du Mâconnais (ACTM) est en plein essor !

AG ATCM 1.JPG
L'assemblée générale de l'ACTM s'est tenue ce jeudi après-midi dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

MÂCON : La « marée populaire » promet de déferler dans les rues ce samedi

PREPA MAREE SOCIALE.jpg
Á Mâcon, comme partout en France, les forces sociales, syndicales, associatives et politiques se mobilisent pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

MÂCON : 10 nouveaux baby-sitters assermentés par le PIJ

REMISE DIPLOME BS PIJ 2018.JPG
Stéphanie Grivot, animatrice du Point Information Jeunesse (PIJ), leur a remis ce mercredi après-midi les attestations de formation ainsi que les diplômes PSC1 (secourisme).

MÂCON : 42 mains courantes déposées contre elle au commissariat en 13 mois !

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate.

SAONE-ET-LOIRE : Journée de colère à Mâcon pour les fonctionnaires, la CFDT en 1ere ligne

manifestation fonction publique Mâcon mai 2018 (46).JPG
Plusieurs organisations syndicales des agents des services publics étaient dans la rue à Mâcon cet après-midi pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique.

NECROLOGIE : Ranya est décédée

AMI RANYA.jpg
L'AMi 71 propose une collecte pour venir en aide à sa petite fille de 6 ans

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

LUGNY : Les collégiens de « La Source » récompensés à un concours régional

LUGNY COLLEGE CONCOURS REGIONAL (2).jpg
Le concours régional annuel des mini-entreprises de Bourgogne s’est tenu ce 16 mai à Chalon-sur-Saône. Comme traditionnellement depuis 2013, le collège privé « La Source » de Lugny présentait son équipe de mini-entrepreneurs.

CHARNAY : Une soirée partenaires du Rallye des Vins de Mâcon à la cave coopérative

soiree-partenaires-rallye-des-vins-macon-2018- - 1.jpg
Vendredi soir, la cave coopérative de Charnay-lès-Mâcon a accueilli les organisateurs et partenaires du prochain Rallye des Vins de Mâcon qui se tiendra du 15 au 17 Juin 2018.

LYCÉE DUMAINE : Lors du projet féderateur annuel, les élèves approchent l'art sous toutes ses formes

projetfederateur-2018-lycee-dumaine-macon - 1.jpg
Le lycée Alexandre Dumaine a organisé pour la cinquième année de suite un projet fédérateur qui tourne cette année autour de la thématique « L’année des Arts ».

CHARNAY : Sandrine Martinet-Aurières, championne paralympique de judo, a rendu visite aux écoliers

MARTINET AURIERES CHAMPGRENON CHARNAY.jpg
Le Conseil communal des enfants de Charnay-les-Mâcon a sollicité la venue de Sandrine Martinet-Aurières, médaillée d’or aux jeux paralympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro dans la catégorie des moins de 52 kg, face à l’Allemande Ramona Brussig, afin de sensibiliser les élèves sur le handicap et le sport.

LOGEMENT À MÂCON : L'Atelier 186 et la Faïencerie sur les rails

SEMA MACON PLAZA IMMO03.jpg
Monsieur le Maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont symboliquement posé la première pierre de deux projets de rénovation dans la ZAC Monnier, concession de la SEMA 71.