PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (12).jpg

Dans le cadre du « Printemps des poètes » 2018, dont le thème est « l’ardeur », l’association Polysémie Contemporaine, l’association Safa 71 et Mme Dumont, ont invité Abdul Sattar calligraphe-poète syrien à exposer ses œuvres à la Buissonnière, jusqu’au 30 mars.

Selon les organisateurs, « Abdul mêle les arts graphiques et les diverses techniques entre la calligraphie classique et les arts plus contemporains. Son parcours d’exilé de Syrie et sa peinture, sa volonté de vivre en France sans oublier son pays sont « de l’ardeur ».

Hanifa H. Hanchi, poétesse conteuse Algérienne, est aussi l’invité du printemps des poètes.

Dans la tradition du Maghreb, les invitées qui arrivent sont accueillies avec l’aspersoir (symbole de fête et d’hospitalité). Pour l’occasion, Hanifa a mis de l’eau de Jasmin, et chaque invité recevait de cette eau. Hanifa a déclamé ses vers sur l’aspersoir, symbole de fête et d’hospitalité.

Nathalie Brunet

 

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (1).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (4).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (6).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (7).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (8).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (10).jpg

PRINTEMPS DES POETES BUISSONNIERE (11).jpg