dimanche 22 septembre 2019

CONSEIL MUNICIPAL CHARNAY MARS 2018.jpg

Le conseil municipal s'est réuni hier soir. Aperçu des débats

Les comptes 2017

 

Pour l'approbation des comptes administratifs 2017, Serge Gaulias, 1er adjoint, a été élu président de séance.

Il a rappelé les grandes lignes qui caractérisent ces comptes : pas de hausse des taux de fiscalité par rapport à 2016, maitrise des dépenses de personnel, des charges à caractère général, et des subventions aux associations, ainsi que hiérarchisation des investissements. Mais la situation reste difficile a-t-il dit :

« nous arrivons aux limites des économies possibles dans le cadre actuel... notre ville ne dispose toujours pas des moyens suffisants au développement de l'ensemble des investissements nécessaires et indispensables. »

Un des éléments d'explication mis en avant hier soir a été la baisse des dotations de l'état, de 8% par rapport à 2016. Depuis 2013, la dotation globale de fonctionnement a diminué de 368K€ !

Le principal investissement a été la réhabilitation de l'immeuble Genetier.

 

Des discussions sur l'emprunt toxique et la convention assainissement

 

Laurent Voisin a demandé la parole et, c'est sur la dénomination de l'emprunt qu'il a souhaité revenir. « On ne doit pas parler d'emprunt toxique mais d'emprunt structuré. Cet emprunt a servi à construire le centre de loisirs, donc un investissement très important. On n'est pas la seule commune à être tombé dans cette difficulté, 11 000 collectivités se sont faits prendre. Si on est surveillé par l'état, dit-il, ce n'est pas parce qu'on est en surendettement, mais parce que l'état a mis de l'argent dans la résolution de cet emprunt. »

Ce n'était pas l'avis de Serge Gaulias : « Personne ne conteste la construction du centre de loisirs. Ce qui est contestable c'est d'être tombé dans cet emprunt à taux variable. Ce sont 3 000 communes sur 36 000 et non pas 11000 qui ont été concernées. C'était dangereux et on le paye très cher aujourd'hui », rappelant qu'auparavant la souscription d'emprunts à taux variables était interdite, que lui-même avait toujours été pour les taux fixes et que la ville allait devoir payer cet emprunt pendant 10 ans, qu'il s'appelle toxique ou structuré.

 

Sur la convention avec le syndicat des 2 Roches, Laurent Voisin a demandé quelle suite a été donnée. Réponse de Roland Plantier : « il n'y a plus de convention à signer, le SIVOM des 2 Roches a été intégré au SITEAM. En 2020, la MBA va prendre la compétence assainissement. Et ce qui me préoccupe, c'est l'état de notre réseau. La ville de Mâcon peut se permettre un peu plus de travaux avec les sommes que nous avons versées. »

 

Les votes - budget principal : 6 abstentions ; assainissement : 5 contre, Berthillier : 5 abstentions

 

Le budget primitif 2018

 

En préambule au budget, et pour compenser la baisse des dotations et les augmentations de charges liées à l'inflation, la commune propose une augmentation de 3% des taux de fiscalité.

Taxe d'habitation : 13 ,68% (13,28 en 2017)

Taxe sur le foncier bâti : 22,94% (22,27 en 2017)

Taxe sur le foncier non bâti : 53,55% (51,99 en 2017)

Le vote : 8 contres.

 

Le budget est présenté avec les mêmes contraintes que les budgets précédents : baisse de dotations, maitrise des charges et équilibre avec la hausse des taux de fiscalité et de certains services facturés par la mairie.

Le compte investissement sera équilibré avec un emprunt de 200K€. Les principaux postes sont la réalisation d'un giratoire au nord du barreau, les études d'urbanisme sur le pôle santé, la fin des travaux de rénovation de l'immeuble Genetier, la dynamisation de la place Mommessin.

 

Christian Hamonic a demandé la parole. Saluant les efforts faits pour redresser les finances de la ville, il a regretté que la seule solution soit la hausse des impôts. « On vous a fait part de notre désaccord, dit-il. Si on peut dire que les investissements préparent l'avenir, on ne parle pas des coûts de fonctionnement induits par eux. On emprunte le vocabulaire au monde de l'entreprise mais la commune n'a pas de rentabilité. Il y a d'autres façons de construire un budget, il faut dépasser la simple analyse financière et prendre en compte des intérêts immatériels, le bonheur des habitants, il faut impliquer la population. Le prochain budget gagnerait à être construit autrement car on est au bout de l'exercice. »

Réponse de Jean-Louis Andrès : « votre discours, c'est le miroir aux alouettes. Nous devons payer les dettes, nous continuerons à faire des économies. Ma perspective politique est d'arriver à un budget cohérent, honnête et structuré. Faire des investissements, c'est préserver l'avenir. Si la suppression de la taxe d'habitation n'est pas compensée, il faudra un fond de roulement pour donner à la commune les moyens d'agir. »

 

Vote : 1 abstention, 7 contre

Budget assainissement : 5 contre ; budget Berthillier : 5 contre

 

Les autres points

 

Dossiers de demandes de subventions, bilan de la nouvelle coupée, garantie d'emprunts Semcoda, modification du tableau d'effectifs, subventions aux associations avec une baisse de 5%, implantation d'une ligne par Enedis, extinction des lumières la nuit dans certaines rues peu passantes avec une économie attendue à terme de 30 000 euros, procès verbal de transfert des zones d'activités à la MBA et dématérialisation ont été les nombreux autres points discutés.

 

Après quelques questions diverses, le conseil municipal s'est terminé sur une question posée par Patrick Buhot à Jean-Louis Andrès : des personnes s'interrogent sur votre état de santé et votre fatigue, certains disent que vous allez laisser votre poste de maire avant la fin du mandat. Le démenti a été formel de la part de Jean-Louis Andres : « Je vais bien et je terminerai mon mandat. »

 

Danièle Vadot

ROMANÈCHE-THORINS : Le textile dans tous ses états au Musée du Compagnonnage !

LES COUTURIERES JEP _ MUSEE COMPAGNONNAGE30.jpg
Ces Journées Européennes du Patrimoine sont l’occasion du lancement de l’exposition de photographies « Les couturières » d'Emilie Fontaine et d’une découverte des créations textiles feutrières de Dominique Le Jean. A voir encore ce dimanche.

MÂCON - Journées du patrimoine : Une rencontre inédite entre jardins et archéologie

conférence jardins archéologie .jpg
La salle du Pavillon avait pris un air de jardin pour cette exposition intitulée « Arts et divertissements au jardin », exposition organisée par Polysémie contemporaine et le Groupement d’Archéologie du Mâconnais mais aussi les archives municipales et départementales, le musée de Ursulines et le service municipal des espaces verts.

MÂCON : 220 personnes en marche pour le climat

Climat.jpg
Une forte mobilisation pour le climat s'est tenue ce samedi matin au centre-ville de Mâcon.

CRECHES : Branle-bas de combat au château d’Estours avant les Journées du Patrimoine

château_estours_Préparation_JEP2019_0005.jpg
Les bénévoles de l’association « LES AMIS DU CHÂTEAU D’ESTOURS » s’activent pour préparer les journées du patrimoine.

CHARNAY - Municipales 2020 : Serge Gaulias confirme être démissionnaire de son plein gré de son poste de 1er adjoint

SERGE_GAULIAS_CANDIDAT_CHARNAY_-_1.jpg
Serge Gaulias a souhaité transmettre son communiqué en réponse à Jean-Louis Andrès, à macon-infos, comptant sur une publication intégrale et non modifiée, ce que nous avons l'habitude de faire. Il y explique qu'il a démissionné avant que sa délégation de 1er adjoint ne lui soit retirée par le maire.

SAÔNE-ET-LOIRE : 11 trophées du sport remis ce vendredi soir aux haras de Cluny

TROPHEES SPORT CD71 2019 - 30.jpg
Pour la deuxième année consécutive, le Département a donné rendez-vous à ses sportifs et spotives qui se sont illustrés.es la saison passée aux haras de Cluny pour les honorer.

CHARNAY : Une belle fête des anniversaires au Foyer de l’amitié

fête foyer amitiés Charnay.jpg
Le foyer de l’amitié de Charnay-lès-Mâcon a honoré ses adhérents en organisant ce mardi sa traditionnelle fête des anniversaires.

CHARNAY : La Municipalité a lancé la nouvelle saison culturelle

SaisoCulChar (2).JPG
La ville de Charnay, les associations et les partenaires ont ouvert ce jeudi la nouvelle saison culturelle en présence de Florence Battard, représentant le Département.

MÂCON : Tout va bien du côté des cars scolaires

contrôle bus scolaire Mâcon (11).JPG
Une opération de contrôle des bus scolaires s'est déroulée ce vendredi matin.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Une délégation nipponne aux "Bassins en cascade" de Fabrice Catoir

karpe KoÏ.jpg
M. Yoshida, spécialiste japonais en élevage de la fameuse espèce de carpe Koï, était de passage dans le Mâconnais cette semaine.

MÂCON : FO va déposer une motion pour la défense des EHPAD

Un préavis de grève a été déposé pour la période du 23 septembre au 22 octobre. A lire, la motion proposée par le syndicat FO, syndicat majoritaire à l'hôpital de Mâcon.

REPLONGES : A la rencontre de Maxime Maniez, rééducateur en nutrition

MManiez (1).JPG
Maxime Maniez a installé un centre de rééducation nutritionnelle en mai dernier à l'Espace de santé de Replonges.

HÔPITAL DE MÂCON : Le directeur de l'ARS n'a pas vraiment convaincu

Hréunion (4).JPG
Le dialogue a été apprécié mais le directeur ne semble pas avoir convaincu son auditoire. Les réactions du chef de service des Urgences, d'un médecin, et d'une syndicaliste. Pierre Pribile s'est également exprimé à l'issue de la réunion.

MÂCON : Plus de 3 millions de travaux de rénovation au CFA Automobile

CFA AUTO MACON DUFAY RENOV.jpg
Un important programme de travaux, conduit par la CCI de Saône-et-Loire, vient de s'achever au CFA Automobile à Mâcon. Les réalisations ont été inaugurées en présence de la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, Région qui a en charge le développement de l'Apprentissage comme formation professionnelle.

GROUPE SCOLAIRE NOTRE DAME - OZANAM : Inédit, un baptême de promo pour les élèves de sixième et de seconde !

Baptême62.jpg
L'établissement Notre Dame - Ozanam a imaginé un accueil original pour ses nouveaux élèves du collège et du lycée.

MACON : Les travaux avancent bien au stade de rugby

stade rugby.jpg
Le chantier de modernisation du stade Emile Vanier est dans les délais prévus pour l’inauguration le 12 octobre ont annoncé les responsables municipaux en charge de ce projet lors d’une visite de chantier ce lundi.

MÂCON : Le roller derby, ça vous tente ?

kermesse roller derby Mâcon 2019.jpg
C'était kermesse de rentrée pour le club mâconnais ce dimanche à Champlevert, et match des Bananas clit.

SOLUTRÉ : Fantastic Picnic sous le signe des vendanges !

FANTASTIC PIQUE NIQUE _ SOLUTRE14.jpg
Dimanche festif et ludique en famille à la Maison du Grand Site dans le cadre du rituel Fantastic Picnic.