mercredi 19 décembre 2018
  • CHRISTMAS_IN_NEWYORK_MBA_-_1.jpg
  • MARCHE NOEL 2018 CLUNY.jpg
  • MAISON CHAROLAIS.jpg
  • CONTES ET LUMIERES 2018.jpg

TRIUNAL MACON DIRX COURTOIS - 1.jpg

Ce fut un jour exceptionnel pour les juges du siège et du parquet que ce vendredi : ils passaient la journée en compagnie du maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois et du député Benjamin Dirx. Inédit !

Raison de cette présence ? La volonté d’ouverture du tribunal aux élus pour leur faire découvrir la justice telle qu’elle est au quotidien, évoquer les préoccupations des professionnels de justice que sont les juges, les greffiers, les fonctionnaires de justice, et resserrer les liens. « Des liens qui sont, ici, à Mâcon, déjà forts. Je salue l’intérêt de ses messieurs pour notre mission, qui a toujours été important, concrétisé par un engagement total. Je remercie M. Le maire pour son aide et son soutien pour la maison de Justice et du droit notamment, située au parc de l’Abîme.

Je le dis aussi, pas une seule problématique qui n’ait été abordée et résolue, avec une rare intelligence. » Les mots dithyrambiques du président Mahrez Abassi ont clos cette journée d’accueil et de découverte. « La relation élus/magistrats, ici, ça marche ! » concluait le président lors d'une conférence de presse.

 

Il n’empêche, le message que les juges souhaitaient faire passer ce vendredi était celui de la détresse, couchée sur un Livre noir du ministère public (les parquetiers) en juin 2017. C’est en avançant ce livre que Karine Malara, procureure de la République, a évoqué le constat d’une souffrance : « Les juges du parquet n’y arrivent plus. 12 000 dossiers par an pour 4 procureurs, 1 procureur honoraire en vacation, et 3 assistants de justice 2 jours par semaine… Heureusement, à Mâcon, la relation avec les enquêteurs est très bonne, ce qui évidemment facilite notre travail, qui consiste d’abord à trier. L’enquête vient ensuite, elle est notre coeur de métier. A l’arrivée, c'est un millier de jugements qui sont rendus en correctionnelle, et un millier de décisions alternatives dans l'année. »

 

La démarche ne se limite pas au constat mais formule des propositions qui concentrent la priorité sur le statut des juges du parquet, aspirant finalement à être... des juges comme les autres, grâce à une réforme constitutionnelle qu'ils appellent de leurs voeux. « Il faut couper le cordon ombilical qui nous lie avec le ministère. Nous aspirons en effet à plus d’indépendance. »

Les juges du parquet de Mâcon ont demandé une inspection des services au ministère au mois de février pour « objectiver cette souffrance », selon l’expression de Karine Malara. Cette inspection sera réalisée au mois de septembre.

 

1 dossier toutes les 20 minutes

Les élus ont pu suivre dans la matinée des audiences à juge unique. 18 dossiers à traiter en 6h, soit 20 minutes par dossier. « Ce rythme est régulier. Nous avons en moyenne une vingtaine de dossier à traiter en 4 à 6h, ce qui réduit même parfois le temps de la décision à 15 minutes » précisait le président du tribunal. « Dans ces conditions, le doute, la fatigue et le burn out peuvent facilement survenir quand on a la misère humaine entre les mains. Le juge est un peu le médecin du droit. Mais il n’est pas à l’abris lui-même de tomber. »

 

Jean-Patrick Courtois et Benjamin Dirx attentifs et impliqués

Le caractère inédit de cette visite aura eu pour vertu (recherchée) de montrer la justice dans son fonctionnement quotidien. Pour le maire comme pour le parlementaire, l’expérience a été enrichissante. « Le palais de justice est une maison que l’on voit mais que l’on ne connaît pas » indiquait le maire de Mâcon. 

« Le nombre de dossiers traités est très impressionnant en effet. La Justice pour la Ville de Mâcon, ce sont des retombées économiques et politiques importantes, que je prends bien sûr en considération. Nous allons faire la cité judiciaire. Pour le reste, je laisse le loin au législateur de répondre. » Législateur qui a promis de travailler sur le bien-être au travail, le développement des TIC, et la création du lien au service de l'efficacité de la justice.    

 

Les juges compréhensifs du mouvement des avocats

En grève dans la semaine contre la réforme en préparation, les avocats ont trouvé la compréhension des juges : « Il n’était pas question pour nous d’aller à l’encontre d’un mouvement de protestation qu’on peut comprendre. Le principe a été simple : nous n’avons pas exprimé d’opposition aux demandes de renvois des avocats qui les exprimaient en les justifiant par la grève, sauf cas exceptionnels qui auraient porté préjudice aux victimes. »

 

Rodolphe Bretin

 

GILETS JAUNES : Ça continue à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 18DEC - 1.jpg
A voir aussi, notre vidéo

COLLEGE SCHUMAN : « Regarde devant, pas l'écran », une opération originale de sensibilisation à la sécurité routière

Schumann.jpg
Le collège Schuman a proposé ce mardi une opération de grande envergure à destination de 94 élèves de 4ème sur les dangers du téléphone portable au guidon des 2 roues.

SAÔNE-ET-LOIRE : Plus d’un million d’euros pour des projets visant à l'autonomie des personnes âgées

Collage appel projets.jpg
Des projets pour prévenir et réduire le manque d’autonomie des personnes âgées en Saône-et-Loire peuvent être déposées jusqu’au 10 février 2019 pour bénéficier d’un co-financement de la part de la « Conférence des financeurs de Saône-et-Loire pour la prévention de la perte d’autonomie. »

GILETS JAUNES À MÂCON : La cabane du rond point de Sennecé détruite ce lundi soir

GILETS JAUNES MACON QG03.jpg
Actualisé : Les démentèlements ont eu lieu sur trois autres points du département.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Le 1er Forum de la rénovation énergétique se tiendra à Cluny

1erforum_renovation_energetique_Petr_171218.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Mâconnais Sud Bourgogne et la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) interdépartementale de Saône-et-Loire, organiseront ce Forum le vendredi 1er février prochain à Cluny, Quai de la gare.

CONTES & LUMIÈRES : Un spectacle féerique dans le ciel de Mâcon !

Envol ballons.jpg
Une soixantaine de lanternes magiques ont illuminé le ciel de mâcon, ce dimanche soir.

MACON : Joie et bonne humeur au rendez-vous du 8ème Réveillon de la Solidarité du CCAS

Réveillon_solidarité_CCAS_15122018_photoaccueil0001.jpg
Samedi 15 décembre 2018 a eu lieu la 8ème édition du Réveillon de la solidarité au Tinailler du Château d’Azé, organisé par le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon.

CONTES & LUMIÈRES : La compagnie « Ballons Pirates » invite la population à la fabrication de lanternes magiques

Lanterne.jpg
La compagnie « Ballons Pirates » propose pour la deuxième saison des ateliers de fabrication de montgolfières artisanales, en papier de soie, toute la journée.

MÂCON : 2019, une année riche de projets

JP COURTOIS 15DEC VOEUX - 6.jpg
C’est en ces termes que le maire Jean-Patrick Courtois a conclu son allocution ce samedi matin lors de ses vœux à la presse.

MÂCON : C’était la traditionnelle vente des soupes des chefs étoilés

Collage soupe Zonta.jpg
Ce samedi, à l’espace Carnot et sur l’Esplanade Lamartine, le Zonta club Bourg Mâcon proposait la traditionnelle soupe des chefs étoilés à emporter, action caritative traditionnelle du mois de décembre.

VIE DES CLUBS : L'Entente Athlétique Mâconnaise fête la fin d'une année réussie

Collage apéro EAM 2018.jpg
Vendredi soir l'EAM Entente Athlétique Mâcon, fort du succès de l'année écoulée, a convié parents, athlètes et bénévoles pour un apéritif de fin d'année.

COLLÈGE SCHUMAN : Un petit déjeuner pour bien démarrer la journée

petit-déjeuner pour tous collège Scuman (2).jpg
Ce vendredi 14 décembre, de 8h à 9h, les 114 élèves de sixième ont bénéficié d’un petit déjeuner complet dans le cadre d’une action menée par le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté du collège Robert Schuman de Mâcon.

SAINT-AMOUR : Echanges culturels avec des étudiants en cuisine et pâtisserie de Tokyo !

DSC_0117 _ saint-amour2.jpg
Entre la commune de Saint-Amour-Bellevue et le Japon, c'est une grande histoire de gastronomie et de vin qui dure !

MÂCON - Manifestation de la CGT : La tension sociale ne baisse pas

Collage manifestation CGT.jpg
Des militants CGT de Mâcon et alentours étaient dans la rue ce vendredi pour demander plus de pouvoir d’achat pour les salariés et les retraités, et pour protester contre la politique du gouvernement et du président Macron.

HÔPITAL DE MÂCON : La CGT se mobilise aussi à l'hôpital

Hôpital Grêve.jpg
Des représentants du personnel soignant du centre hospitalier de Mâcon ont manifesté leur mécontentement ce vendredi matin.

Gilets jaunes : 2/3 des commerçants de Saône-et-Loire impactés par le mouvement

Enquête CCI 71 gilets jaunes- (1).jpg
La CCI de Saône-et-Loire a réalisé une enquête flash auprès des commerçants du département pour mesurer les impacts du mouvement des gilets jaunes sur leur activité. 146 réponses ont été dépouillées, représentatives de l’ensemble du territoire et de l’ensemble des secteurs d’activité.

Saône-et-Loire : 35 médailles « Jeunesse-sport et engagement associatif », échelon bronze, remis en préfecture

Médailles (19).JPG
Le 12 décembre 2018 sera pour beaucoup de dirigeants-tes d’associations et de clubs en Saône-et-Loire, une journée remarquable.

MÂCON : L’office de tourisme de Mâcon a ouvert ses portes aux adhérents

Collage OT Mâcon.jpg
L’office de tourisme du Mâconnais Sud Bourgogne a organisé ce jeudi une journée portes ouvertes pour permettre aux adhérents intéressés de découvrir les locaux et de rencontrer l’équipe.

SAÔNE-ET-LOIRE - Coup de balai sur les déchets dangereux : Plus que 2 jours pour en profiter

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat et ses partenaires organisent un déstockage ouvert aux artisans, artisans-commerçants et entreprises de Saône-et-Loire qui produisent des déchets dangereux en petite quantité