jeudi 19 juillet 2018
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg

MARIE-GUITE-DUFAY-BFC-SANTE.jpg

Le débat sur le projet régional de santé, a vu Marie-Guite Dufay dresser un constat sévère de la santé de la Bourgogne - Franche-Comté. Avec surtout de fortes disparités entre les territoires. 

Des élus remontés comme des pendules, c’est ce qui attendait Pierre Pribile, le Directeur de l’Agence Régionale de Santé, ce mardi matin, à Dijon, où le Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté était appelé à donner un avis sur le PRS, le Projet Régional de Santé pour la période 2018-2022.
Il n’y avait pas besoin d’attendre cette grande messe pour savoir que sur les territoires les hostilités sont nombreuses. A Clamecy, Tonnerre, Châtillon sur Seine, avec des remises en cause des urgences de nuit. A Montceau avec la fin annoncée de la chirurgie. A Chalon avec le dossier de l’angioplastie. A Nevers avec le transfert annoncé du centre 15 à Dijon…
 

Bref sur nombre de territoires les clignotants sont à l’orange concernant les établissements hospitaliers, sans compter les difficultés pour les habitants de trouver des médecins généralistes dans chacun des huit départements de Bourgogne - Franche-Comté, à savoir en Côte-d’Or, dans l’Yonne, dans la Nièvre, en Saône-et-Loire, dans le Jura, dans le Doubs, en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort. Partout les médecins généralistes travaillent en flux hyper tendu, où ne sont même plus accessibles sur certains territoires ruraux excentrés.

Un bravo pour la Saône-et-Loire


C’est dans ce contexte que Marie-Guite Dufay, la Présidente du Conseil Régional, a dressé un constat sévère en introduisant le débat.
«Que peut-on retenir des 200 pages et de l’état des lieux. La santé de nos habitants s’est améliorée, notamment grâce à notre système de santé. Mais aussi à des initiatives locales. Je salue notamment l’initiative du Président du conseil départemental de Saône-et-Loire de recruter et de salarier des médecins...


Cliquez ici pour lire la suite sur infos-dijon


CONSEIL REGIONAL BFC : 99,7 millions d'€ d'aides engagés par la commission permanente

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 6 juillet. Les élus régionaux ont examiné 111 rapports. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture et la fraternité, mais aussi l’environnement.

ACADEMIE DE DIJON : 79,6% des candidats ont été reçus au bac au 1er tour

BAC 2018 LYCEE LAMARTINE MACON - 8.jpg
La réussite des Bourguignons est en hausse par rapport à l'année dernière.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : La Région recherche des citoyens volontaires

Inscription jusqu’au 1er juin 2018 pour participer aux journées citoyennes des 5 et 6 juillet 2018 sur la thématique de l’Union européenne.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Bientôt un outil stratégique d’aménagement du territoire

LANCEMENT SRADET (3).jpg
La Région Bourgogne-Franche-Comté, encore très récente, doit se doter d’un outil pour mettre en œuvre une stratégie d’aménagement du territoire : le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).