mercredi 15 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

JOB DATING DAVAYE  LYCE AUBRAC - 3.jpg

Le 5 avril, le lycée de Mâcon-Davayé organisait son premier Job dating.

Avec près de vingt-cinq entreprises participantes, les étudiants en 2e année de BTS comme ceux du CFPPA ont pu s’exercer aux entretiens d’embauche. Une journée qui a marqué les esprits… de tous !

Au départ, l’ambiance était un peu lourde, chacun - étudiant comme employeur - ne sachant pas vraiment ce qu’il l’attendait, il faut dire que l’exercice était nouveau. Pourtant, très vite, une fois le tour de chauffe passé, la bonne humeur s’est installée.

 

Le 5 avril, dans l’amphithéâtre Jules Chauvet du lycée viticole de Mâcon-Davayé, l’exercice a battu son plein, à un rythme soutenu, dans une organisation parfaite. Manifestement, à écouter les employeurs comme les étudiants, la soirée de Job dating a été un succès ! Carton plein pour le lycée de Mâcon-Davayé qui a ainsi offert un bel exercice à ses futurs diplômés, lesquels ne cachaient d’ailleurs pas leur satisfaction à l’issue de l’exercice (lire encadré ci-dessous). Une satisfaction que tous, étudiants en seconde année de BTS Viti-Œno, en BTS Technico-commercial en vins et spiritueux ou au CFPPA de Mâcon-Davayé, mettaient en avant.

 

Du côté des employeurs, vingt-trois entreprises présentes représentaient la diversité des métiers auxquels les futurs diplômés pourront prétendre dans quelques mois… Des domaines viticoles, des caves coopératives, des assureurs, des banquiers, dans le conseil, la fourniture, dans l’amont ou l’aval, jusqu’aux négoces et aux activités œnotouristiques… Une belle palette de métiers potentiels qu’il conviendra d’élargir pour la prochaine édition, en avril 2019. Là encore, du côté des employeurs, les personnes présentes ne cachaient pas leur satisfaction. Certaines avouaient même avoir croisé quelques talents dont elles ont gardé le CV dans l’optique de prochains contacts…

 

Ce rendez-vous a été une belle réussite. Une réussite bénéfique bien entendu pour les étudiants qui se sentent ainsi considérés et accueillis par le tissu local d’entreprises, pour les entreprises qui ont pu croiser des jeunes motivés qui font plaisir à voir, et bénéfique aussi pour le lycée de Mâcon-Davayé qui a ainsi conforté ses liens avec le tissu économique local. « Cette action s’inscrit dans la droite ligne de ce que nous faisons dans nos formations, c’est-à-dire être à l’écoute de nos territoires et de leurs acteurs économiques », soulignait Jean-Philippe Lachaize, directeur du lycée.

D’ores et déjà, rendez-vous est pris pour l’année prochaine. Avec d’autres talents et d’autres entreprises qui, n’en doutons pas, rejoindront à leur tour la dynamique.

Nicolas Durand

 

Des avis unanimes

« C’est une belle opportunité, une vraie chance que ce Job dating », mettait en avant Nicolas Pelenc, fils de vigneron dans le Sud de la France, et étudiant en BTS Viti-Œno. « C’est une bel exercice, dans des conditions proches de la réalité et j’espère que nous serons amenés à en faire d’autres ». Même si son projet est de partir travailler à l’étranger avant de rejoindre l’exploitation familiale, il reconnaît avoir bénéficié de nombreux conseils qui ne manqueront pas de lui être utiles.

« C’est l’occasion de mieux savoir les questions que peuvent nous poser de futurs employeurs dans les entretiens que nous aurons dans quelques mois », notait de son côté Emilie Villetard, elle aussi fille de viticulteur, dans l’Yonne, et étudiante en BTS Viti-Œno. Elle espère poursuivre ses études, notamment en suivant au lycée de La Brosse « une formation à la conduite d’engins », elle qui entend devenir salariée tractoriste avant d’envisager de rejoindre l’exploitation familiale.

Pour monter l’opération, le lycée de Mâcon-Davayé avait sollicité l’appui du Rotary Club de Mâcon, « pour une mise en réseau ». Pour cela, le club s’est mobilisé aux côtés de l’équipe du lycée de Davayé, Anne Kabalec, professeur d’économie, en tête, mais aussi Patrick Lenadan, professeur de viticulture, et Catherine Pugeaud. Pour ce club service de professionnels qu’est le Rotary, ce fut l’occasion de conduire une action envers la jeunesse, un des axes forts et majeurs de ses activités. Etudiants, chefs d’entreprises et enseignants ont ainsi eu l’occasion de mieux les connaître lors de la prise de parole de Yves-Marie Vasseur, le président du Rotary Club de Mâcon. Ils ont pu en apercevoir la diversité et les axes forts que sont l’éradication de la polio, les actions conduites à destination de la jeunesse, mais aussi la solidarité envers nos anciens.

 

JOB DATING DAVAYE  LYCE AUBRAC - 1.jpg

JOB DATING DAVAYE  LYCE AUBRAC - 2.jpg

CHÂNES : L'association Top dance rend hommage à son président défunt

TOP DANCE CHANE PRESIDENT CHRISTIAN PERRIN - 1.jpg
L'association vous donne rendez-vous fin août. Chronique d'une petite association en milieu rural qui a vécu une année bien compliquée.

MACON - 14 juillet : La fête nationale célébrée sans faste cette année

fête nationale 2020 Mâcon.jpg
Une cérémonie au monument aux morts du square de la Paix a remplacé ce jour le traditionnel défilé militaire et le feu d’artifices.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...