lundi 24 septembre 2018
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • SEQUANES SENIOR MACON HABITAT AOUT.jpg

conférence de gaule (38).JPG

Ce samedi, l’Amicale Gaulliste de Saône-et-Loire avait invité l’ancien député pour une conférence à Mâcon sur la vision européenne du général de Gaule à partir de sa rencontre, avec le président allemand Adenauer , il y a 50 ans.

 

C'était une rencontre qui mettait la construction de l’Europe sur les rails, selon le président de l’Amicale, Georges Guillermin : « Il y a dans notre pays beaucoup de Gaullistes qui s’ignorent. Mais en même temps il y'en a beaucoup aussi, peut-être trop, qui se disent Gaullistes et quand on regarde de près ce qu’ils profèrent, on s’aperçoit que ce n’est pas tout-à-fait en adéquation avec ce qu’a pensé le général. D’où l’idée de cette conférence, comme une piqure de rappel dans cette année anniversaire de deux évènements capitaux : la rencontre, il y a 50 ans, entre de Gaulle et le président allemand Adenauer, qui a mis le socle de cette construction européenne et, ensuite, la signature du traité de l’Elysée entre la France et l’Allemagne en 1963 ».

« De façon constante se pose une question clé pour nous Gaullistes : le Gaullisme, est-il dans l’histoire des idées politiques un élément purement conjoncturel lié à la personnalité exceptionnelle d’un homme exceptionnel, ou est-ce un phénomène plus profond, original, appelé à survivre au général de Gaulle et à nous(?) survivre ? La question européenne s’inscrit-elle aussi dans cette interrogation ? Souveraineté nationale, indépendance de l’État, refus du fédéralisme et du pan nationalisme. L’Europe que dessinait le général s’appuyait sur ces fondamentaux. Le Gaullisme aujourd’hui avec son idée européenne irradie encore de sa pertinence » a déclaré Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon lors de sa prise de parole.

Quant au deuxième invité, le député européen Arnaud Danjean, il a délivré un discours plus critique : « On met un peu de Gaulle à toutes les sauces, parfois de façon très abusive, donc il est nécessaire de placer les choses au bon endroit. Même chez des Gaullistes, parfois le général sert un peu trop de prétexte à une forme paresseuse de la pensée. Comme s’il suffisait d’invoquer le Gaullisme pour trouver une solution aux problèmes. Ses prises de position s’inscrivaient dans le contexte de son temps qui n’est plus le même ».

« Il y a une ligne rouge dans l’héritage européen du général : une Europe supranationale, il n’en est pas question. Mais, on n’en est pas là ! L’organe suprême qui décide les choses, c’est le Conseil européen, donc le Conseil des États et non la Commission européenne et ses technocrates qui, c’est vrai, ont une influence importante. Dire qu’il faut remettre les États au centre de l’Union, c’est un slogan un peu démagogue. Il y a aussi des gens qui disent qu’il faut revenir à la pensée du général de Gaulle qui va nous donner la solution des problèmes européens. J’ai cherché beaucoup mais je n’ai pas trouvé de réponse chez de Gaulle à la directive sur les travailleurs détachés par exemple ! » a déclaré d'un air provocateur Arnaud Danjean.

Alain Terrenoire, le conférencier invité par l’Amicale Gaulliste, est un ancien député et actuel président de l’Union paneuropéenne internationale et fils d’un des ministres du général de Gaulle. Pour sa conférence de Mâcon, il a dévoilé que « les premiers signes de la pensée européenne de de Gaulle se sont manifestés dès le 11 novembre 1942 à Londres, lors d’un discours au Albert Hall où le général indique que, dès la libération, il faudra s’occuper de l’Europe, réunir les pays européens ».

« De tous les hommes d’État du vingtième siècle , Charles de Gaulle aura été le chef d’État le plus européen. Il avait le privilège d’une vision sur la France, sur l’Europe, sur le monde. Il avait compris qu’en matière d’Europe, compte tenu de son histoire, il fallait la concevoir à partir des réalités nationales. Il voyait les nations européennes comme les piliers de la construction européenne » a expliqué Alain Terrenoire.

De nombreux élus municipaux et départementaux des Républicains ont assisté à la conférence, ainsi que des maires de la même famille politique.

 

Cristian Todea

 

 

conférence de gaule (21).JPG

conférence de gaule (19).JPG

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon

conférence de gaule (26).JPG

conférence de gaule (23).JPG

Georges Guillermin, le président de l’Amicale Gaulliste de Saône-et-Loire

conférence de gaule (33).JPG

Arnaud Danjean, député européen

conférence de gaule (35).JPG

conférence de gaule (3).JPG

conférence de gaule (9).JPG

conférence de gaule (14).JPG

MÂCON : Pleins feux sur la journée dédiée au bien-être

Jbien-être (3).JPG
Dans le cadre du world wellness week-end, la Ville de Mâcon, reconnue ville touristique, a été sélectionnée et a choisi la MJC de Bioux pour organiser une journée consacrée au bien-être.

ESCALADE - BIEN-ÊTRE : Les festivités sont ouvertes à l’Edenwall

EDENWALL 21SEPT INAUG.jpg
Ouvert depuis le 1er août, le nouveau centre d’escalade et bien-être ouvre ses portes ce week-end. Les fondateurs-trices recevaient hier soir les élus-es pour le lancement des festivités.

LYCEE LAMARTINE : Des élèves norvégiens pour un échange culturel enrichissant en Bourgogne du Sud

lyceens norvegiens Lamartine (30).jpg
Une quarantaine d’élèves norvégiens passeront une semaine à Mâcon dans le cadre d’un échange avec le lycée mâconnais Lamartine qui a lieu tous les deux ans, depuis 2011.

MÂCON : Les migrants affluent, le collectif Monnier lance un appel aux dons

Malgré l’apport des Restos du Cœur, de la Croix Rouge, du Secours Catholique, du Secours Populaire, des besoins demeurent en nourriture et produits de première nécessité

MÂCON ET SA RÉGION : Les nouveaux étudiants ont officiellement fait leur rentrée !

Soiree_nouveaux_etudiants_MBA2018 (6).JPG
Mâconnais Beaujolais Agglomération (MBA) leur avait concocté ce mardi une soirée spéciale dans la salle du Crescent.

MÂCON : Un véhicule finit en Saône en fin de matinée

google earth capture.jpg
Le conducteur a été sauvé par deux policiers qui ont plongé.

CHARNAY : Les éditions Bamboo et Charnay événements préparent un salon de la BD

Salon BD 3.JPG
L’occasion aussi pour Bamboo Editions de fêter ses 20 ans en grandes pompes.

MÂCON : Une rentrée avec des activités pour tous les âges à la MJC des Blanchettes

rentrée mjc blanchettes 2018 3.jpg
La nouvelle saison vient de commencer, en force, à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) des Blanchettes, avec des nouveautés dans l’air du temps.

CHARNAY : Une dizaine de néo-titulaires du permis moto en stage 1 motard = 1 parrain

DSC_4536.jpg
L’opération « Un motard = Un parrain » s'est déroulée samedi matin sur le parking de la Verchère. Les séances de formation proposées par les gendarmes sont organisées dans chaque arrondissement de Saône et Loire.

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE : Á la découverte de l’huilerie de Charnay !

IMG_1281.JPG
Dans le cadre des journées du patrimoine, l'huilerie Mazoyer ouvrait ses portes ce dimanche, pour une découverte, dans un temps révolu, de la fabrication de l'huile.

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE : Champgrenon a fini le week-end en musique !

concert Charnay.jpg
Pour clôturer ces deux journées culturelles, la Ville de Charnay proposait un concert classique au Domaine de Champgrenon, ce dimanche en fin d'après-midi.

MACON : Une rentrée au CFA automobile avec des effectifs en hausse

rentrée 2018 CFA Mâcon.jpg
L’équipe du centre de formation automobile de Mâcon accueillait ce lundi les nouveaux apprentis. Ils sont près de 268 jeunes qui font progressivement leur rentrée en ce mois de septembre.

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE : À la découverte de l’hôtel du Département, à Mâcon

DETROYAT - Hemicycle Lingendes (1).jpg
Durant les journées du patrimoine, le samedi 15 septembre, le Département de Saône-et-Loire ouvre ses portes au public. Pour le centenaire de la Grande Guerre, c’est l’occasion d’en faire le thème principal de ces deux journées.