mardi 23 avril 2019

conférence de gaule (38).JPG

Ce samedi, l’Amicale Gaulliste de Saône-et-Loire avait invité l’ancien député pour une conférence à Mâcon sur la vision européenne du général de Gaule à partir de sa rencontre, avec le président allemand Adenauer , il y a 50 ans.

 

C'était une rencontre qui mettait la construction de l’Europe sur les rails, selon le président de l’Amicale, Georges Guillermin : « Il y a dans notre pays beaucoup de Gaullistes qui s’ignorent. Mais en même temps il y'en a beaucoup aussi, peut-être trop, qui se disent Gaullistes et quand on regarde de près ce qu’ils profèrent, on s’aperçoit que ce n’est pas tout-à-fait en adéquation avec ce qu’a pensé le général. D’où l’idée de cette conférence, comme une piqure de rappel dans cette année anniversaire de deux évènements capitaux : la rencontre, il y a 50 ans, entre de Gaulle et le président allemand Adenauer, qui a mis le socle de cette construction européenne et, ensuite, la signature du traité de l’Elysée entre la France et l’Allemagne en 1963 ».

« De façon constante se pose une question clé pour nous Gaullistes : le Gaullisme, est-il dans l’histoire des idées politiques un élément purement conjoncturel lié à la personnalité exceptionnelle d’un homme exceptionnel, ou est-ce un phénomène plus profond, original, appelé à survivre au général de Gaulle et à nous(?) survivre ? La question européenne s’inscrit-elle aussi dans cette interrogation ? Souveraineté nationale, indépendance de l’État, refus du fédéralisme et du pan nationalisme. L’Europe que dessinait le général s’appuyait sur ces fondamentaux. Le Gaullisme aujourd’hui avec son idée européenne irradie encore de sa pertinence » a déclaré Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon lors de sa prise de parole.

Quant au deuxième invité, le député européen Arnaud Danjean, il a délivré un discours plus critique : « On met un peu de Gaulle à toutes les sauces, parfois de façon très abusive, donc il est nécessaire de placer les choses au bon endroit. Même chez des Gaullistes, parfois le général sert un peu trop de prétexte à une forme paresseuse de la pensée. Comme s’il suffisait d’invoquer le Gaullisme pour trouver une solution aux problèmes. Ses prises de position s’inscrivaient dans le contexte de son temps qui n’est plus le même ».

« Il y a une ligne rouge dans l’héritage européen du général : une Europe supranationale, il n’en est pas question. Mais, on n’en est pas là ! L’organe suprême qui décide les choses, c’est le Conseil européen, donc le Conseil des États et non la Commission européenne et ses technocrates qui, c’est vrai, ont une influence importante. Dire qu’il faut remettre les États au centre de l’Union, c’est un slogan un peu démagogue. Il y a aussi des gens qui disent qu’il faut revenir à la pensée du général de Gaulle qui va nous donner la solution des problèmes européens. J’ai cherché beaucoup mais je n’ai pas trouvé de réponse chez de Gaulle à la directive sur les travailleurs détachés par exemple ! » a déclaré d'un air provocateur Arnaud Danjean.

Alain Terrenoire, le conférencier invité par l’Amicale Gaulliste, est un ancien député et actuel président de l’Union paneuropéenne internationale et fils d’un des ministres du général de Gaulle. Pour sa conférence de Mâcon, il a dévoilé que « les premiers signes de la pensée européenne de de Gaulle se sont manifestés dès le 11 novembre 1942 à Londres, lors d’un discours au Albert Hall où le général indique que, dès la libération, il faudra s’occuper de l’Europe, réunir les pays européens ».

« De tous les hommes d’État du vingtième siècle , Charles de Gaulle aura été le chef d’État le plus européen. Il avait le privilège d’une vision sur la France, sur l’Europe, sur le monde. Il avait compris qu’en matière d’Europe, compte tenu de son histoire, il fallait la concevoir à partir des réalités nationales. Il voyait les nations européennes comme les piliers de la construction européenne » a expliqué Alain Terrenoire.

De nombreux élus municipaux et départementaux des Républicains ont assisté à la conférence, ainsi que des maires de la même famille politique.

 

Cristian Todea

 

 

conférence de gaule (21).JPG

conférence de gaule (19).JPG

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon

conférence de gaule (26).JPG

conférence de gaule (23).JPG

Georges Guillermin, le président de l’Amicale Gaulliste de Saône-et-Loire

conférence de gaule (33).JPG

Arnaud Danjean, député européen

conférence de gaule (35).JPG

conférence de gaule (3).JPG

conférence de gaule (9).JPG

conférence de gaule (14).JPG

MÂCON-FLACÉ : Le comité d'entraide a organisé son traditionnel vide-grenier

VIDE-GRENIER _ FLACE_04.jpg
Depuis maintenant une vingtaine d’années, le comité d’entraide de Flacé organise son traditionnel vide-grenier.

SANCÉ : Objectif programmation de robots à la médiathèque !

RobotSancé (2).JPG
La médiathèque de Sancé a concocté, durant deux jours, un atelier de programmation de robots, destiné aux enfants.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.

MACON : Le siège de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Saône-et-Loire a fait peau neuve

inauguration siège UMIH 71.jpg
Le résultat de plusieurs mois de travaux de restructuration des locaux de l’UMIH 71 a été inauguré ce lundi.

LEYNES - Biojoleynes : Du bio et nature, du gourmand, du local...

SALON DU BIO _ BIOJOLEYNES10.jpg
Pour cette 10e édition de la Fête du Vin et de la Bio, organisée ce week-end, l’association Biojoleynes avait une nouvelle fois invité vignerons en bio et nature et producteurs locaux à venir défendre leurs valeurs et leurs démarches.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION - Budget Transport en commun : Un excédent de plus de 4 millions d’€ qui trouble l’opposition

Elle avait saisi le préfet l'été dernier. ACTUALISÉ : Le montant des investissements en 2019