lundi 6 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

CHARNAY BUDGET JL ANDRES1.jpg

Jean-Louis Andrès a proposé une réunion publique aux habitants de sa commune pour leur présenter les grandes orientations du budget 2018. La réunion a eu lieu mardi soir dans la salle Ballard.

"Toute la dynamique que nous mettons en œuvre depuis 2015 a un objectif : la reconquête financière" ont été les mots d'introduction du maire. Citant les pénalités pour logements sociaux, la part d'endettement importante qui sont défavorables à la construction d'un budget communal, le maire a assuré que la qualité des services sera maintenue.

Il a aussi défendu les travaux en régie réalisés par la municipalité, qui permettent de donner une formation aux agents afin de leur donner l'occasion de réaliser les tâches pour lesquelles ils seront employés.

Endettement important et baisses des dotations de l'état pour les contraintes, maintenir la qualité de services, capacité d'autofinancement et réalisation des investissements ont été pris en compte pour construire l'équilibre budgétaire.

Quelques chiffres présentés :

- endettement : remboursement contraint de 700 000€ de capital par an jusqu'en 2026

- baisse des dotations de l'état : - 432 763€ au total depuis 2014

- dépenses réelles de fonctionnement : 6 234 882€. Sur 100€ dépensés, les sections enfance et jeunesse représentent 23€, l'entretien des bâtiments 22€. Ce sont les plus gros postes.

- recettes de fonctionnement : 6 455 487€ - sur 100€ de recette, la part des contribuables est de 66€

- dépenses d'investissements : 1 703 000€. Pour 100€ de dépenses le remboursement du capital est de 46€. "Nous sommes obligés de dépenser l'argent du contribuable pour rembourser un prêt qui ne nous sert à rien" a précisé Jean-Louis Andrès.

Un plan pluriannuel d'investissements a été établi ce qui permet d'avoir une vision du futur et de hiérarchiser les investissements en fonction des besoins de la commune.

Travaux d'assainissement : 200 000€ par an sont programmés pour rénover le réseau. Mais 200 000€ doivent également être versés au titre des pénalités avant 2016... "l'usager paye des indemnités pour une convention totalement incohérente" a appuyé le maire.

Il fallait prendre en considération également l'entretien des équipements de la commune, notamment la réfection de la toiture de la salle de la Verchère étalée sur 3 ans, de la voirie en mauvais état. Pour l'informatique un audit a été réalisé avant de proposer un nouveau programme.

Des projets structurants :

- la maison Genetier, qui permet de ramener la bibliothèque en centre ville, de regrouper les associations et d'avoir un lieu pour la police municipale

- l'amorce de la voie structurante par le giratoire des petits champs

- le pôle santé : 92 000€ d'études sont programmées cette année. Ce sont des études obligatoires d'urbanisme et d'environnement. 3 pôles sont prévus : une plateforme de soins intégrés, un centre de rééducation post et pré-opératoire, une hôtellerie pour les accompagnants et les soins ambulatoires. "Le projet va aboutir" a confirmé le maire.

- la place Mommessin : 20 000€ d'études d'aménagement seront lancées pour lui redonner de l'attractivité. "Vous connaissez mon attachement aux commerces de proximité" a-t-il dit pour défendre ce projet.

 

Pour terminer la présentation, il a évoqué quelques pistes d'économies, notamment l'extinction de l'éclairage public, la réalisation d'un diagnostic énergétique pour commencer la rénovation des bâtiments communaux, ainsi que le développement des cheminements doux qui iront dans le sens du développement durable.

Une réflexion est également menée avec la société Ecofinance pour optimiser les ressources, et avec les services de l'état pour une prospective budgétaire.

"Nous avons la volonté de poursuivre le désendettement jusqu'à la fin du mandat" a conclu le maire.

Danièle Vadot

CHARNAY BUDGET JL ANDRES2.jpg

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abris d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement.

Coronavirus - Covid-19 : 65 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

CARTE COVID.jpg
Actualisé - C'est 2 de plus en 24h. Le point complet de la jounrée du 05 avril avec le communiqué de l'ARS. A voir aussi, les cartes qui permettent de comparer la situation en Saône-et-Loire par rapport au reste de la France.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS : 18 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté à l'hôpital, 31 personnes de plus sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - L'ARS annonce dans son communiqué du jour 341 décès à l’hôpital depuis le 12 mars et 224 en établissements médico-sociaux depuis le 19 mars. C'est deux morts de moins ces dernières 24h en milieu hospitalier.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.