lundi 17 juin 2019
  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

Communiqué du syndicat « Sud Education Bourgogne »

J.M. Blanquer vient de dévoiler sa « réforme » de l’enseignement professionnel ; elle provoque déjà de vives inquiétudes et une colère légitime chez les professeurs de lycée professionnel (PLP) :

  • Le développement de l’apprentissage (pourtant en échec avec une baisse régulière du nombre d’apprentis), la mixité des parcours et des publics (élèves mineurs avec des adultes) sont une menace pour les formations sous statuts scolaires et pour le statut des enseignants ;
  • La baisse des horaires disciplinaires est une mesure budgétaire uniquement destinée à faire des économies en affaiblissant le contenu des formations ;
  • Les regroupements de spécialités ont déjà montré leurs effets désastreux tant pour les élèves que pour les personnels avec l’exemple dramatique du BAC Gestion Administrative, les enseignants de Blanzy (71) en savent quelque chose…
  • Les élèves de Terminale Bac Professionnel sont les 1ères victimes de la loi ORE et de « Parcoursup » : rien n’est prévu afin d’améliorer les débouchés post-bac.

Le ministre répète à l’envi que l’enseignement professionnel est sa seconde priorité mais après la maternelle, après le collège, après la réforme du baccalauréat, après l’instauration de la sélection à l’université…

Les suppressions de postes imposées dans les Dotations Horaires 2018/2019 des lycées professionnels (LP) ne vont pas dans le sens d’un meilleur encadrement dont les élèves de LP ont grandement besoin : les enseignants du lycée Weil à Dijon en savent quelque chose ainsi que les collègues de Château-Chinon (58) pour ne prendre que deux exemples dans l’Académie où les coupes budgétaires sévissent.

La suppression de la taxe d’apprentissage prévue par le projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » (au passage le mot Liberté est à nouveau galvaudé) ne va pas dans la bonne direction.

Actuellement, les lycées s’en servent pour financer des projets, l’accès à la culture ou favoriser l’ouverture sur le monde (visites, sorties, pièces de théâtre etc).

Bien que génératrice d’inégalités entre établissements, cette taxe participait à leur financement comblant, de fait, les insuffisances de l’Etat et des régions.

        

Pour Sud Education Bourgogne, donner la priorité à l’enseignement professionnel c’est lui donner les moyens de fonctionner correctement. Ce n’est pas en réduisant le BAC PRO à 2 ans d’études au lieu de 3 qu’on va réduire l’échec scolaire.

M. Blanquer mène une politique idéologique de généralisation des contrats d’apprentissage faisant des élèves de la chair à patrons. Les PLP ne laisseront pas attaquer leur statut ni saborder l’enseignement professionnel.

 


 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Objectif + 4000 emplois dans la filière touristique d'ici 2022

CONFERENCE TOURISME BOURGOGNE MACON - 13.jpg
C'est Mâcon qu'a choisi la direction du tourisme de la Région Bourgogne – Franche-Comté pour la 4ème conférence régionale du tourisme. Elle s'est tenue ce jeudi au cinémarivaux, sur le thème de l'itinérance.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région souhaite reconduire le Printemps de l'égalité

57953_1_news.jpg
Retour sur trois mois de manifestations, qui se sont déroulées en mars, avril et mai derniers, à l'initiative de la Région afin de promouvoir des actions en faveur de l'égalité femme-homme.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTE : La French Tech régionale au salon Viva Technology

57050_1_news.jpg
Une délégation régionale French Tech sera présente lors de la 4e édition du salon dédié à l'innovation technologique, Viva Technology, du 16 au 18 mai à Paris, Portes de Versailles.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 1 700 enfants pourront bénéficier du dispositif "J'apprends à nager" en 2019

La sollicitatino d'une aide financière est possible jusqu'au 15 septembre

CONCOURS DES VINS DE MÂCON : Plus de 9 000 échantillons dégustés au parc expos

CONCOURS VINS MACON 2019 - 1.jpg
ACTUALISÉ : le palmarès des Bourgogne et Beaujolais

Le Général Benoît Chavanat à Mâcon : « L'Armée de Terre a un devoir d'équité envers les femmes »

ARMEE TERRE CIRFA MACON GENERAL CHAVANAT.jpg
Le général en charge du recrutement dans l'Armée de terre à l'échelle de la France est passé par le CIRFA de Mâcon ce jeudi. Il a répondu aux questions de macon-infos. Entretien exclusif.

BISON FUTE : Samedi rouge pour la circulation sur les grands axes

carte_previsions_16_fevrier-2.jpg
Le début des vacances d'hiver pour la zone A augure d'un nouveau samedi rouge pour la circulation dans le sens des départs et des retours

GRAND DEBAT A DIJON : 138 propositions citoyennes issues des réunions publiques sont en ligne

Suite à deux réunions publiques organisées à Dijon au Cellier de Clairvaux, en présence des députés de la Côte d'or, Didier Martin et Fadila Khattabi, ce sont 138 propositions qui ont été mises en ligne sur leur site web.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.