chassagne-montrachte-fraudeur.jpg

Le tribunal correctionnel de Dijon a rendu sa décision mardi 29 mai : il a condamné un vigneron de Chassagne-Montrache accusé de tromperie sur la qualité du vin, d'utilisation frauduleuse d’une appellation d’origine et de vente de vin sans facture, à huit mois d'emprisonnement avec sursis, 15 000 euros d'amende pour le domaine et 5 000 euros d'amende.

Lire l'article sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté