mardi 26 mars 2019

CARAVANE APF MACON3.jpg

Quelques personnes membres de L’Association des Paralysés de France – France Handicap se sont retrouvées en début d’après-midi devant l’entrée du Conseil Départemental. Cette délégation était composée de Florence Leconte, directrice territoriale Est Bourgogne est du Conseil APF du 71 représenté par Sylvie Violet et Violette Mouroux.

Après avoir déposé un dossier à l’accueil du Conseil Départemental, la délégation s’est rendue en divers point de la ville, à la rencontre des Mâconnais, ce qui a permis de relever au passage que de nombreux magasins étaient loin d’être accessibles en fauteuil et que des bouches de caniveaux n’étaient pas encore aux normes…

Cette déambulation s’est achevée à la permanence du Député, Benjamin Dirx où la délégation APF a été reçue par Madame Hélène Ricard, assistante.

 

Une loi votée, un décret jamais sorti !

L’APF-France Handicap communique : « Pour ne pas oublier la loi de 2005 sur le droit à la compensation ! Depuis la loi du 11 février 2005, le dispositif du droit à compensation (déjà nettement insuffisant) n’a pas évolué. Pire, nous n’avons cessé de constater une nette dégradation des situations des personnes dont notamment de très lourds restes à charges, des plans inadaptés ou refusés. Ce sujet est systématiquement rappelé et avec vigueur, auprès du gouvernement, de tout interlocuteur institutionnel et politique, au sein du Conseil national consultatif des personnes handicapées… et cela sans aucune réponse.

 

L’APF France Handicap vient à nouveau d’alerter le cabinet du président de la République, d’adresser un courrier à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de rencontrer l’Association des Départements de France.

Les enjeux budgétaires entre l’Etat et les départements, semblent entre autres, bloquer toute décision politique. Ce n’est pas acceptable. Les personnes en situation de handicap ne sont pas des variables d’ajustements des politiques publiques. Le droit à la compensation est l’un des piliers majeurs de la loi handicap de 2005, il prévoit que toutes les personnes en situation de handicap quels que soient l’origine et la nature de la déficience, l’âge de la personne ou son mode de vie.

 

Ce dispositif est-il satisfaisant ? Non, ce droit n’a connu que très peu d’évolutions depuis 2006 ! Bien au contraire, nous déplorons de très nombreux dysfonctionnements dans son application :

- d’importantes disparités des évaluations et des réponses aux besoins d’aides selon les départements

- l’inadaptation de la PCH actuelle pour les besoins des enfants et des barrières d’âges à 60 ans et 75 ans

- des tarifications insuffisantes de la PCH qui occasionnent de très lourds restes à charge

- des plans d’aide qui sont diminués sans modification de la situation des personnes lors des renouvellements

- une pression forte des départements sur les plans de compensation devant l’augmentation de ces dépenses (plus de 71% des dépenses sont faites sur le budget des départements)

- des besoins qui ne sont toujours pas pris en compte : les activités ménagères, les aides à la parentalité…

 

La prestation de compensation du handicap, l’un des volets de la loi handicap du 11 février 2005 concrétise, pour les personnes en situation de handicap et leur famille, le droit à la compensation.

Autrement dit, le droit de voir leurs besoins essentiels reconnus, évalués et financés, grâce à un nouveau droit : la prestation de compensation du handicap (PCH).

La perte ou le manque d’autonomie, les incapacités individuelles, diverses dans leur sévérité, peuvent être partiellement ou presque entièrement « compensés » par des aides permettant de retrouver un certain niveau de mobilité, d’autonomie.

Ces aides peuvent être de diverses natures : humaines, avec l’intervention d’auxiliaires de vie pour la toilette, la prise de repas, les déplacements, etc., techniques, comme un fauteuil roulant, liées à la communication (aides auditives, plages brailles, etc.), à l’adaptation du logement, du véhicule ; ou encore animalières (chien d’assistance par exemple). Plusieurs critères définissent son attribution : le degré d’autonomie, l’âge… »

 

Comme l'an passé, APF France Handicap, soutenue par d'autres associations et partenaires, va sillonner les routes de Saône et Loire et Côte d'Or sur le tracé de la Caravane des Oubliés : 

- le 31 mai à Mâcon, le 28 juin à Dijon, le 16 juillet à Beaune le 28 août à Chalon-sur-Saône, sur le thème de la compensation liée à la perte d'autonomie. 

 

A l’issue du périple mâconnais, la délégation APF France-Handicap à rejoint d’autres organisations à la gare SNCF pour dénoncer, pour la énième fois, l’inaccessibilité des quais !

 

Gilles Lalaque

 

CARAVANE APF MACON1.jpg

CARAVANE APF MACON2.jpg

CARAVANE APF MACON5.jpg

CARAVANE APF MACON8.jpg

CARAVANE APF MACON7.jpg

CARAVANE APF MACON6.jpg

CARAVANE APF MACON4.jpg

 

MACON : Le village de la prévention des infections sexuellement transmissibles est de retour

village prévention Mâcon 2019 (38).JPG
La Ville de Mâcon a dévoilé ce lundi le programme de la 7ème édition du Village de la prévention « IST, je ne les laisse pas passer ».

MÂCON : La Ville se met à l'heure du Tour de France

BLANC.jpg
Avec un programme qui commence dès le 28 mars

MÂCON : Les Lions ont lancé une opération propreté des rives de Saône, ce samedi !

Nettoyage (1).JPG
Dans le cadre des journées « Eco-Lions », le club « Mâcon Alphonse de » a lancé, ce samedi, une action de sensibilisation et de nettoyage de la rive droite de la Saône.

COLLÈGE BREART MÂCON : Devenir de meilleurs humains, à travers la connaissance des animaux

chiens guide collège Bréart.jpg
Pendant deux semaines, des élèves de cinquième du collège Bréart de Mâcon découvrent la notion de respect à travers diverses activités et rencontres autour des animaux.

SÂONE-ET-LOIRE : Les primés au Concours général agricole 2019 à l’honneur au Département

remise prix agriculteurs conseil départemental de Saône-et-Loire (96).JPG
Le Conseil départemental a reçu ce vendredi les médaillés 2019 au concours général agricole du Salon international de l’agriculture de Paris.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

ARMEE RECRUTE CIRFA MACON 2019.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département fête la différence au centre omnisport de Mâcon (2)

SAONE LOIR FETE DIFFERENCE PARALYMPIQUES MACON - 9.jpg
« La Saône et Loire, base arrière des JO 2024 », la formule est entrée dans le langage courant. 5 villes seront considérées comme telle pour ces JO : Mâcon, Chalon, Montceau-les-Mines, Le Creusot et Autun. Ce jour du 21 mars 2019 marque une étape supplémentaire sur le chemin qui nous conduira jusqu'à cette année 2024 et, avant, à la labellisation « Terre de Jeux 2024 » à laquelle le Département…

MACON - Semaine des missions locales : Des jeunes tournent un film pour mieux comprendre la vie professionnelle

Trait d’union Aile Sud Bourgogne (36).JPG
Dans le cadre de la Semaine des Missions locales, du 14 au 22 mars, l’Aile Sud Bourgogne Pôle Mission Locale fait tourner un film sur le métier de vendeur en restauration par un groupe de jeunes en difficulté du dispositif « Trait d’union ».

MÂCON : Une brochette exceptionnelle de champions.nes paralympiques au centre omnisport

CHAMPIONS PARALYMPIQUES MACON.jpg
Le Département de Saône-et-Loire fête la différence ce jeudi 21 mars, et de quelle manière !… ACTUALISÉ : A voir, notre vidéo avec des images de la matinée

MACON : Les élèves du lycée Haigneré enquêtent sur l'histoire de l'esclavage

LYCEE HAIGNERE5 _ ESCLAVAGE.JPG
Ce mardi matin, 19 mars, la classe de seconde G3 accueillait avec sa professeure, Madame Mallamacie, Christiane Mathos, présidente de l'association Les Amis des Antilles, venue leur expliquer son combat ainsi que l’histoire de l’esclavage et de son abolition.

MILLY-LAMARTINE : Les élèves de l'école se préparent au Festival Outre-Mer en Bourgogne

MILLY LAMARTINE _ FESTIVAL OMB.JPG
La Commune de Milly-Lamartine tient une place importante dans la route des abolitions en Saône-et-Loire. Elle participe au 150e anniversaire de la mort de Lamartine, avec un événement important, le 27 avril prochain.

CLIN D'OEIL : Franc succès de la soirée lunettes et Blind Test au Phénix !

BLIND TEST6 _ MACON.JPG
Vendredi dernier, plus d’une quarantaine de personnes étaient présentes pour une soirée Blind Test à la brasserie-bar le Phénix, place de la Barre à Mâcon.

PHOTOS - Carnaville : Un défilé haut en couleurs pour fêter le Roi Carnaval

Carnaville1.jpg
Mâcon a célébré sa Majesté le Roi Carnaval ce mercredi par un défilé costumé, sous un soleil radieux.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Une « classe musicale » verra le jour au collège Pasteur

classe horaires aménagés musique collège Pasteur Macon.jpg
25 élèves seront choisis pour faire partie de la première « classe à horaires aménagés » dédiée à l’étude de la musique, à Mâcon, grâce à la collaboration du conservatoire Edgar Varèse avec le collège Pasteur.

MACON : Le projet de l’Ilot des Minimes à l’heure de la concertation entre municipalité et habitants

réunion publique projet  Ilot Minimes.jpg
Le maire de Mâcon et son équipe ont proposé une seconde réunion publique autour du projet de réaménagement des halles Saint Pierre et de la zone adjacente.

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.