mardi 21 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

Communiqué

Aveuglement idéologique, manque de courage politique, peur de perdre son « poste » ? Pas seulement : il s’agit maintenant pour la majorité des députés qui n’ont pas voté l’interdiction du glyphosate d’une complicité avérée avec les pollueurs patentés contre l’intérêt général et la santé publique.....mais aussi contre l’espoir d’une agriculture paysanne.

 

Il n’y avait aucun risque, sauf celui de fâcher des abattoirs industriels dans l’illégalité, de mettre fin à des pratiques barbares en imposant la transparence. Aucun risque non plus, sauf à fâcher des agro-industries devenues dangereuses, à imposer un étiquetage informant honnêtement les consommateurs. C’est l’alimentation industrielle vendue en grande surface qui est devenue un risque pour la santé. Ce sont les fermes-usines qu’il faut bannir comme mode de production. C’est le « secret des affaires » qu’il faut lever au lieu de le protéger.

 

Il y avait urgence à stopper une machine agro-industrielle, financière, dont les 3⁄4 des français sont maintenant informés et conscients qu’elle constitue non seulement un danger pour leur alimentation quotidienne et donc leur santé, mais aussi dont les conséquences sont catastrophiques pour la biodiversité, le climat, le respect des animaux et les générations futures. C’est un sabordage honteux des orientations de la COP 21, du plan ECOPHYTO (2015), de la loi biodiversité...

 

Donner plus de temps aux empoisonneurs pour changer de logiciel ? Cela fait plus de 10 ans que ce temps leur a été donné, voire financé. Résultat ? L’usage des pesticides a augmenté au lieu de diminuer de 50 % ; plus de 90 % des cours d’eau sont contaminés, comme le sont les sols, légumes, les organismes humains ou animaux...30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année en France. Que faut-il de plus pour reconnaitre que l’agriculture industrielle est dans une impasse, qu’elle est devenue un danger imminent ? Que la destruction va plus vite que les solutions alternatives agro-écologiques qui sont à l’œuvre et ont fait la démonstration de leur efficacité.

 

 

Un temps précieux va être perdu pendant lequel la biodiversité accentuera sa chute libre. Pendant lequel il y aura des milliers de victimes, une accentuation des maladies liées à ces poisons et à l’autorisation de traitements à proximité des habitations.

 

Les associations environnementales(1) avaient pourtant largement participé à une concertation/consultation de plusieurs mois, faisant des propositions rejetées avec mépris. Le choix d’un petit cénacle politique était fait depuis longtemps, sous la pression des lobbies.

 

Car contrairement à ce disent Hulot, Travers, et leurs relais, les solutions alternatives auraient pu fonctionner immédiatement...si elles avaient reçu un message fort et clair d’encouragement. A la place du refus de tout dialogue et d’une régression inquiétante. Car il est peu probable que le Sénat corrige ces erreurs.

 

 

T. GROSJEAN

CAPEN 71

Condéderation des associations de protection de l'environnement et de la nature en Saône-et-Loire

BIÈRE : Un brasseur de Bourgogne parmi les 20 meilleurs de France

Un brasseur chez nos voisins de l'Ain a également été récompensé.

FINLANDE : Contrôle d'alcoolémie positif pour le pilote de ligne !

Alors qu'il devait prendre les commandes du vol Helsinki-Rome, un pilote de la compagnie Finnair a été contrôlé avec 1,5 g d'alcool par litre de sang.

INDONÉSIE : Un nouveau tremblement de terre frappe l'île de Lombok

Deux semaines après un séisme qui a fait au moins 480 morts, l'île indonésienne de Lombok est de nouveau touchée par un séisme de magnitude 6,9.

L'Armée de Terre recrute : Adressez-vous au CIRFA de Saône-et-Loire

ARMEE DE TERRE RECRUTE CIRFA MACON 2018.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DEPARTEMENT

CHARNAY : 158 200€ de travaux d'aménagement à l'aire d'accueil des gens du voyage des Belouses

AIRE ACCUEIL GENS VOYAGE BELOUSES1.jpg
L'aire d'accueil a fermé ses portes pour quelques semaines, le temps de réaliser des travaux d'aménagement d'envergure.

PHOTOS : Pleins feux sur le travail des artificiers à Reyssouze

feu-d-artifice-reyssouze-2018- - 28.jpg
Ce mardi soir, la commune a tiré son feu d'artifice.

FUISSÉ : Véritable bibliothèque du vin, l'œnothèque Georges Burrier permet de découvrir le vin au fil des millésimes

oenotheque-fuisse - 4.jpg
Depuis 14 ans, l'œnothèque Georges Burrier à Fuissé fait découvrir les grands vins de Bourgogne du Sud, du Mâconnais et du Beaujolais issus des domaines viticoles (43 ha) de la famille Burrier.

SANCÉ : Un éblouissant spectacle son et lumière au château Lapalus a émerveillé le public

SANCE SON ET LUMIERE LAPALUS2018.jpg
Soirée très conviviale et ambiance chaleureuse au château Lapalus en ce mardi 14 août pour célébrer la traditionnelle fête du château, qui perdure depuis bientôt six ans comme l'explique Roger Moreau, maire de Sancé et membre fondateur des Amis du château...

SAÔNE-ET-LOIRE : La sécheresse se renforce

Un nouvel arrêté préfectoral pour limiter la consommation d'eau vient d'être pris.

TELE : "Bienvenue à Marly-Gomont" en tête des audiences

"Bienvenue à Marly-Gomont" est l'histoire d'un médecin noir s'installant dans une village français dans les années 70. Le film parle de ses difficultés à se faire accepter et être reconnu en tant que médecin.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !