vendredi 17 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

DSDEN 71 (2).JPG

Le directeur académique de l’Education Nationale dans le département Fabien Ben a présenté dans une conférence de presse la structure de classes et de personnel pour les maternelles et les écoles élémentaires en Saône-et-Loire pour la rentrée.

Ce schéma, qui n’est pas définitif, a été approuvé par le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN), structure consultative qui regroupe des représentants des collectivités locales, des personnels des établissements d'enseignement et de formation et des usagers (parents d'élèves, associations) : 8 votes pour et 7 abstentions.

 

Des révisions sont encore possibles même après la clôture des inscriptions pour les enfants (pour la Ville de Mâcon, elles sont possibles jusqu’au 30 juin). Même après la rentrée, des ajustements seront possibles pour quelques écoles, une fois les chiffres d’enfants et d’enseignants connus avec certitude. Ainsi, à Mâcon, une classe supplémentaire pourrait voir le jour pour la maternelle Grand Four, et une autre pour l’école Georges Brassens, mais une suppression d'une classe est également possible à la maternelle Camille Claudel.

 

Les mesures envisagées en ce moment par l’Inspection Académique tiennent compte d'une augmentation d'élèves sans précédent ces dernières années : pour l’année scolaire en cours, 408 nouveaux enfants ont été scolarisés dans les écoles élémentaires de Saône-et-Loire (100 de plus à Mâcon, 20 de plus à Chalon, 15 de plus à Gueugnon).. Parmi les causes de cette augmentation d’effectifs avancées par le directeur académique de l’Education Nationale, on trouve l’arrivée de familles de migrants et la reprise de l’emploi industriel dans le département. La répartition n’est pas uniforme sur tout le département ce qui fait que la moyenne est de moins d’un nouvel élève par école.

 

Un effet direct de cette augmentation d’effectifs d’enfants est le maintien de 27 postes d’enseignants prévus initialement à la suppression et, en contrepartie, l’abandon de la création de 10 postes de remplaçants sur tout le département.

 

Dans la perspective de l’obligation de scolarisation à partir de 3 ans pour la rentrée 2019, des classes de maternelles spécifiques seront créées dès le septembre prochain à Azé/St Gengoux-de-Scissé, à Saint Point et à Perrecy-les-Forges. A Montceau-les-Mines, une classe sera transformée pour accueillir des enfants à partir de 3 ans de différents quartiers.

 

Quant à la carte de l’éducation prioritaire, « elle sera revue en 2019 et nous allons commencer à réfléchir à partir de la rentrée 2018. A ce jour, nous ne savons pas si les critères établis en 2015 pour la création des contours de la carte seront maintenus. Par exemple, le principe qui disait qu’on ne pouvait avoir une école en zone d’éducation prioritaire si elle n’était pas rattachée à un collège en ZEP. Nous avons à présent 7 collèges en ZEP mais nous ne savons pas si tous y resteront », a déclaré Fabien Ben, le directeur académique de l’Education Nationale qui rappelle que le taux d’encadrement en Saône-et-Loire reste plus favorable qu’au niveau national : 21, 5 élèves par classe élémentaire (23 au niveau national) et 23,5 en maternelle (26 au niveau national).

 

Cristian Todea

 

 

DSDEN 71 (10).JPG

PHOTOS : Pleins feux sur le travail des artificiers à Reyssouze

feu-d-artifice-reyssouze-2018- - 28.jpg
Ce mardi soir, la commune a tiré son feu d'artifice.

FUISSÉ : Véritable bibliothèque du vin, l'œnothèque Georges Burrier permet de découvrir le vin au fil des millésimes

oenotheque-fuisse - 4.jpg
Depuis 14 ans, l'œnothèque Georges Burrier à Fuissé fait découvrir les grands vins de Bourgogne du Sud, du Mâconnais et du Beaujolais issus des domaines viticoles (43 ha) de la famille Burrier.

SANCÉ : Un éblouissant spectacle son et lumière au château Lapalus a émerveillé le public

SANCE SON ET LUMIERE LAPALUS2018.jpg
Soirée très conviviale et ambiance chaleureuse au château Lapalus en ce mardi 14 août pour célébrer la traditionnelle fête du château, qui perdure depuis bientôt six ans comme l'explique Roger Moreau, maire de Sancé et membre fondateur des Amis du château...

SAÔNE-ET-LOIRE : La sécheresse se renforce

Un nouvel arrêté préfectoral pour limiter la consommation d'eau vient d'être pris.

TELE : "Bienvenue à Marly-Gomont" en tête des audiences

"Bienvenue à Marly-Gomont" est l'histoire d'un médecin noir s'installant dans une village français dans les années 70. Le film parle de ses difficultés à se faire accepter et être reconnu en tant que médecin.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

VITICULTURE - Dephy tour 2018 : Des engrais vraiment verts, c'est possible

ENGRAIS BIO 71.jpg
En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % de phytosanitaires malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre.

VINZELLES-LOCHÉ : Les vignerons font de la pédagogie

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg
A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département en double alerte orange météorologique

Double_vigilance_meteo_070818.png
Le département de Saône et Loire est placé en vigilance orange orage, situation qui s’ajoute à la vigilance orange canicule restant en cours.