mardi 16 octobre 2018

Communiqué

Alors que les négociations sur le reste-à-charge zéro en santé touchent à leur fin, l’UFC-Que Choisir dévoile aujourd’hui son étude sur un volet crucial et pourtant trop discret de la réforme : les complémentaires santé. Forts de plus de 40 milliards d’euros de cotisations, les organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM) vont voir leur rôle encore se renforcer avec les évolutions envisagées. Or, notre étude montre, à partir de l’analyse des documents commerciaux de 29 organismes et de 207 avis d’échéance, les nombreuses défaillances du secteur. C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir appelle les pouvoirs publics à une action résolue pour s’assurer qu’une concurrence raffermie remette au service des consommateurs le secteur de l’assurance santé. Une hausse des cotisations trois fois supérieure à l’inflation depuis 2006 La cotisation moyenne à une complémentaire santé s’élève en 2017 à 688 € par an, soit 47 % de plus qu’en 2006.

 

Les cotisations complémentaires ont ainsi progressé trois fois plus vite que l’inflation sur la dernière décennie. Si des hausses de fiscalité sur les contrats sont intervenues, elles ne justifient que moins du tiers de la progression des cotisations. L’explication est donc également à chercher du côté des frais de gestion.

 

 

L’inquiétante dérive des frais de gestion et de communication

 

Les organismes complémentaires ont en effet dépensé 7,2 milliards d’euros en 2016 pour leurs frais de gestion, soit 20 % des cotisations hors taxes. Sur ce total, plus de 2,8 milliards d’euros ont été consacrés aux frais d’acquisition, notamment en publicité et communication. Sur certains contrats, c’est même plus.

 

Aidée par les consommateurs qui ont répondu à son appel, l’UFC-Que Choisir a décortiqué plus de 200 avis d’échéance d’assurance santé. Il en ressort une très grande variabilité des frais de gestion des contrats santé individuels, qui s’étalent de 9 % à 42 % des cotisations. Et ces dépenses semblent hors de contrôle : depuis 2010, les frais ont augmenté deux fois plus vite que les remboursements accordés aux assurés ! Les économies d’échelle promises par les OCAM, dont le nombre diminue à grande vitesse depuis quinze ans, ne sont pas au rendez-vous.

 

 

Un taux de redistribution de moins des deux-tiers en assurance individuelle

 

Si l’on y ajoute les taxes et la marge des organismes assureurs, les consommateurs sont donc loin de s’y retrouver. En moyenne, seulement 70 % des cotisations reviennent à la communauté des assurés sous forme de prestations, et même 66 % pour les contrats individuels. Pour les contrats avec le plus de frais, le taux de redistribution des cotisations descend même sous les 50 % : moins d’un euro cotisé sur deux revient alors aux assurés.

 

 

Lisibilité des garanties : les promesses de Gascons des OCAM

 

Ces dérives ont prospéré, protégées par l’illisibilité de bon nombre de garanties santé, ce qui en empêche largement la comparaison et donc atténue la concurrence. Ainsi, après avoir passé au crible les documents commerciaux de 29 des principaux OCAM de la place, notre étude montre que les engagements pris en 2010 par la profession ne sont pas tenus. 80 % des OCAM n’utilisent pas le vocabulaire commun défini, 38 % jouent de la confusion entre les remboursements de l’assurance maladie et les leurs, et 62 % continuent à utiliser des pourcentages de remboursement au-delà de 100 % (jusqu’à 300 %, 400 % voire 500 %) pour les soins dentaires. Comment s’étonner alors qu’un sondage exclusif1 nous apprenne que 37 % des consommateurs estiment difficiles à comprendre leurs garanties santé, et que 48 % ne soient pas en mesure de connaître à l’avance leur remboursement pour des soins importants non récurrents ?

Alors qu’en l’état, la réforme du reste-à-charge zéro va pousser à la hausse les cotisations de complémentaires santé, l’UFC-Que Choisir rappelle au gouvernement ses engagements en faveur d’une intensité concurrentielle renforcée sur ce marché pour contrer cet effet néfaste, et demande :

 

  • l’encadrement par la réglementation de la lisibilité et la comparabilité des offres d’assurance complémentaire santé ;

  • la publication de l’arrêté prévu par la loi Hamon (2014), pour que soit publiée dans les brochures d’assurance santé une liste standardisée de remboursements, exprimés en euros ;

  • une meilleure transparence sur les frais de gestion, avec en particulier une information sur le taux de redistribution disponible avant la souscription.

 

1 Sondage IFOP pour UFC-Que Choisir. Les informations ont été recueillies auprès d’un échantillon national représentatif de 1002 individus âgés de 18 ans et plus, dont 948 équipés d’une complémentaire santé. L’échantillon a été structuré selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé et du chef de ménage, région et catégorie d’agglomération). L’étude quantitative a été réalisée en ligne et auto-administrée dans le cadre de l’OMCAWI, du mercredi 30 Mai au vendredi 1er Juin 2018.

MÂCON : Le cross du collège Pasteur en images (2)

Collage cross pasteur 2.jpg
Plus de 400 élèves des classes de 6ème et 5ème du collège Pasteur, ainsi que des classes de CM2 des écoles Henri Matisses, Les Perrières, Grand Four et Brassens étaient présents ce matin au vallon des Rigolettes.

MÂCON : Le cross du collège Pasteur en images (1)

Collage cross pasteur 1.jpg
Plus de 400 élèves des classes de 6ème et 5ème du collège Pasteur, ainsi que des classes de CM2 des écoles Henri Matisses, Les Perrières, Grand Four et Brassens étaient présents ce matin au vallon des Rigolettes.

MÂCON : Les travaux du grand projet de l’ilot des Minimes vont démarrer

Collage chantier ilot minimes.jpg
Le maire de Mâcon et les représentants de l’investisseur privé en charge de la réalisation du projet ont annoncé le calendrier des travaux lors d’une conférence de presse.

MACON : Quand le SPIP mise sur le sport comme voie d'intégration

SPIP Mâcon 2018 (6).JPG
La deuxième édition du projet « passeport santé », dédié aux personnes placées sous contrôle judicaire, suivies en milieu ouvert, et rencontrant principalement des conduites addictives, est arrivée ce week-end à l’étape du défi sportif.

SAÔNE-ET-LOIRE : 22 personnes ont reçu les Palmes Académiques

DETROYAT - Palmes Académiques (29).jpg
Ce dimanche 14 octobre a eu lieu la cérémonie officielle organisée comme chaque année par l’AMOPA 71 dans le but de remettre des Palmes aux nouveaux nommés et promus.

OCTOBRE ROSE : La prévention du cancer présentée dans le détail par Fabrice Lorchel et Hervé Tixier

Collage conférence cancer sein.jpg
Tapis rose à l'Amphitéâtre Henri Guillemin ce vendredi 12 octobre, avec les docteurs Fabrice Lorchel, cancérologue et radiothérapeute, et Hervé Tixier, gynécologue cancérologue, animateurs de la conférence sur "le cancer du sein".

PHOTOS : Les rencontres de la sécurité, c’est maintenant à Mâcon

Collage rencontres sécurité.jpg
Des démonstrations des différents services de sécurité de l’Etat se déroulent depuis ce matin sur L’esplanade Lamartine et la Saône.

CHARNAY-LES-MACON : L’association SOS 71 ouvre un cabinet pour les urgences médicales

Collage sos 71.jpg
Une structure de soins non programmés en médecine générale, urgences médicales non vitales et petites traumatologies a débuté son activité le 1er octobre à Charnay-lès-Mâcon.

SAONE-ET-LOIRE : Les écoles du département mobilisées autour de la « Fête de la science »

maitre du jeu.jpg
Pour la septième année, deux groupes d’enseignants spécialisés dans le numérique et dans l’enseignement des sciences ont proposé à toutes les classes du département de participer à la Fête de la science.

CONFERENCE : Devant la beauté de la nature avec le philosophe Alexandre Lacroix

MJC Lacroix 3.JPG
C’est la conférence que proposait hier soir l’Université populaire de la MJC Héritan.

ENVIRONNEMENT : L'appel "Nous voulons des coquelicots" a été entendu à Mâcon (vidéo)

nous voulons coquelicots Mâcon.jpg
Le 5 octobre dernier 70 personnes portant un coquelicot à la boutonnière se sont rassemblées à Mâcon devant la mairie pour répondre à l’appel de l’association « Nous voulons des coquelicots » qui exige l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France.

SAÔNE-ET-LOIRE - Elisabeth Roblot : « La route des vins sera purement digitale ! »

ROUTE DES VINS 71 ROBLOT - 1.jpg
L’annonce a été faite ce jeudi au cours de la conférence de presse sur le bilan de la saison touristique par la vice-présidente en charge du dossier, qui a dévoilé les premiers aspects de cette future route.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une saison touristique marquée par la coupe du monde et la canicule

ADT71 BILAN2.jpg
La Saône-et-Loire progresse néanmoins dans le country break.

MÂCON : De nombreuses sensibilisations à la sécurité samedi sur l’Esplanade Lamartine

En Saône-et-Loire, et dans toute la France, les rencontres de la sécurité se déroulent du 10 au 13 octobre.

MÂCON : 8 chevaliers et 2 officiers ont été intronisés lors du 138ème Chapitre de la St Fiacre

StFiacre_Jardinier_111018 (17).jpg
Un dimanche festif a eu lieu à la salle Champlevert pour le 138ème Chapitre de la St Fiacre, patron des jardiniers, en présence d’Hervé Reynaud, adjoint chargé de la Culture.

MÂCON : Une collecte de lunettes pour les missions humanitaires des clubs Lions

Collage collecte lunettes Lions Mâcon.jpg
Le club « Lions Mâcon Alphonse de » a collecté auprès des opticiens mâconnais 7 000 lunettes usagées.

MÂCON : La Présidente de la délégation locale de la Croix Rouge mise à l’honneur

IMG_8524.JPG
Le comité de la Croix Rouge de Saône-et-Loire a remis la médaille de bronze de l’organisation à la présidente de la délégation locale du Mâconnais Tournugeois, Nicole Baudry.

MÂCON : Les Maîtres-Nageurs-Sauveteurs et les agents du centre aquatique en formation

Piscine_Formation_Incivilites_101018 (1).JPG
Ces formations ont porté essentiellement sur la sécurité et la gestion des incivilités au sein du centre aquatique.

MÂCON : Le Collectif Monnier lance un cri d'alarme !

ROMS (8).jpg
Le collectif Monnier a convoqué la presse ce mardi soir, Place de la Barre, pour l'informer de la situation dramatique que vivent des familles Roms venues principalement des Balkans.