lundi 19 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Communiqué

Engagements non tenus de GE : 34 millions d'amende ce n'est peut- être pas « un pognon de dingue » mais il en va de la crédibilité de l'Etat

 

L’annonce est désormais officielle : le groupe General Electric ne tiendra pas ses engagements pris en 2014 lors de l’achat de la branche énergie d’Alstom.


Est-ce une véritable surprise ? Non.


Dès le mois d’avril, le rapport sénatorial sur la fusion Alstom-Siemens mentionnait : « Il est donc peu vraisemblable que l'engagement de création de 1 000 emplois nets soit tenu par GE d'ici à la fin de 2018. »
Ce qui est plus surprenant c’est le manque d’anticipation de la part du gouvernement, l’attitude faussement naïve du ministre Bruno Le Maire qui en décembre dernier certifiait encore que les 1000 emplois seraient bien créés. Comment ne pas entendre les représentants syndicaux, les chefs de PME sous-traitantes qui tiraient la sonnette d’alarme depuis de longs mois ?


Nous ne comprenons pas également la justification de GE qui utilise l’argument d’un contexte mondial difficile de l’énergie thermique. Cela était déjà le cas lors du rachat d’Alstom Power en 2014. Pas d’anticipation, de plan de diversification vers les énergies renouvelables alors que sur notre territoire, la vallée de l’Energie, le savoir-faire des salariés, la recherche et développement sont présents pour permettre une diversification ambitieuse et à la hauteur des enjeux mondiaux. Une diversification qui rendrait possible la pérennité des sites nord-franc-comtois et du site bourguignon contribuant ainsi au développement de l’emploi.


Mais rien de tout cela, le compte n’y est pas. Il ne faut pas simplement « prendre acte » et espérer de l’entreprise de « se conformer au mieux » à l’accord qui doit prendre fin en 2018. Ainsi, non seulement les 1000 emplois ne seront pas créés mais plus aucun accord ne protégera les salariés de notre territoire d’un vaste plan de restructuration.


Nous demandons solennellement au Ministre de l’Economie et des Finances d’exiger de GE un nouvel accord à travers lequel un vaste plan d’investissements à la hauteur de 34 Millions d’euros (amende que GE s’est engagé à verser en cas de non-respect de l’accord) doit être affirmé. Un plan qui serait augmenté par une participation de l’Etat dans le cadre des investissements d’avenir pour diversifier nos sites et maintenir l’emploi et le savoir-faire industriel dans les nouvelles énergies. Nous ne voulons pas d’un gouvernement passif, nous ne voulons pas d’une stratégie répondant d’abord à des exigences purement financières avant de répondre à des exigences industrielles. Nous voulons que le gouvernement soit à l’origine d’une véritable stratégie industrielle pour nos sites de Bourgogne-Franche-Comté., une stratégie misant sur le long terme et la pérennisation des emplois.


Nous solliciterons les représentants syndicaux prochainement afin de recueillir leur analyse de la situation et demandons à être reçus par le ministre de l’Economie afin qu’il puisse nous donner des preuves de la détermination de l’Etat dans ce dossier d’une importance vitale pour notre territoire.

 

 

Martial BOURQUIN

Sénateur du Doubs

Jérôme DURAIN

Sénateur de Saône-et-Loire,

Président du groupe Notre région d’avance

Conseiller régional de Bourgogne Franche Comté

BOURGOGNE FRANCHE-COMTE : Mort accidentelle de trois militaires du 19e Régiment du Génie de Besançon en Guyane

60536_1_news.jpg
Les trois militaires seraient décédés lors d'une opération anti-orpaillage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Objectif + 4000 emplois dans la filière touristique d'ici 2022

CONFERENCE TOURISME BOURGOGNE MACON - 13.jpg
C'est Mâcon qu'a choisi la direction du tourisme de la Région Bourgogne – Franche-Comté pour la 4ème conférence régionale du tourisme. Elle s'est tenue ce jeudi au cinémarivaux, sur le thème de l'itinérance.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région souhaite reconduire le Printemps de l'égalité

57953_1_news.jpg
Retour sur trois mois de manifestations, qui se sont déroulées en mars, avril et mai derniers, à l'initiative de la Région afin de promouvoir des actions en faveur de l'égalité femme-homme.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTE : La French Tech régionale au salon Viva Technology

57050_1_news.jpg
Une délégation régionale French Tech sera présente lors de la 4e édition du salon dédié à l'innovation technologique, Viva Technology, du 16 au 18 mai à Paris, Portes de Versailles.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 1 700 enfants pourront bénéficier du dispositif "J'apprends à nager" en 2019

La sollicitatino d'une aide financière est possible jusqu'au 15 septembre

CONCOURS DES VINS DE MÂCON : Plus de 9 000 échantillons dégustés au parc expos

CONCOURS VINS MACON 2019 - 1.jpg
ACTUALISÉ : le palmarès des Bourgogne et Beaujolais

Le Général Benoît Chavanat à Mâcon : « L'Armée de Terre a un devoir d'équité envers les femmes »

ARMEE TERRE CIRFA MACON GENERAL CHAVANAT.jpg
Le général en charge du recrutement dans l'Armée de terre à l'échelle de la France est passé par le CIRFA de Mâcon ce jeudi. Il a répondu aux questions de macon-infos. Entretien exclusif.