lundi 10 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

 

Communiqué :

 

«La Fédération CGT Mines Energie et le syndicat CGT Mines Energies de Saône & Loire dénoncent les agissements malhonnêtes de la Direction d’Enedis Bourgogne et lui adressent un carton rouge.
Depuis des mois, dans toute la France les électriciens et gaziers sont en grève pour la défense d’un service public de l’énergie et du gaz. 

Non pas celui décidé et imposé par les directions d’EDF SA et d’Engie avec leurs filiales que sont, entre autres, Enedis et GRDF.  

Nous portons un véritable service public de l’énergie pour l’intérêt général. Or depuis la privatisation d’EDF-GDF, les directions se moquent bien de l’intérêt des usagers qu’elles appellent d’ailleurs clients. Et la différence est fondamentale car pour eux les clients ne servent qu’à rapporter du fric qui sera distribué aux actionnaires. Car depuis 14 ans, ce sont pas moins de 64 milliards d’euros qui ont été reversés aux actionnaires en augmentant très largement les factures de gaz (+75% depuis 2005) et d’électricité (+30% depuis 2003).

 

Pour nous électriciens et gaziers en lutte actuellement, le service public de l’électricité et du gaz ne peut se faire que par un service de qualité et de proximité. Ce n’est pas nous qui avons décidé de la privatisation d’EDF-GDF bien au contraire, nous avons fait grève pendant des mois contre cela. Ce n’est pas nous qui voulons l’augmentation des tarifs car aujourd’hui en France 13 millions de personnes sont en précarité énergétique. Ce n’est pas nous qui avons décidé de la fermeture des accueils de proximité obligeant les usagers à faire toutes leurs démarches par téléphone (taper 1, taper 2 , taper étoile..) ou par internet.

Ce n’est pas nous qui avons souhaité que de plus en plus d’interventions auparavant gratuites soient devenues payantes. Ce n’est pas nous qui imposons des délais de plus en plus longs pour intervenir chez les usagers qui sont en panne. Et c’est, notamment, pour cette raison que depuis des semaines nous sommes en grève ici en Saône & Loire.

 

La Direction d’Enedis Bourgogne ayant décidé de faire un projet d’organisation de l’astreinte avec pour conséquences de créer un deuxième niveau d’astreinte avec moins de salariés pour agir sur les dépannages. Ces dépannages qui seront payants et surtout des usagers qui ne seront plus dépannés pendant la nuit et qui devront attendre tranquillement le lendemain matin pour être dépannés et peu importe que cela soit l’hiver et peu importe que dans le foyer il y ai des enfants en bas âge ou des personnes âgées.

Et pour quelles raisons ? pour pouvoir supprimer des emplois (Enedis a annoncé  2000 suppressions au national), ne plus payer les heures supplémentaires des électriciens qui dépannent les usagers les jours fériés, 24h/24, qu’il neige qu’il vente ou qu’il pleuve. Est-ce cela un service public de l’électricité ? Non pour la CGT !

D’ailleurs nous nous battons contre la vision d’ENEDIS et pour l’intérêt des usagers d’avoir un réel service public de l’énergie.  Nous sommes en grève contre les suppressions d’emplois et la fermeture des sites de proximité, et pour le maintien et le renforcement des astreintes. Depuis des semaines, les agences d’exploitation Enedis en Saône et Loire sont bloqués avec des agents en grève pour tenter de discuter avec nos Directions et en retour nous avons rien, rien et encore rien.

 

Alors oui nous en avons marre et avons décidé collectivement avec tous les salariés grévistes à l’unanimité de faire des actions de coupure sur le réseau revendiquées par notre syndicat CGT. Nous sommes conscients que cela a pû engendrer des mécontentements auprès des usagers et nous le regrettons. Mais aujourd’hui cela reste la faute de la Direction qui en ne répondant pas à nos revendications laisse monter la colère. 

Mais après tout  si tous ensemble nous ne réagissons pas, alors oui les factures d’électricité et de gaz continueront d’augmenter,  les réseaux ne seront plus entretenus et il y aura des risques de coupure pour tous les usagers et du coup pas de dépannage avant le lendemain matin, et les dividendes continueront de remonter aux actionnaires. Est-ce vraiment cela que les citoyens veulent ? Nous sommes persuadés que non !
Les travailleurs avec la CGT continueront de se battre pour de véritables services publics qu’ils soient de l’énergie, du rail, de la santé, postaux et de la fonction publique.

 

Alors Non Monsieur le journaliste nous ne sommes pas des voyous et nous sommes même fiers d’être électriciens et gaziers et de défendre ce bien commun qui est celui de l’énergie. Nous ne nous battons pas pour nos avantages ou privilèges, comme certains se plaisent à le dire, mais pour TOUTE LA POPULATION  qui a le droit de bénéficier de l’énergie à moindre coût et égale sur tout le territoire, ainsi qu’être dépanné immédiatement  car l’énergie (comme l’eau) c’est notre bien commun, c’est capital. 

Il est effectivement plus facile pour vous de noter la coupure d’électricité plutôt que vous pencher sur un réel service public de la santé pour nos ainées en lieu et place de maison à fric sur le dos de nos vieux. Il est intolérable que de nos jours ces résidences ne soient pas équipés de groupe électrogène comme nos hôpitaux publics. 

 

De plus, nous nous interrogeons sur le fait que vous, comme beaucoup de presse en France, vous n’avez pas encore parlé de ce mouvement de grève national des électriciens et gaziers qui luttent depuis des semaines en bloquant des sites et des chantiers pour se faire entendre. Il a fallu que nous revendiquions la coupure de gaz à l’Elysée pour pouvoir avoir quelques minutes de direct à BMF TV. Les médias comme vous, n’entendent et ne voient que ce qu’ils veulent et très souvent au service du capital. A force, cela comme à se voir, un peu de sérieux s’il vous plait !
Alors puisque nous sommes en période de coupe du monde de football, carton rouge à tous ces médias ! ».

 
Laurence CASASREALES
Secrétaire Générale CGT Syndicat Mines Energies Saône & Loire
Animatrice Coordination CGT FNME Bourgogne
Secrétaire CSP2 RHône Alpes Bourgogne

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

BERZÉ-LE-CHÂTEL : Que la fête médiévale continue !

BERZE fete medievale 2020 32.JPG
Et si on faisait un bond dans le temps ce week-end ? Depuis ce samedi matin et jusqu'au mardi 11 août, la forteresse de Berzé-le-Châtel accueille sa fête médiévale avec démonstrations, joutes, combats et animations pour apprentis chevaliers…

GENDARMERIE : Du changement à la compagnie de Mâcon

MACON cie gendarmes 0820.JPG
Le capitaine Laurent Gay-Peiller a pris le commandement de la compagnie de Mâcon le 1er août. Il sera secondé par la capitaine Jessica Martin qui arrive de Dijon.

MASQUE OBLIGATOIRE : Contrôles et vigilance accrue à la gare de Mâcon ville

contrôle masques gare Mâcon (12).JPG
Une opération de contrôle du port du masque était organisée ce vendredi en fin de journée à la gare de Mâcon Ville, opération menée par la Police Nationale et les agents de la Sûreté ferroviaire, à la demande de la SNCF.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

MÂCON : La joie des vacances champêtres sous le soleil d’Hurigny

vacances centre Hurigny été 2020.jpg
Cet été, entre 80 et 120 enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont accueillis chaque jour au centre de loisirs municipal d’Hurigny.

EXPLOSIONS À BEYROUTH : Mâcon veut aider ses amis libanais, une cagnotte en ligne créée

HAMMANA explosions beyrouth 4.jpeg
Entre Mâcon et Hammana, plus qu’un partenariat, c’est une véritable histoire d’amitié. Alors forcément les explosions qui ont touché Beyrouth, la capitale à une trentaine de kilomètres du village libanais, ont suscité beaucoup d’émotions et de solidarité. Comme en témoigne Marie-Paule Cervos…

MÂCON : Le quartier de La Chanaye en fête

animations estivales Chanaye 2020.jpg
Cette semaine, les animations estivales organisées par la Ville de Mâcon ont pris leur quartier d’été autour du centre social de la Chanaye.

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (2)

Bonnel Manon miss châtillon 2020.jpg
Et la jeune femme de 21 ans, originaire de Meximieux, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (1)

election miss chatillon 2020.JPG
Mardi, l’espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne a accueilli l’élection de Miss Châtillon 2020. Retour sur cette belle soirée.

MÂCON : Bonheur garanti pour les vacances au centre de loisirs Pillet !

centre Pillet été 2020.jpg
Une soixantaine d’enfants âgés de 3 et 5 ans passent leurs vacances d'été au centre de loisirs municipal Pillet.

MÂCON : Ça bouge avec le Cap sports et loisirs !

cap sports loisirs Mâcon été 2020.jpg
Cet été, la ville de Mâcon accueille tous les après-midis les jeunes de 10 à 15 ans au Palais des sports et à la piscine pour des vacances sportives.

SÉCHERESSE : La situation s’aggrave dans le département

04 - arrêté sécheresse 050820.JPG
« Bourbince », « Arconce et Sornin » « Dheune » (Seille et Guyotte) passent en crise, « Saône, Doubs et côtes viticoles » en alerte renforcée

SAÔNE-ET-LOIRE : Le colonel Guillaume Dard, nouveau commandant du groupement départemental de gendarmerie

GENDARMERIE colonel dard.JPG
Le nouveau patron des gendarmes de Saône-et-Loire est arrivé dans le département samedi 1er août. À 39 ans, il succède au colonel Nicolas Matthéos.

MÂCON : Inscriptions dès maintenant à la MJC de l'Héritan

MJC HERITAN ETE2020 - 1.jpg
Publi-information - La MJC de l'Héritan, un programme très complet à décourvir dès maintenant

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

CHARNAY : Pour fêter ses 2 ans, Edenwall organise un bal… masqué !

Edenwall_BalMasqué_01082020_montage_0001.jpg
Comment concilier festivités et respect des gestes barrières ? Pour la deuxième bougie de leur salle d’escalade, les membres du staff d’Edenwall ont trouvé la solution : organiser un bal masqué !

SAÔNE-ET-LOIRE : Sensibilisation aux comportements à risque sur la route des vacances

Opération_CivilEté2020_montage0001.jpg
Programmée à l’occasion des départs en vacances, l’opération « Civil’été 2020 » se déroule ce samedi de 10h à 17h sur l’aire de Mâcon Saint-Albain de l’autoroute A6.