carrière de la lie 4.jpg

C'est un projet pédagogique qui est mené chaque année sur un thème différent entre l'éducation nationale, le groupement archéologique de Mâcon, le musée des Ursulines, la médiathèque et les archives et certaines classes de primaire.

Ce vendredi, ce sont les élèves de Charnay qui ont terminé le projet en participant à quatre ateliers : visite des carrières, arts plastiques, reconstitution d'une tuile gallo-romaine et dessin archéologique.

Encadrés par Daniel Barthélémy de l'INRAP, de Martine Dussauge conseillère pédagogique en arts plastiques, des membres de l'association des carrières de la lie et de leurs instituteurs, les enfants ont pu notamment fabriquer quelques briques qui serviront à fabriquer un four qui lui-même fabriquera à titre expérimental des tuiles gallo-romaines.

Un projet qui a recueilli l'assentiment et l'intérêt de tous.

 

Danièle Vadot

 

carrière de la lie 1.jpg

Martine Dussauge explique aux enfants la flore à sauvegarder sur le site et leur a fait réaliser un jardin "comme au moyen-âge".

carrière de la lie 2.jpg

carrière de la lie 3.jpg

Daniel Barthélémy dans la carrière qui, dit-il, a certainement procuré des pierres à l'abbaye de Cluny

carrière de la lie 4.jpg

Pieds nus, il faut malaxer l'argile mélangée à la paille pour fabriquer les briques.

carrière de la lie 5.jpg

La fabrication des briques sous l'œil attentif d'un membre de l'association des carrières de la Lie

carrière de la lie 6.jpg

Le four en construction

carrière de la lie 7.jpg

L'entreposage des tuiles

carrière de la lie 8.jpg

Le chantier des fouilles que les enfants devaient dessiner