flace_mi_11.jpg

 

Et de deux ! Après sa victoire à Chatenoy, le RC Flacé a aligné un second succès (3-1) ce week-end face à Nice, lors des inter-ligues.

Ce résultat, obtenu malgré un début de match très difficile et des Niçoises très accrocheuses, conforte sa première place de la poule, avant un déplacement important à Montpellier dimanche prochain.

En accueillant Nice, ce week-end, les Flacéennes savaient qu'elles devraient entrer dans le match dès la première minute pour éviter le pressing d'un adversaire, venus avec de fermes intentions. C'est tout le contraire qui s'est produit. Les joueuses locales ont en effet complétement raté leur début de match. Le premier quart d'heure a été niçois et sans la maladresse des attaquantes sudistes devant le but, le score aurait pu être très lourd. Les Niçoises ont profité de leur vitesse pour mettre le feu à la défense mâconnaise, qui a multiplié les erreurs de placement et de relance. Mais c'est aussi toute l'équipe qui a manqué d'agressivité en début de match.

 

Un penalty pour respirer

 

Il a fallu attendre la quinzième minute pour voir le réveil des Mâconnaises avec Nadine Rozier, qui a fait beaucoup de mal à la défense niçoise. C'est d'ailleurs elle qui a obtenu un penalty, transformé par Marina Josserand. Une ouverture du score pas forcément mérité, mais qui aura au moins eu le mérite de changer le scénario de la rencontre. Même si Lisa Benmedjahed était sauvée par sa transversale à la 28e minute de jeu.

Mieux en place par la suite, avec une agressivité retrouvée et une meilleure circulation de balle, les joueuses de Lahouari Mouche ont rapidement doublé la marque, Laetitia Berny, libre de tout marquage, inscrivant le deuxième but sur un centre de Fanny Lourenssot à la 36e minute. En rentrant aux vestiaires avec deux buts d'avance, le plus dur est fait. 

 

Montée en puissance, confiance et chance

 

En deuxième période, Nice aurait pu réduire la marque dès l'entame, mais encore une fois les visiteuses ont laissé passer leurs chances, comme sur les nombreux coups de pieds arrêtés qu'elles ont obtenus. Au contraire, c'est Flacé qui va inscrire un troisième but sur une superbe frappe dans la lucarne de Marina Josserand (déjà auteur de quatre buts en deux journées). Réduites à dix, les Niçoises ont quand même réduit la marque dans les arrêts de jeu profitant de la fatigue de la défense.

Avec deux victoires en deux matchs, le RC Flacé a grimpé deux des six marches qui le séparent de la D2. Le plus dur reste à faire, à savoir confirmer, mais "les filles montent en puissance et apprennent à chaque match alors elles ont toute ma confiance" assure le coach. "Aujourd'hui, l'équipe est en plein apprentissage du haut niveau, ça nous change des matchs de DH.On a également eu beaucoup de chance face à Nice. Mais le facteur chance fait partie du football. On a réussi ce qu'on voulait, gagner, avec une certaine chance certes, mais il faut savoir en profiter aussi."

 

Dimanche, à Montpellier (2e du groupe avec 6 points, un nul face à Nice, une victoire à Chatenoy), les joueuses devront confirmer pour faire un pas de plus vers la D2 et garder leurs distances avec leur principal concurrent à la montée.

 

D.C.

 

flace_mi_10.jpg

flace_mi_12.jpg

flace_mi_13.jpg

flace_mi_14.jpg

flace_mi_15.jpg

flace_mi_16.jpg

flace_mi_18.jpg

flace_mi.jpg