samedi 23 février 2019

jean-simon-foatelli-potier-macon - 12.jpg

Quand on pénètre dans l'atelier de poterie de Jean-Simon Foatelli, qui se trouve dans une ruelle étroite parallèle à la rue Rambuteau, on a l'impression de rentrer dans un lieu de calme, figé dans le temps.
 
Derrière de grandes fenêtres qui donnent sur une cour d'intérieur fleurie, se tassent bols, tasses et plats en attente d'être émaillés. Au milieu de la pièce, trône un four à gaz immense dans lequel le potier cuit ses pièces. Ce lieu insolite est pour l'artisan bien plus qu'un lieu de travail. C'est un lieu qui regorge de souvenirs : « Ma grand-mère, à qui appartient cet atelier, a partagé avec moi beaucoup de ses souvenirs. Je sais par exemple qu'un torréfacteur de café était installé ici autrefois »  se souvient-t-il.

 

Dernier bastion à Mâcon d'un métier fortement concurrencé par la production industrielle, Jean-Simon Foatelli est spécialisé dans les arts de la table en grès émaillé. « Je prépare moi-même mes émaux » explique-t-il, avec parfois des ingrédients surprenants comme de la cendre de foin ou encore de la cendre de vigne. Mais sa technique de prédilection est le tournage qui lui permet de « s'extraire un temps de l'agitation du monde » et de passer un « moment de méditation » car « tourner, c'est doux et poétique ».

 

Après une cuisson à 1000°C pendant 10 heures des objets en grès, intervient l'émaillage, une étape d' « expérimentation » pour le potier qui avance « en tâtonnant », mais non sans méthode. Tous les ratios ainsi que les temps et températures de cuisson sont scrupuleusement notés dans un carnet de cuisson. « Le rouge cuivre et le bleu cuivre sont très différents. Pourtant, ce n'est qu'au moment de la cuisson que des écarts subtiles font la différence de couleur » explique le potier. Car pour fixer l’émail, les pièces doivent être cuites une deuxième fois à 1300°C pendant 12 heures.

 

« A terme, j'aimerais approfondir ma maîtrise de l'émaillage et tourner des pièces plus importantes » confie le potier. Pourtant, il avait initialement prévu de devenir chirurgien-dentiste, mais le destin en a décidé autrement, « je me suis rendu compte que ce métier ne me portera pas dans la vie. » Peu après, il a des premiers contacts avec la terre par le biais d'une association mâconnaise et décide à 33 ans de passer un CAP de tourneur en céramique à Saint-Amand-en-Puisaye. Nous sommes alors en 2005. Depuis, il s'est installé dans son propre atelier-boutique à Mâcon mais n'a pas achevé sa formation pour autant : « Je me considère toujours encore en formation, je ne suis pas encore arrivé ».

 

Pour lui, cette recherche perpétuelle sur le geste, la forme et la matière peut être mise en parallèle avec la recherche de soi, « un temps de vécu colle à mon travail » précise-t-il. L'œil attentif remarquera une dimension spirituelle dans ses pièces. Ainsi, Jean-Simon qui dit vivre sa foi au quotidien a, par exemple, écrit la phrase « Il les aime jusqu'au bout » sur des tasses, dérivée de « Il les aima jusqu'à l'extrême », citation tirée de l'évangile de Jean.

 

Curieux de découvrir le travail artisanal de poterie ? Ses pièces sont à découvrir dans son atelier-boutique ou alors à L'atelier Poinsot derrière l'église Saint Pierre. « Je suis parfois présent le samedi matin sur le marché de Mâcon ou encore au marché de Cluny » indique-t-il, mais « la plupart de mes clients me connaissent par le bouche à oreille ».

 

Pour en savoir plus :

Poterie du trait sur le volume

3 rue de la laiterie, 71000 Mâcon

Téléphone 03 85 39 10 33 et 06 84 61 98 51

http://www.potier-lyon.fr/

 

Delphine Noelke

 

 
 
jean-simon-foatelli-potier-macon - 1.jpg
Le four à gaz

 jean-simon-foatelli-potier-macon - 13.jpg

Ces pièces attendent d'être émaillées

jean-simon-foatelli-potier-macon - 14.jpg

jean-simon-foatelli-potier-macon - 15.jpg

Le tour, lieu de "méditation"

jean-simon-foatelli-potier-macon - 2.jpg

jean-simon-foatelli-potier-macon - 8.jpg

Une pièce en émail issu des minéraux extraits de la cendre de foin

jean-simon-foatelli-potier-macon - 7.jpg

jean-simon-foatelli-potier-macon - 6.jpg

La boutique

jean-simon-foatelli-potier-macon - 5.jpg

jean-simon-foatelli-potier-macon - 4.jpg

jean-simon-foatelli-potier-macon - 3.jpg

Une pièce en émail issu des minéraux extraits de la cendre de vigne

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Le député Dirx en tournée chez les commerçants et artisans avant de débattre !

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (10) (Copier).JPG
Le député du Mâconnais-Clunisois a pris le pouls des forces vives de la commune ce vendredi matin, en compagnie du maire Jean-François Guéritaine et de son adjoint Carlos Esteves.