samedi 8 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg

A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.

Le maire a souhaité cette rencontre avant que ne naissent ou ne s'installent trop de malentendus et de polémiques. A ses côtés, Jacques Tourny, maire délégué de Loché, et de nombreux vignerons dont Richard Goyat, président de la cave coopérative opérant sur les deux communes.

 

C’est donc Benjamin Alban, responsable du service Vigne et Vin à la chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire qui ouvrit le débat avec un historique pour rappeler les bases du métier. La "vigne", c’est une histoire qui dure depuis au moins 8.000 ans ! Les terres en Bourgogne sont largement occupées par leur exploitation. Le travail manuel représente à l’année 350 heures par hectare et seulement, 35 heures pour la partie mécanique !

 

Après avoir rappelé ces repères pour que tout le monde est les mêmes bases pour discuter, Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vins mâcon (UPVM) et président délégué de la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB) entra dans la partie délicate des traitements. Avec cette question centrale pour tous : comment bien vivre ensemble ?

Car évidemment, la pierre d'achoppement à l'heure actuelle porte sur les traitements phytosanitaires et plus particulièrement sur les effets possibles des produits sur la santé (environnement, humain...). Il est pourtant nécessaire de rappeler que les vignerons ne traitent pas par plaisir mais par obligation. La vigne sans traitement produirait de faibles volumes et de qualité médiocre. Ce qui signerait la fin des bonnes bouteilles sur nos tables...

 

Plus de droit à l'erreur

 

Concrètement, les traitements sont indispensables. Ils s’étalent  sur une centaine de jours avec une moyenne de sept à huit passages en conventionnel, selon la pression maladies, ravageurs.... Avec une météorologie compliquée ces dernières années, les vignerons connaissent d'ailleurs de plus en plus de difficultés à lutter contre les maladies de la vigne. Cette année à mildiou le confirme. Evidemment, les vignerons ne font pas ces traitements de gaîté de coeur et ils sont informés et conscients des conséquences.

Tout en traitant moins ou mieux, ils cherchent simplement à préserver leur récolte. Reste que, à Vinzelles et à Loché comme ailleurs, il arrive qu’il y ait - quelques fois - un manquement aux règles en la matière.  Une charte départementale et une charte régionale, chacune signée par différents organismes de la viticulture en Saône-et-Loire ou en Bourgogne et Franche-Comté, sont là pour le rappeler à tous les vignerons et... citoyens.

 

Ces chartes se veulent le début d’un dialogue constructif. Appliquées avec bon sens, elles pourraient être l’amorce d’une meilleure pratique des traitements avec le souci de protéger l’environnement, les écoles,  les personnes sensibles.... Là encore, il faut remettre le travail sur l'ouvrage en respectant les règles de base: respecter la météo. Le vent tout particulièrement est devenu un ennemi redoutable lors des pulvérisations. Le matériel est aussi parfois dans le collimateur. Le pulvérisateur à canons devrait disparaître, selon la CAVB !

 

Au cours du débat avec le public, plusieurs questions avaient leur importance : notamment, celle de pouvoir dialoguer avec les occupants proches des vignes. Communiquer avant de traiter et jouer la transparence. Le « bio » est-il l’avenir ? Mieux connaître le produit et sa dangerosité ! Que sont ces fameux médicaments de la vigne ? Pourquoi sont-ils encore en service. ?Benjamin Alban et Jérôme Chevalier répondirent d’une même voix : " aujourd’hui nous n’avons pas d’alternative, les laboratoires intensifient leurs recherches, les ministères de l’agriculture et de la santé sont en alerte. Le risque sanitaire existe ".

 

Les maires de Vinzelles et Loché sont conscients de cette situation et sont d’accord pour renouveler, si besoin, ce genre de réunion avec les populations des deux communes afin de permettre ainsi, à tous, de suivre la progression de la protection de nos villages et de notre santé.

Michel Moreau

 

VINZELLES LOCHE VIGNERONS22.jpg

VINZELLES LOCHE VIGNERONS42.jpg

 

GENDARMERIE : Du changement à la compagnie de Mâcon

MACON cie gendarmes 0820.JPG
Le capitaine Laurent Gay-Peiller a pris le commandement de la compagnie de Mâcon le 1er août. Il sera secondé par la capitaine Jessica Martin qui arrive de Dijon.

MASQUE OBLIGATOIRE : Contrôles et vigilance accrue à la gare de Mâcon ville

contrôle masques gare Mâcon (12).JPG
Une opération de contrôle du port du masque était organisée ce vendredi en fin de journée à la gare de Mâcon Ville, opération menée par la Police Nationale et les agents de la Sûreté ferroviaire, à la demande de la SNCF.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

MÂCON : La joie des vacances champêtres sous le soleil d’Hurigny

vacances centre Hurigny été 2020.jpg
Cet été, entre 80 et 120 enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont accueillis chaque jour au centre de loisirs municipal d’Hurigny.

EXPLOSIONS À BEYROUTH : Mâcon veut aider ses amis libanais, une cagnotte en ligne créée

HAMMANA explosions beyrouth 4.jpeg
Entre Mâcon et Hammana, plus qu’un partenariat, c’est une véritable histoire d’amitié. Alors forcément les explosions qui ont touché Beyrouth, la capitale à une trentaine de kilomètres du village libanais, ont suscité beaucoup d’émotions et de solidarité. Comme en témoigne Marie-Paule Cervos…

MÂCON : Le quartier de La Chanaye en fête

animations estivales Chanaye 2020.jpg
Cette semaine, les animations estivales organisées par la Ville de Mâcon ont pris leur quartier d’été autour du centre social de la Chanaye.

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (2)

Bonnel Manon miss châtillon 2020.jpg
Et la jeune femme de 21 ans, originaire de Meximieux, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (1)

election miss chatillon 2020.JPG
Mardi, l’espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne a accueilli l’élection de Miss Châtillon 2020. Retour sur cette belle soirée.

MÂCON : Bonheur garanti pour les vacances au centre de loisirs Pillet !

centre Pillet été 2020.jpg
Une soixantaine d’enfants âgés de 3 et 5 ans passent leurs vacances d'été au centre de loisirs municipal Pillet.

MÂCON : Ça bouge avec le Cap sports et loisirs !

cap sports loisirs Mâcon été 2020.jpg
Cet été, la ville de Mâcon accueille tous les après-midis les jeunes de 10 à 15 ans au Palais des sports et à la piscine pour des vacances sportives.

SÉCHERESSE : La situation s’aggrave dans le département

04 - arrêté sécheresse 050820.JPG
« Bourbince », « Arconce et Sornin » « Dheune » (Seille et Guyotte) passent en crise, « Saône, Doubs et côtes viticoles » en alerte renforcée

SAÔNE-ET-LOIRE : Le colonel Guillaume Dard, nouveau commandant du groupement départemental de gendarmerie

GENDARMERIE colonel dard.JPG
Le nouveau patron des gendarmes de Saône-et-Loire est arrivé dans le département samedi 1er août. À 39 ans, il succède au colonel Nicolas Matthéos.

MÂCON : Inscriptions dès maintenant à la MJC de l'Héritan

MJC HERITAN ETE2020 - 1.jpg
Publi-information - La MJC de l'Héritan, un programme très complet à décourvir dès maintenant

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

CHARNAY : Pour fêter ses 2 ans, Edenwall organise un bal… masqué !

Edenwall_BalMasqué_01082020_montage_0001.jpg
Comment concilier festivités et respect des gestes barrières ? Pour la deuxième bougie de leur salle d’escalade, les membres du staff d’Edenwall ont trouvé la solution : organiser un bal masqué !

SAÔNE-ET-LOIRE : Sensibilisation aux comportements à risque sur la route des vacances

Opération_CivilEté2020_montage0001.jpg
Programmée à l’occasion des départs en vacances, l’opération « Civil’été 2020 » se déroule ce samedi de 10h à 17h sur l’aire de Mâcon Saint-Albain de l’autoroute A6.

SAÔNE-ET-LOIRE : Clément Beaune à l’écoute des revendications des agriculteurs

10614_2_full.jpg
Le tout jeune et tout nouveau secrétaire d’Etat à l’Europe, pour son premier déplacement officiel, est venu au contact des agriculteurs de la Région du Creusot qui avaient préparé le grill.

CANICULE : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange

thermometer-3581190_1920.jpg
L’ARS rappelle les conseils de prévention…

MÂCON : Quand le soleil attire tous les regards…

atelier soleil Mâcon.jpg
L’astronome amateur Franck Boyat (Sirius B Planetarium) était ce mercredi aux Saugeraies pour faire découvrir les secrets du soleil aux petits et aux grands.