mardi 16 octobre 2018

Au cours de l’été, les vols se multiplient, notamment dans les commerces. Les chefs d’entreprise sont bien souvent démunis et les textes actuels ne leur permettent pas toujours, même en cas de flagrant délit, de voir sanctionner les voleurs.

Dans ce contexte, la CPME propose quelques mesures simples de nature à améliorer les choses.

« Tout d’abord, explique Yves Toitot – Président Commerce CPME 71, pour ce qui est du vol à l‘étalage, nous souhaitons "décriminaliser" le vol simple et mettre en place une amende forfaitaire. En effet, poursuit-il, le témoignage du commerçant, de l’agent de sécurité ou l’enregistrement vidéo sont aujourd’hui irrecevables face à un voleur qui nie les faits, pourtant bien réels. Il conviendrait également d’accréditer les agents de sécurité et les matériels de surveillance pour donner leur valeur probatoire. Mieux vaut une sanction moindre mais systématiquement appliquée qu’une sanction en apparence plus forte mais en réalité inappliquée ».

Par ailleurs, pour lutter contre les vols sur chantiers, la CPME propose d’inclure les chantiers situés en zones sensibles dans les patrouilles de surveillance des forces de l’ordre et de connecter les matériels de surveillance directement au réseau local de policier ou de gendarme.

Enfin, les liens entre les "référents sureté" départementaux et les chefs d’entreprise doivent être renforcés.



 

CONGRÈS COBATY À MÂCON : Les grands enjeux de l’économie circulaire en Bourgogne-Franche Comté dévoilés

Collage cobaty région.jpg
Le congrès international de l’Association des Décideurs de l’Acte de Bâtir a accueilli une présentation de la stratégie en matière d’économie circulaire dans le bâtiment en région Bourgogne Franche-Comté.

BIÈRE : Un brasseur de Bourgogne parmi les 20 meilleurs de France

Un brasseur chez nos voisins de l'Ain a également été récompensé.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

CONSEIL REGIONAL BFC : 99,7 millions d'€ d'aides engagés par la commission permanente

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 6 juillet. Les élus régionaux ont examiné 111 rapports. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture et la fraternité, mais aussi l’environnement.

ACADEMIE DE DIJON : 79,6% des candidats ont été reçus au bac au 1er tour

BAC 2018 LYCEE LAMARTINE MACON - 8.jpg
La réussite des Bourguignons est en hausse par rapport à l'année dernière.