mercredi 1 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

Salon BD 3.JPG

L’occasion aussi pour Bamboo Editions de fêter ses 20 ans en grandes pompes.

180 auteurs sont attendus le samedi 6 octobre. 

Pour organiser ce salon, Bamboo Editions a travaillé avec Charnay Evénements. Olivier Sulpice, directeur de Bamboo Editions et Patrick Buhot, Président de l’association Charnay Evènements ont présenté hier matin le résultat de leur travail.

Le salon aura lieu à l’espace de la Verchère de 10h à 18h. Le prix d’entrée sera fixé à trois euros. Il donnera aussi droit à un petit cadeau.

C’est un nouveau défi que se lance l’association Charnay Evènements. "On a voulu marquer le coup" dit Patrick Buhot.

Un espace boutique sera implanté à l’accueil, tenu par Bamboo Editions. Ceux qui achèteront une BD pourront se la faire dédicacer en fonction des auteurs présents. "L’idée est de rencontrer les lecteurs, surtout les enfants" dit Olivier Sulpice. "L’objectif est de faire découvrir la BD et les dessins que les auteurs réalisent comme dédicaces. Une quarantaine de tables seront installées pour les dédicaces" poursuit-il.

Et comme le rappelle Olivier Sulpice, "une dédicace n’est pas un dû. L’auteur fait ça en plus pour discuter avec ses lecteurs." 

La Ville de Charnay aura aussi un stand pour la BD « la petite fille qui voulait voir la guerre ».

"Nous voulons en faire un évènement familial et convivial" disent les organisateurs. 

Trois expositions proposées

- Une sur la grande guerre en rappel de la BD lancée par la ville de Charnay. Le lancement officiel de la BD aura lieu également ce même jour. C’est bien sur un des temps forts de cette journée.

- Une sur «ma première BD ». Les contes les plus connus sont mis en BD.

- Une sur « comment faire une BD » pour les curieux qui veulent connaître tout le déroulement de la réalisation d’une BD.

Les animations

- 11h30 et 15h : dessinez c’est gagné, spécial BD Bamboo.

- 10h30, 14h15 et 17h : comment dessiner ton héros ? Un auteur anime un atelier dessin.

- 13h : atelier mise en couleur pour découvrir les différentes méthodes de coloration. " Au début, rappelle Olivier Sulpice, les femmes des dessinateurs se chargeaient de la couleur maintenant c’est un véritable métier et il est possible d’accéder à la BD par ce métier de coloriste. "


L’espace scène

- de 16h à 17h : une battle de dessins. C’est aussi un temps fort de cette journée. Deux équipes de deux dessinateurs s’affronteront sur des thèmes de plus en plus farfelus pour créer des personnages. " Les quatre dessinateurs ont des styles de dessin très différents " précise Olivier Sulpice.

- Quatre rencontres d’auteurs - 10h15, 14h, 15h, 17h. Quatre auteurs répondent aux questions du public pendant qu’un dessinateur réalise une prestation en direct.


L’espace Zen

- 11h et 13h45 : lectures de contes et dessins en parallèle.

- 10h15 et 15h : de la création au Japon à la diffusion en France : les étapes de création des mangas.

- Atelier bien-être : des massages dispensés par Eric Hübsch.

"On est dans le top 6 d’organisation de salons de BD" explique Olivier Sulpice. "Beaucoup d’auteurs ont répondu favorablement à notre demande" conclut-il.

Un salon à ne pas manquer.

Danièle Vadot

 

 

salon BD 1.JPG

Patrick Buhot et Olivier Sulpice

Salon BD 2.JPG

Quelques auteurs qui seront présents pour les dédicaces

Salon BD 4.JPG

Patrick Budot et Olivier Sulpice avec les partenaires de cette journée

 

CORONAVIRUS : 232 décès en Bourgogne-Franche-Comté, 229 personnes en réanimation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
12 morts de plus ces dernières 24h. 1,2 millions de masques ont été donnés aux hopitaux de la région.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boisseau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

HOPITAL MACON MASQUES - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour.

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

Coronavirus - Covid-19 : 43 décès en Saône-et-Loire ; 167 personnes sorties d'hospitalisation

7 personnes sont décédées en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.