mercredi 8 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

J'ai avec plaisir assisté mercredi 16 juillet à 8h30 à l'Assemblée Nationale, en tant que membre du "Haut Conseil de l'UMP", à la première réunion de cette instance qui remplace le Bureau Politique de l'UMP.

 

 

 

Avec Jean-Paul Emorine, Sénateur de Saône et Loire, nous étions les deux seuls représentants de notre département.
Les trois membres du Triumvirat, Juppé, Raffarin et Fillon étaient présents à la tribune, ainsi que le nouveau Secrétaire Général du parti, Luc Chatel. L'ordre du jour a porté sur les dettes de l'UMP, dues essentiellement à l'achat du siège de la rue de Vaugirard, et s'élevant à 74 millions d'euros après audit.
Des décisions sont prises pour réduire les couts de fonctionnement du siège pour 20%, la renégociation des emprunts, ainsi qu'une meilleure rentrée des cotisations des élus et des adhérents.

Le Congrès se tiendrait le 29 novembre 2014 ainsi que les votes à cette date avec un deuxième tour le 6 décembre en cas de nécessité. Le corps électoral est arrêté sur les adhérents à jour de cotisation en 2013 et jusqu'au 30 juin 2014. La cotisation des élus étant payable pour régularisation, beaucoup n'étant pas à jour, jusque en aout...
Cette réunion s'est tenu sous la présidence d'Alain Juppé qui a redit que les phrases assassines et les règlements de comptes en internes étaient du passé et devaient impérativement cesser.

Il a été débattu de la "réforme territoriale" et de ses immenses difficultés par les choix incompréhensibles de Mr Hollande et du Gouvernement. Commenté également le discours du Président de la République pour le 14 juillet, insipide et peu porteur d'espoir pour une France en grand danger social, économique et politique.
Il a été question des choix de Mr Hollande qui reviennent pour le vote des étrangers, ou bien encore de la proportionnelle pour les prochaines élections législatives, afin de favoriser ses chances de faire un deuxième mandat en tablant sur le haut score du Front National pour réduire une forte arrivée de Députés de la droite et du centre.

Alain Juppé a fortement rappelé qu'après les turbulences, l'audit étant fait, il est prioritairement nécessaire de remettre le parti en ordre de marche, en s'appuyant évidemment sur le Congrès, avec une élection du Président totalement transparente.
Donc pas de "chasse aux sorcières", refaire de la politique nationale avec une opposition totale et forte contre l'incroyable gestion de Monsieur Hollande.
Pour obtenir de bons résultats, il est impératif de crédibiliser cette démarche :
1/Par une éthique forte et la transparence
2/Vivre un Congrès d'une impeccable qualité, un président incontestable, éviter les clivages, sinon l'explosion de l'UMP serait définitive.
Incontestablement, nous avons pour le moment échappé au pire, mais il faudra une grande discipline pour qu'enfin au niveau national tout soit clair et que dans les départements les fédérations se remettent au travail comme il en est besoin par exemple en Saône et Loire. Les échéances sont là, pour tout le monde...

Gérard Voisin
Membre du "Haut Conseil de l'UMP", 

ancien maire de Charnay, ancien député de Saône-et-Loire

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.es sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS : 29 morts de plus dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté ; 1 077 retours à domicile

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
ACTUALISÉ - « Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l'épidémie rappelle l'ARS »

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

Coronavirus - Covid-19 : 69 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.