mercredi 14 novembre 2018
  • LAMAISON_DU_POELE_SANCE_-_2.jpg
  • compostelle MJC HERITAN2.jpg
  • SEQUANE MACON HABITAT NOV2018.jpg

Collage cobaty région.jpg

Le congrès international de l’Association des Décideurs de l’Acte de Bâtir a accueilli une présentation de la stratégie en matière d’économie circulaire dans le bâtiment en région Bourgogne Franche-Comté.

La présentation a été faite par Dominique Marie, en charge de l'élaboration de la stratégie régionale et du plan d'actions d'économie circulaire pour le Conseil régional. L’économie circulaire, comme la gestion des déchets (sauf nucléaires) est une compétence et une responsabilité des Régions en France depuis la loi NOTRE de 2015.

Dominique Marie a d’abord expliqué le concept d’économie circulaire et a ensuite dressé un état des lieux inquiétant au niveau de la région : « L’économie circulaire est une question millénaire, une question de gestion des ressources. On est dans une situation de finitude des ressources. Si nous ne changeons pas de comportement, on va à l’effondrement. Il faut arrêter de fermer les yeux. Ce n’est pas un truc d’écolos. L’économie circulaire, ce n’est pas une économie des déchets, mais de gestion des ressources, une pratique plus globale. »

« La France a un plan de ressources qui vise à protéger l’environnement, mais surtout pour sécuriser l’économie française. On a tellement atteint nos limites au niveau des ressources que si on ne fait pas attention, l’économie française risque d’en pâtir. On n’a pas suffisamment de ressources pour fonctionner. Ce sont les rapports officiels auxquels j’ai eu accès qui disent ça. Les ressources étant limitées nous ne pouvons plus faire tout et n’importe quoi. Les besoins essentiels devront être prioritaires. Il faut prioriser les choses. Par exemple, la terre doit servir en priorité pour l’alimentation et seulement après l’énergie. De plus en plus de conflits d’usages apparaissent dans notre région en agriculture, forêt, entre voie énergie, voie matériaux etc. » a expliqué Dominique Marie.

Il a donné l’exemple de la sécheresse actuelle en Bourgogne-Franche Comté qui pousse certains agriculteurs à se poser la question d’abattre leurs animaux.

Selon les analyses des flux de matières essentielles pour l’économie de la région (en train d’être actualisées) sans prendre en compte l’eau, la consommation est de 38t de matériaux par an par habitant. Avec l’eau, qui est la principale ressource de l’économie (en industrie, agriculture, usage des habitants) c’est 165 tonnes de matériaux.

« En France, on consomme grosso modo des matières premières deux fois plus que dans les années 90 et 10 fois plus que dans les années 1900 » a expliqué le représentant de la Région qui a également indiqué que la disparition des sols par artificialisation dans la région est un grand problème : 10 tonnes de terre perdues par an par habitant. En cause seraient surtout l’urbanisation et la conversion des prairies en terre céréalière. La région perd chaque année le potentiel de nourrir 20 000 personnes (estimation faite à partir de la situation de la ville de Besançon). Le ministère de l’agriculture parle de 75% d’autonomie alimentaire pour la France dans les années 90 et de moins de 55% aujourd’hui. La souveraineté alimentaire du pays est en jeu.

Dominique Marie, en charge de l'élaboration de la stratégie régionale et du plan d'actions d'économie circulaire pour le Conseil régional a rappelé quand même : « il y a beaucoup d’initiatives au niveau de la région. Nous n’attendons pas la fin de l’élaboration de la stratégie, nous avons des appels à projets sur l’économie circulaire, la semaine prochaine on reçoit 50 porteurs de projets. Nous proposons des plans d’action d’économie circulaire au niveau des territoires de la région (qui seront intégrés dans les futurs contrats de territoire) et au niveau des filières d’activité. Car, on voit que beaucoup d’acteurs économiques sont plutôt intéressés de garder leurs marchés, être compétitifs. Le sujet des coûts des matières, des déchets ce n’est pas leur souci majeur. »

Il a annoncé aussi que la Région est en train d’élaborer un plan régional d’économie circulaire qui sera mis en consultation publique pour un an, avec une dizaine d’ateliers qui seront organisés dans les mois qui viennent. Il y aura aussi un atelier sur le bâtiment car c’est la filière majeure en termes d’impact au niveau d’une économie circulaire et d’environnement, selon Dominique Marie.

Il est un des invités au congrès de Mâcon de COBATY, une fédération internationale d’associations regroupant les professionnels des domaines du bâtiment, de l’urbanisme ou l’environnement. Les professions représentées vont de l’architecte à l’avocat, de l’ingénieur au notaire, de l’entrepreneur au banquier, du promoteur au géomètre, etc.

Cristian Todea

 

 

COBATY région (4).JPG

Gérard Bonnet, de COBATY Mâcon Val de Saône a rappelé le soutien financier du conseil régional à l’organisation du congrès à Mâcon 

COBATY région (7).JPG

COBATY région (29).JPG

COBATY région (44).JPG

COBATY région (45).JPG

COBATY forum région.jpg

COBATY région (42).JPG

COBATY région (40).JPG

 

CLIN D'OEIL : Le secrétariat du père Noël est ouvert !

60 lutins sont mobilisés pour répondre aux lettres des enfants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un concours vidéo pour les associations sur le thème Sport et Laïcité

LAICITE ASSO BFC.jpg
Les associations sportives de la région affiliées à une fédération ou un groupement agréé ont jusqu’au 15 novembre pour déposer leur candidature à la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS).

CONGRÈS COBATY À MÂCON : Les grands enjeux de l’économie circulaire en Bourgogne-Franche Comté dévoilés

Collage cobaty région.jpg
Le congrès international de l’Association des Décideurs de l’Acte de Bâtir a accueilli une présentation de la stratégie en matière d’économie circulaire dans le bâtiment en région Bourgogne Franche-Comté.

BIÈRE : Un brasseur de Bourgogne parmi les 20 meilleurs de France

Un brasseur chez nos voisins de l'Ain a également été récompensé.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.