mardi 26 mars 2019

 

COMMUNIQUÉ :

 

À un mois de la trêve hivernale et à trois mois de l’échéance quant à l’obligation d’information sur la consommation en temps réel pour les ménages bénéficiant du chèque énergie, l’UFC - Que Choisir tire la sonnette d’alarme et interpelle le Ministre de la transition écologique et solidaire, sur la situation des ménages précaires disposant d’un compteur Linky. Afficheur déporté pour une information sur la consommation en temps réel : une véritable arlésienne.

 

Alors que l’UFC-Que Choisir a toujours promu un afficheur déporté permettant à tous les consommateurs d’avoir une information sur leur niveau de consommation électrique en temps réel dans leur lieu de vie, le législateur, dans la loi Transition énergétique pour la croissance verte de 2015, l’a confiné aux seuls ménages précaires au 1er janvier 2018. Déjà reculé d’un an, ce dispositif, reconnu utile par le médiateur national de l’énergie, la Cour des comptes1, l’Agence de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et par François de Rugy2 lui-même, risque, au vu de l’inaction de l’administration à trois mois de l’échéance, d’être de nouveau reporté, voire purement et simplement enterré en catimini.

 

En effet, l’arrêté indispensable pour couvrir les coûts des fournisseurs distribuant l’afficheur déporté n’a toujours pas été publié par le ministère, et à ce jour nous n’avons aucun calendrier.

 

Avec le Linky, un risque accru de coupures pour impayés Dorénavant, le compteur Linky permet au distributeur d’électricité (Enedis) de limiter la puissance ou de couper l’électricité à distance. Pour éviter les dérives, la Commission de régulation de l’énergie a fixé un cadre qui oblige Enedis, suite à une demande d’un fournisseur, à se déplacer sur site avant toute coupure pour impayés.

 

Malheureusement, Enedis n’a pas une obligation de résultat et n’est donc pas tenu de rencontrer le consommateur, ni même de laisser systématiquement un avis de passage en cas d'absence. Pire, alors qu’avec les anciens compteurs la réduction de puissance, qui limite fortement les usages, nécessitait le déplacement d’un agent d’Enedis, avec le Linky cette procédure se fait à distance sans information supplémentaire du gestionnaire ou du fournisseur. Il existe donc un risque réel d’augmentation des coupures d’électricité pour impayés (plus de 475 000 en 2016), sans que dans bien des cas les consommateurs n’en soient correctement avertis et puissent le cas échéant régulariser la situation.

 

Au vu de ces deux alertes pour les 5,6 millions de ménages souffrant de précarité énergétique, l'UFC - Que Choisir demande au Ministre de la transition énergétique et solidaire de prendre les mesures nécessaires pour :

 Assurer le financement des afficheurs déportés afin que les fournisseurs puissent les proposer aux consommateurs précaires ;

 Renforcer le contradictoire dans la procédure de coupure d’électricité ou de limitation de puissance, afin d’éviter des interruptions d’électricité hâtives et sans discernement.

 

Plus généralement, avec près de 300 000 signatures de sa pétition sur le Linky, l’association demande au nouveau Ministre, compte tenu des engagements pris par son prédécesseur, des avancées en termes d’information pour tous les consommateurs et une information sur les résultats des travaux de la Commission de régulation de l’énergie et d’Enedis sur la sur-rémunération du projet Linky.

 

1 https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/07-compteurs-communicants-Linky-Tome-1.pdf

 

2 Dans un rapport de l’Assemblée nationale du 15 mai 2014 sur l’évaluation du paquet « énergie-climat » de 2008 en France François de Rugy déclarait sur le Linky : « …dans sa configuration actuelle, il ne donne pas au consommateur une information complète et transparente » et exposait que « … la connaissance de leur consommation en temps réel est un excellent moyen de faire évoluer les comportements des Français ».

SAÔNE-ET-LOIRE : La CCI 71 veut miser de plus en plus sur la valeur ajoutée apportée au développement économique

AG CCI 71 Macon .jpg
La Chambre de Commerce et Industrie de Saône-et-Loire était en assemblée générale ce lundi, à Mâcon, l'occasion pour ses dirigeants d’expliquer l'évolution vers un mdèle privé.

MÂCON : Le Cap XV à la table de la Maison des Vins et du restaurant Bruut

CAPXV BRUUT MAISON VINS MACON - 10.jpg
Nouveau rendez-vous en afterwork ce jeudi soir pour les partenaires de l'AS Mâcon rugby.

FUISSÉ : Le BNI Talents de Mâcon met le paquet pour séduire les entrepreneurs-ses

BNI TALENTS MACON 14MARS - 13.jpg
Réunis ce jeudi soir au domaine Luquet à Fuissé, les membres du BNI (Business Network International) Talents de Mâcon ont proposé une soirée VIP, rassembalnt un peu plus de 100 personnes, responsables de clubs service, chef d'entreprise, et élus.

MACON : Un espace de jeux parents-enfants dans une des boutiques éphémères

animation ludique boutique éphémère.jpg
Une entreprise d’animations ludiques s’est installée pour deux semaines dans une des boutiques louées par la Ville de Mâcon à des prix symboliques en centre-ville, rue Franche.

REGION DE MÂCON : C’est parti pour les Mégalodons 2019 !

MEGALODONS MACON 2019 - 18.jpg
Une cinquantaine d’entrepreneurs-ses sont venus-es partager un peu d’histoire ce jeudi soir à l’Académie avant de faire part de leur activité et de leur actualité.

REGION DE MÂCON : Ils se préparent à être entrepreneurs-es

CLUB JEUNES ENTREPRISES CCI71 FEV20191.jpg
Le Club des créateurs et jeunes entreprises s'est réuni pour le p'tit dej à la CCI 71 jeudi dernier. Deux d'entre eux ont évoqué leur projet.

MACON : La récup' a désormais sa boutique en centre-ville

inauguration boutique Le Pont Mâcon.jpg
L’association Le Pont vend désormais les meilleurs des produits issus des ateliers de sa « ressourcerie » dans un commerce style récup !

VINS DU MÂCONNAIS : Doublé historique pour les Vignerons des Terres Secrètes à la Saint-Vincent des Mâconnais-Beaujolais

Vignerons_Terres_Secretes_130219 (2) (Copier).JPG
Ces vignerons ont en effet remporté la Coupe Perraton et la Coupe Dailly. Du jamais vu depuis 1973 !

VINS DE BOURGOGNE : Des premiers crus à pouilly-fuissé en 2020 ?

Pouilly_Fuisse_Fuisse2.jpg
Douze ans après le lancement de l’idée, l'AOC pouilly-fuissé entrevoit le bout du chemin qui devrait lui permettre de valider sa demande de reconnaissance en premiers crus en 2020. Peut-être même avant.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Les procédures collectives en recul ; les immatriculations en nette augmentation

AUDIENCE SOLENNELLE 2019 TC MACON08.jpg
Ce sont les bonnes nouvelles qu’a annoncées le président Maurice Bost lors de l’audience solennelle de rentrée ce jeudi matin.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CPME 71 très active avec son bistrot PME

CPME71 BISTROT11012.jpg
Les unions départementales de la CPME organisent, en amont de la grande concertation nationale, des réunions permettant de recueillir des propositions innovantes sur les thématiques retenues par le gouvernement. La CPME 71 s'est évidemment emparée de la chose en proposant son bistrot PME mensuel orienté dans ce sens.

ECONOMIE : Un commerçant, un industriel, un logisticien et un congressiste à Mâcon témoignent de leur activité

VOEUX 2019 AUX ENTREPRISES MACON1.jpg
Les voeux du maire aux entreprises ont eu ceci d’original qu’ils ont accordés une place, dans un premier temps, à des témoignages éloquents sur la foi économique placée dans la ville.

MÂCON - Voeux aux entreprises : Les projets économiques ne manquent pas

Voeux maire Mâcon entreprises 2019.jpg
Le maire et les élus municipaux ont rencontré les acteurs économiques privés et publics de la ville lors de la cérémonie des voeux au parc des expositions ce jeudi.

ÉCONOMIE - Café des start-ups : "2019 sera un nouveau grand cru pour la création de start-ups"

Café des startups Mâcon 2019.jpg
La 199ème édition du « café des startups » de Mâcon a accueilli ce jeudi matin Sylvie-Nuria Nouger, auteure d’un livre publié l’an dernier intitulé « Donnez du sens à vos décisions ».

L'ECHO DES ENTREPRENEURS-SES : Une nouvelle vie à Crêches pour le bar 1901

Reouverture_Bar1901_301218 (2) (Copier).JPG
Nous avions relaté les déboires de ses gérants, Valérie Wenger et Jean-Claude Hilarion, avec le groupe Carmilia (centre commercial des Bouchardes) en mai dernier. Nous les avons retrouvés avec le sourire hier dans leur nouveau commerce au centre de Crèches.

ROMANÈCHE-THORINS : Le Tango Business Club en visite à la tonnellerie Dargaud-Jaegle

TONNELERIE JAEGLE DARGAUD - 11.jpg
Jean-Marcel Jaegle, partenaire de l’ESPM depuis 3 ans, dirige depuis 1987 la tonnellerie qui porte son nom et celui de son grand-père. En ce frais matin de jeudi, c’est son entreprise, située à Romanèche-Thorins, que le Tango business club a visité.

MÂCON - Coeur de Ville : La première boutique éphémère est louée

boutique éphémère (3).JPG
Une commerçante (vente de vêtements sur Internet) occupe maintenant provisoirement le premier espace loué, rue Franche, par la municipalité mâconnaise.

BOURGOGNE : Beaucoup de baisses de chiffres d'affaires chez les artisans suite au mouvement des gilets jaunes

GILETS JAUNES ECONOMIE BOURGOGNE - 1.jpg
Mais quasiment aucune dégradation. La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a lancé une consultation auprès des artisans de Bourgogne pour connaître l’impact des mouvements sociaux dit des « gilets jaunes » sur l’activité de leur entreprise. A voir, tous les résultats.

ÉCONOMIE : Le BNI Veyle Reyssouze, un groupe convivial et performant !

2ans_Anniversaire_BNI_Veyle Reyssouze (16) (Copier).JPG
Né en novembre 2016, ce réseau d'entrepreneurs et de décideurs a généré plus de trois millions d’euros d'apport d'affaires par recommandations entre ses membres lors de sa deuxième année d’existence.

ECONOMIE : Quand Dijon, Chalon, Le Creusot – Montceau et Mâcon vendent leurs atouts aux investisseurs

SIMI2018MBA.jpg
SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise, à Paris, est l’occasion pour quatre territoires de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire de chasser ensemble les investisseurs.

SAÔNE-ET-LOIRE : La CAPEB 71 alerte le Préfet sur l’impact négatif des hausses de carburants sur l’activité du bâtiment...

capeb71-hausse-carburants-rencontre_Pe__fet.jpg
Une délégation d’artisans du bâtiment de la CAPEB 71, conduite par le Président Toni SPINAZZE, a été reçue ce matin en préfecture par M. Jérôme GUTTON, Préfet de Saône- et-Loire.